611 Partages

Une fusée russe Soyouz tentait paisiblement de s’arracher à la gravité terrestre quand soudain, un éclair est venu frapper sa carcasse métallique. Le lanceur a décollé ce lundi 27 mai avec comme objectif la mise en orbite d’un satellite de navigation. Toutefois, la mission n’a aucunement été entravée par cet événement spectaculaire et rare.

À bord du lanceur russe, il y avait le satellite de navigation Glonass-M, envoyé en orbite avec succès depuis Plesetsk, en Russie, ce lundi 27 mai à 5h23 (heure française). Des responsables de l’agence spatiale russe Roscosmos ont annoncé, dans un communiqué, que la fusée avait bien atteint son orbite et libéré le satellite.

« La foudre n’est pas un obstacle pour vous ! » s’exclame sur Twitter le directeur général de Roscosmos, Dmitry Rogozin, en félicitant l’équipe chargée du lancement de Glonass-M ainsi que les forces spatiales militaires. Il a profité de l’occasion pour partager lui-même la vidéo tant attendue, montrant la fusée frappée de plein fouet par la foudre.

Le booster utilisé sur la fusée était un Soyouz 2.1b, équipé d’un étage supérieur Fregat responsable de la mise en orbite finale du satellite Glonass-M, le dernier-né d’une série de satellites de navigation destinés à aider les clients militaires et civils russes.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.
fusee soyouz russe frappee par foudre

La fusée russe Soyouz 2.1b, frappée par la foudre alors qu’elle transporte le satellite de navigation Glonass-M depuis le cosmodrome de Plesetsk, le 27 mai 2019. Crédits : Roscosmos/Dmitry Rogozin via Twitter

« Une liaison télémétrique stable est établie et maintenue avec le vaisseau spatial », ont déclaré des responsables du ministère russe de la Défense dans le cadre d’une mise à jour. « Les systèmes embarqués du satellite Glonass-M fonctionnent normalement » ont-ils ajouté.

Vous allez aussi aimer : SpaceX place avec succès en orbite ses 60 premiers satellites visant à fournir un accès Internet mondial

Il ne s’agit pas d’un cas unique, bien que les éclairs s’abattant sur des fusées lors des lancements soient des évènements plutôt rares. Pour en citer un bon exemple, en novembre 1969, la foudre a frappé une fusée Saturn V à deux reprises, lors du lancement de la NASA dans le cadre de la mission Apollo 12 à destination de la Lune !

La secousse avait perturbé certains équipements et affichages à bord, inquiétant ainsi temporairement les trois membres de l’équipage, mais la fusée Saturn V est parvenue à atteindre l’orbite sans soucis. Après un examen minutieux des systèmes, les contrôleurs de vol ont finalement constaté que les systèmes d’Apollo 12 étaient en bon état de marche et que la mission d’atterrissage sur la Lune se déroulait comme prévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

611 Partages
611 Partages
Partager via
Copier le lien