Métavers : une fête virtuelle organisée par l’Union européenne fait un incroyable flop

fete union europenne flop métavers
La "fête" à la plage dans l'univers virtuel créé pour l'occasion, avec l'avatar de notre journaliste Morgane. | Journee/Gateway
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

C’est toujours un peu triste, lorsqu’on organise une fête et qu’aucun invité ne vient. C’est encore plus triste lorsque la fête en question a coûté 387 000 €. L’Union européenne a voulu innover et intéresser les jeunes à ses projets en créant un espace virtuel dans le métavers. Elle n’a pas exactement obtenu le résultat escompté.

« Je suis là, au concert du ‘gala’ organisé dans le métavers pour 387 000 € par le Service d’aide extérieure de l’UE. Après quelques discussions initiales perplexes avec les cinq autres humains qui se sont présentés, je suis seul », souligne un journaliste, Vince Chadwick, qui s’est rendu à cette fameuse fête virtuelle. Il travaille pour le média Devex, qui couvre l’actualité du secteur du développement et des ONG.

L’objectif de l’événement était de communiquer sur un plan d’investissement intitulé « Global Gateway ». Il s’agit d’un programme avec un budget de 300 milliards d’euros, visant à « développer des liens intelligents, propres et sûrs dans les domaines du numérique, de l’énergie et des transports et à renforcer les systèmes de santé, d’éducation et de recherche dans le monde entier », explique le site de la Commission européenne.

:: LE T-SHIRT QUI SOUTIENT LA SCIENCE ! ::
Montrez au monde votre passion pour l'espace et que vous soutenez aussi la lutte contre le réchauffement climatique.

Cette dernière cherche notamment à toucher un public plus jeune, les 18-35 ans « qui s’identifient comme neutres à propos de l’UE et ne sont pas particulièrement engagés dans les questions politiques », selon un e-mail d’un porte-parole envoyé à Devex. « Es-tu prêt à faire la fête ? Une dernière chance de célébrer ensemble dans le Global Gateway et de profiter des merveilles de cet espace numérique », pouvait-on donc lire sur la page annonçant l’événement, qui a fait la publicité d’une « fête de 24h à la plage ». Pour soutenir cette volonté, la Commission européenne n’a pas lésiné sur le budget, en investissant plusieurs centaines de milliers d’euros.

Un univers virtuel pour explorer une politique

Pour être exact, cette somme couvrait toute la campagne réalisée pour le métavers, et pas uniquement le « gala ». Cet argent n’est pas allé à Meta, connu pour construire de nombreux espaces actuellement dans le métavers, mais à Media Consulta GMBH. Cette entreprise a elle-même sous-traité à Journee, une société spécialisée dans la construction d’espaces numériques.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

L’idée était de permettre d’explorer ce que recouvre le projet Global Gateway de façon ludique, dans « un métavers dédié où l’on peut explorer ce que signifie la passerelle mondiale à travers une série d’histoires de ‘héros’ dans un environnement virtuel ». L’espace est toujours accessible à l’heure actuelle à cette adresse, et nous y avons fait un petit tour.

Pour y entrer, il suffit de s’enregistrer sous un nom ou un pseudonyme. Il est alors possible d’évoluer dans cet espace virtuel sous la forme d’une sorte d’étrange trombone coloré, et se promener sur une île tropicale surréaliste. Des écrans virtuels, placés un peu partout dans le décor, diffusent des documentaires et des explications sur les missions de la politique européenne de développement. Un clic sur une carte, et l’on peut se téléporter à divers endroits, dont la fameuse « fête » sur la plage, ou de la musique est diffusée en continu. Aujourd’hui encore, il n’y avait pas foule. En se promenant au hasard, il est aussi possible de profiter d’installations artistiques virtuelles et interactives.

Si cette forme de promotion est plutôt originale, elle n’a malheureusement pas rencontré son public, puisque très peu de personnes se sont rassemblées sur la plateforme à l’occasion de cette grande « fête ». Encore aujourd’hui, à l’heure où nous testons la plateforme, peu de gens y sont en visite. La faute peut-être à un certain manque de fluidité dans la navigation. Le simple fait de se déplacer dans cet environnement virtuel semble demander beaucoup de ressources réseau, en tout cas pour la version ordinateur que nous avons pu tester.

Laisser un commentaire
definition metavers univers virtuel internet futur Le terme « métavers » (contraction de méta-univers) a été évoqué pour la première fois par Neal Stephenson, un auteur de science-fiction américain. Dans un roman, il y décrit un univers futuriste apocalyptique auquel les personnages peuvent momentanément échapper en plongeant dans un univers de réalité virtuelle. Ce métavers, c’est [...]

Lire la suite