Ne vous est-il jamais arrivé durant votre sommeil d’être conscient que vous êtes en train de rêver, et dès lors d’être capable de modéliser votre rêve comme vous le souhaitez ? Malheureusement, ces moments sont très difficiles à obtenir et se jouent surtout sur la chance (ou l’entraînement), mais une nouvelle découverte pourrait permettre d’augmenter significativement la possibilité de produire des rêves lucides.

Les rêves lucides ont longtemps passionné les psychologues. La conscience du dormeur du fait d’être en train de rêver et de rendre possible tout ce qu’il imagine rendent ces moments uniques et magiques, surtout lorsque l’on sait qu’ils sont extrêmement rares et courts.

De plus, seulement 50% des humains les expérimentent au cours de leur vie. Certains disent être capables de les induire à volonté grâce à différents types d’entraînements psychologiques qui ne marchent pas pour tout le monde.

Mais une récente découverte effectuée par des chercheurs de l’université du Wisconsin à Madison et du Lucidity institute à Hawaï, semble croître efficacement les chances de les réaliser.

À lire aussi :

Rêves : 6 questions-réponses pour les comprendre

En se basant sur leurs précédentes recherches, ils se sont intéressés aux inhibiteurs de l’acétylcholinestérase, des médicaments utilisés pour traiter la maladie d’Alzheimer, mais qui semblent aussi favoriser l’induction des rêves lucides.

Ils agissent en bloquant l’acétylcholinestérase, une enzyme qui détruit l’acétylcholine, un neurotransmetteur se trouvant dans les muscles et le cerveau, qui joue un rôle dans l’apprentissage et la mémoire (ainsi que dans la contraction musculaire). Elle aurait aussi un rôle régulateur du sommeil paradoxal, la dernière phase du sommeil, où les rêves effectués sont mémorisés.

La galantamine est la molécule active du médicament et elle ne produit que très peu d’effets secondaires. Pour observer si elle pourrait permettre d’induire et de se rappeler des rêves lucides, les chercheurs ont recruté 121 volontaires.

Il est important de préciser que ces derniers étaient des personnes ayant une grande capacité à mémoriser leurs rêves et qui avaient également subi un entraînement pour réaliser des rêves lucides.

Durant trois nuits successives, ils devaient prendre des doses croissantes du médicament, avec tout d’abord un placebo (0 mg), ensuite 4 mg et finalement 8 mg.

Chaque nuit, les participants se réveillaient quatre heures et demie après l’extinction des lumières, exécutaient les techniques apprises pour favoriser la réalisation de rêves lucides, ingéraient le médicament, et retournaient dormir.

Ils ont constaté que cet entraînement combiné avec la prise de galantamine augmentaient significativement les chances de produire des rêves lucides, et encore plus lorsqu’ils haussaient son dosage.

Au total, 69 des 121 participants (57%) ont réussi à induire des rêves lucides dans au moins une des deux dernières nuits (certains les ont aussi expérimentés durant la première nuit placebo, mais avec un nombre amoindri comparé aux deux nuits suivantes).

Les chercheurs ont déclaré que cette combinaison était à ce jour la technique la plus efficace pour induire des rêves lucides, et qu’elle était prometteuse pour les rendre réalisables sur tous types de personnes.

La maîtrise de cette méthode pourrait non seulement permettre de comprendre le lien entre les rêves lucides et la conscience, mais aussi aider à combattre des peurs ou des traumatismes psychologiques tout en dormant.

Pour l’instant, les chercheurs déconseillent évidemment l’automédication en galantamine dans le but d’expérimenter la recherche sur soi-même. Il faudra patienter en espérant que les futures recherches permettront d’optimiser les chances de voyager consciemment dans notre petit monde onirique, et à volonté.

Source : PLOS One

2 Réponses

    • Dr.E

      pr info le medicament contre l’alzheimer lorsqu’il est administré à des patients non souffrants d’alzheimer provoque des arrêts cardiaques

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies servent également à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous vous garantissons une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.