34 Partages

Le propane classique est déjà considéré comme une énergie performante et plus propre que d’autres énergies fossiles, mais il existe bien mieux : le biopropane. Le biopropane (appelé BioLPG en anglais) montre des propriétés énergétiques tout aussi intéressantes (voire meilleures), mais sous une forme bien plus propre que le propane classique.

Le biopropane arrive en force sur le marché, et propose un tas d’avantages économiques et écologiques. Par exemple, il permet une forte diminution de la consommation énergétique dans certains cas (jusqu’à 20%) et une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’autant plus importante par rapport au propane classique (jusqu’à 80% selon l’installation).

Dans cette lancée et recherche du changement, l’industrie britannique du gaz de pétrole liquéfié (GPL) a dévoilé un nouvel objectif à l’échelle industrielle : passer à 100% de biocarburants d’ici 2040.

Un objectif 100% bio au Royaume-Uni

L’objectif a été annoncé par le principal organisme commercial de l’industrie au Royaume-Uni, UKLPG, qui s’est rebaptisé Liquid Gas UK pour indiquer comment l’industrie du gaz liquide peut soutenir la transition.

En publiant sa vision pour 2040, l’organisation professionnelle a déclaré que le changement intervient à un moment de “montée en puissance” du paysage politique et économique sur les questions de l’énergie et du changement climatique.

En commentant le changement de nom de marque, George Webb, directeur général de Liquid Gas UK, a déclaré : « Alors que nous nous éloignons des combustibles fossiles pour passer à une consommation nette de zéro, il est important que l’industrie du GPL soit considérée comme une industrie moderne et innovante qui prend la tête des défis et des opportunités à venir ».

Le gaz de pétrole liquéfié (tel que le propane ou le butane) est déjà considéré comme une solution de remplacement relativement faible en carbone par rapport aux combustibles fossiles, et est couramment utilisé comme source de combustible hors réseau.

Selon les chiffres de Liquid Gas UK, le GPL classique émet 33% moins d’émissions de carbone que le charbon et 12% moins que le pétrole, ce qui a conduit l’organisme à l’appeler “carburant de transition clé à court terme”.

Toutefois, les marchés étant susceptibles d’adopter davantage les carburants renouvelables et durables dans la foulée du nouvel objectif net zéro carbone du Royaume-Uni pour 2050, l’industrie du GPL a été incitée à “décarboniser” davantage.

D’ailleurs, Liquid Gas UK a déclaré que le bioLPG est déjà disponible sur le marché et offre une réduction des émissions de carbone allant jusqu’à 80% par rapport au propane standard.

Sur le même sujet : Piéger le CO2 dans des « cages moléculaires » naturelles pour produire de l’électricité

Il faut également noter que le bioLPG permet 20% de réduction de la consommation d’énergie avec l’utilisation d’une chaudière à gaz à condensation HPE ou THPE, par rapport à une ancienne chaudière fioul. Résultat : votre facture de bouteille de gaz propane en serait fortement réduite.

Le biopropane est une énergie presque 100% renouvelable, qui permet à chacun de contribuer à réduire son impact sur l’environnement.

Cette vidéo explique le principe de “mass balance” avec le biopropane :

https://www.youtube.com/watch?v=Y5DHOr_aZEU

Une réponse

  1. yoananda

    D’accord, mais comment on le fabrique ce “biopropane” ?
    parce que jusqu’ici le capitalisme vert et les bio éco green machins trucs, ça c’est toujours révélé être de l’arnaque au final.
    Qui nous dit que ce n’est pas un coup marketing pour écouler le pétrole/gaz de schiste ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

34 Partages
34 Partages
Partager via
Copier le lien