Après neuf années de construction (et de controverse), la Chine a dévoilé officiellement hier, lors d’une cérémonie à Hong Kong, le pont maritime le plus long au monde. Il a été ouvert à la circulation ce mercredi 24 octobre.

Le pont en question, nommé Hong Honk-Zhuhai-Macau fait plus de 54 kilomètres de long et fait partie d’un plan visant à créer un pôle mondial de science et de technologie, reliant deux territoires chinois, Hong Kong et Macao (qui est le plus grand centre de jeu au monde), à neuf villes voisines.

Avec une production économique de 1.5 milliard de dollars US, la nouvelle méga-région, connue sous le nom de Greater Bay Area, est bien placée pour rivaliser avec la Silicon Valley. Le plan a également compris la construction d’un train à grande vitesse d’une valeur de 11 milliards de dollars US, qui a ouvert ses portes pour la première fois en septembre.

Vous aimerez également :
La Chine a lancé son « système de crédit social » qui semble tout droit sorti dun film de SF dystopique

Le pont a été ouvert à la circulation ce mercredi, bien que seuls certains véhicules (les navettes, les wagons de marchandises et les voitures privées avec permis), soient autorisés à le traverser. Les piétons et les cyclistes sont interdits.

Un pont controversé ? Certains ont qualifié la structure de « gaspillage de l’argent des contribuables », tandis que d’autres approuvent le fait que le pont puisse connecter jusqu’à 70 millions de personnes dans la région.

Ci-dessous, vous pouvez voir quelques images du pont. La structure à 20 milliards de dollars (US) est 20 fois plus longue que celle du Golden Gate Bridge.

chine pont maritime

Crédits : Vincent Yu/AP

Le pont maritime le plus grand au monde était autrefois le pont de la baie de Jiaozhou, qui s’étend sur 42 kilomètres. Le pont Hong Kong-Zhuhai-Macau est conçu pour durer plus d’un siècle et résister aux tempêtes, ainsi qu’aux tremblements de terre et autres catastrophes naturelles potentielles.

chine pont maritime

Crédits : Bobby Yip/Reuters

La structure devrait pouvoir résister à des vents allant jusqu’à 339 kilomètres par heure. Cette déclaration a été mise à l’épreuve en septembre, lorsque le typhon Mangkhut a balayé Hong Kong, ravageant de nombreux toits, brisant des fenêtres et renversant des arbres.

À savoir que le pont est constitué de 420’000 tonnes d’acier, soit assez pour construire 60 tours Eiffel.

chine pont maritime dauphin chine mer

Crédits : Bobby Yip/Reuters

Les tours du pont ont été inspirées par trois éléments : les nœuds chinois, le dauphin blanc de Chine et le mât d’un bateau. De plus, les courbes du pont sont conçues pour ressembler à un serpent. Un tunnel sous-marin de 6.4 kilomètres relie deux îles artificielles, qui permettent de soutenir la structure. Le tunnel a été construit sous l’eau pour éviter la perturbation des voies de navigation.

Il faut savoir que cette région est l’une des zones de navigation les plus achalandées au monde, avec environ 4000 navires la traversant chaque jour.

La construction a débuté en 2009 et devait s’achever en 2016, mais a été retardée en raison de problèmes de budget et de sécurité. Neuf travailleurs sont morts et plus de 200 autres travailleurs ont été blessés au cours de la construction. Certains ont également mis en doute la stabilité du pont après que des photos semblaient montrer ses blocs de béton être absorbés dans les flots, mais les autorités ont indiqué que la structure devait simplement être partiellement submergée sur ces images.

chine pont maritime mer dauphin serpent traversee voiture navette construction

Crédits : Kin Cheung/AP

Les environnementalistes craignent que la construction de ce pont ne menace la survie du dauphin blanc de Chine. En effet, cette zone où la rivière des Perles rencontre la mer de Chine méridionale était autrefois le sanctuaire de cette espèce de dauphins, dont la population a très fortement diminué dès le début de la construction de ce pont. Depuis, la population des dauphins blanc de Chine est en déclin.

Grâce à la construction du pont, les autorités s’attendent à ce que les temps de trajet soient réduits de moitié. Environ 40’000 véhicules devraient utiliser la structure chaque jour, ainsi que des navettes circulant toutes les 10 minutes.

Le pont comprend également une zone où les voitures peuvent basculer du côté approprié de la route. En effet, les habitants de Hong Kong et de Macao conduisent sur le côté gauche de la route, tandis que ceux de la Chine continentale conduisent sur la droite. Afin de traverser le pont, les piétons et les conducteurs sans permis devront acheter un ticket de navette, coûtant entre 7 à 9 €.

Sources : LA Times, Business Insider

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.