Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
BLACK WEEK : -50% sur l'abonnement Premium ! [+ supprimez la pub]
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

Jeff Bezos promet 10 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique

jeff bezos promet 10 milliards lutter contre changement climatique
Jeff Bezos s'exprime lors de l'inauguration des Amazon Spheres (des serres) au siège de l'entreprise à Seattle (Washington), le 29 janvier 2018. | Lindsey Wasson/ Reuters

Jeff Bezos, fondateur et PDG d’Amazon et l’un des hommes les plus riches du monde, a déclaré lundi qu’il engageait 10 milliards de dollars américains dans un nouveau fonds pour lutter contre le changement climatique, baptisé « Bezos Earth Fund ».

Dans une publication destinée à ses 1.4 million d’abonnés sur Instagram, le numéro un du e-commerce a déclaré hier que le Bezos Earth Fund sera destiné à « financer des scientifiques, des militants, des ONG — tout effort qui offre une réelle possibilité d’aider à préserver et à protéger le monde naturel ».

« Le changement climatique est la plus grande menace pour notre planète », déclare Bezos, dont la fortune nette est estimée à environ 130 milliards de dollars. « Je veux travailler aux côtés d’autres à la fois pour amplifier les moyens connus et pour explorer de nouvelles façons de lutter contre l’impact dévastateur du changement climatique sur cette planète que nous partageons tous ».

Bezos, qui a maintenu son statut de personne la plus riche au monde — aux côtés de Bernard Arnault et devant Bill Gates — malgré un divorce coûteux l’année dernière, a déclaré que sa nouvelle fondation commencerait à octroyer des subventions cet été.

Selon le New York Times, plutôt que de réaliser des investissements dont le gourou des affaires pourrait tirer profit, le fonds allouera des subventions à divers projets de préservation de l’environnement. Bezos n’a divulgué que peu de détails sur les réseaux sociaux, bien que sa publication Instagram ait attiré des réactions très positives de la part de ses abonnés.

À lire également : Jeff Bezos dévoile le tout premier robot bipède géant au monde !

Que représente cette somme pour Bezos ? Il aurait déclaré au Times que même s’il dépensait immédiatement la totalité des 10 milliards de dollars, il serait toujours la personne la plus riche du monde. D’ailleurs, la semaine dernière, le milliardaire aurait acheté un manoir à Beverly Hills, construit dans les années 1930 par le magnat du cinéma hollywoodien Jack Warner, pour la modique somme de 165 millions de dollars, un prix record pour une maison californienne.

Objectif 0 émissions pour Amazon, d’ici 2040

En septembre dernier, l’entrepreneur a notamment annoncé qu’Amazon s’engagerait à devenir neutre en carbone d’ici 2040, et que la société commanderait 100’000 camions de livraison électriques. De plus, il a notamment lancé une campagne visant à remplir les engagements climatiques de l’Accord de Paris « avec 10 ans d’avance ». On ne demande qu’à voir…

Ces objectifs seront néanmoins difficiles à atteindre, sachant qu’Amazon doit son succès à son vaste réseau logistique de transport routier visant à assurer des livraisons toujours plus rapides. Se tourner vers le 100% électrique (surtout sur 100’000 camions ?) n’est pas forcément la meilleure des solutions, car cela dépendra de la provenance de l’électricité nécessaire à recharger ses véhicules.

Gros producteur de gaz à effet de serre, il est évident que l’entrepreneur ne pouvait que se sentir plus coupable que le commun des mortels. Cela va sans compter les très gourmands (en énergie) data centers (centres de serveurs de données) de l’entreprise, qui a fait du cloud une autre source conséquente de profits. N’oublions pas également qu’Amazon a été critiqué pour la génération de grandes quantités de déchets issus des emballages de ses produits.

À LIRE AUSSI :
Les interruptions de travail entraînent un stress physique et peuvent mener à un épuisement chronique
Plus d'articles
aspirine testee traitement potentiel covid-19
L’aspirine sera testée en tant que traitement potentiel contre la COVID-19