1K Partage

Beauté ne rime pas toujours avec sécurité. Le lac de Novosibirsk en est le parfait exemple : avec une teinte bleutée presque paradisiaque et entouré d’une forêt émeraude, il constitue le décor parfait pour les Instagrameurs du monde entier. Cependant, cette beauté apparente cache une réalité bien moins élégante. Il s’agit d’un lac artificiel servant de décharge aux rejets de la centrale de la société de production sibérienne (SGK) ; rejets qui sont à l’origine de cette teinte turquoise, et qui peuvent potentiellement causer d’intenses réactions allergiques, voire même enliser les personnes qui mettraient les pieds dedans.

En Russie, il existe un lac artificiel construit pour servir de décharge de cendres à une centrale thermique près de la ville sibérienne de Novosibirsk, et il est soudainement devenu une destination populaire en raison de ses eaux turquoises magnifiques. Depuis le début de juin, les gens s’y rendent pour se baigner et prendre des photos. Un utilisateur d’Instagram a qualifié le lac de « Maldives de Novosibirsk », et il faut admettre que la couleur de l’eau contrastée avec le vert foncé de la forêt sibérienne donne lieu à de très beaux paysages.

photos instagram lac

De nombreuses personnes, dont plusieurs influenceurs d’Instagram, se rendent au lac Novosibirsk pour prendre des photos. Crédits : maldives_nsk

Sels alcalins et oxydes métalliques : les rejets de la centrale

La société de production sibérienne (SGK), qui gère l’usine et déverse les cendres (provenant de la combustion du charbon), a lancé un avertissement à propos de la baignade, expliquant la cause de la couleur vive de son eau. Ils ont publié l’information le 10 juin sur le réseau social russe VKontakte, une semaine après que la décharge de cendres ait fait sensation en Russie.

couleur lac

La teinte turquoise du lac est due à la présence de sels de calcium et d’oxydes métalliques issus de la combustion des différents matériaux rejetés par la centrale. Crédits : ROSTISLAV NETISOV

Sur le même sujet : Sibérie : à cause du charbon, de la neige noire recouvre plusieurs villes

La teinte extraordinaire est due aux sels de calcium et autres oxydes de métaux présents dans la masse d’eau de 1 à 2 mètres de profondeur. Cependant, la société soutient que ce cocktail de substances n’est pas intrinsèquement toxique et certainement pas radioactif, comme certains l’ont signalé. SGK souligne que cela a été testé par deux laboratoires indépendants.

Un véritable risque d’allergies et d’enlisement

L’eau n’est pas mortelle, mais elle est plus alcaline (pH supérieur à 8) que la plupart des autres, et les oxydes peuvent entraîner des réactions allergiques. Le vrai danger ne vient pas du contenu de l’eau mais de ce qui se cache en dessous. Le lit du lac est boueux à cause des couches successives des dépôts de la centrale. En outre, « le fond de la décharge de cendres est extrêmement boueux ! Sortir seul du réservoir est presque impossible » avertit la compagnie.⠀

Bien que la couleur attrayante de ce lac soit due à l’activité humaine, certains lacs, comme le lac Pukaki en Nouvelle-Zélande, sont magnifiquement turquoises dans leur état naturel. Leur couleur est généralement due à la présence de certains sédiments comme le calcium, dont l’abondance peut-être renforcée par l’activité volcanique sous-marine.

Sources : VKontakte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1K Partage
1K Partage
Partager via