La NASA admet que pour le moment, il lui est impossible d’envoyer des êtres humains vers Mars

Mars olympus mons planète rouge volcan
Artiste : Kees Veenenbos/Données : Mola Science Team/NASA

Cela fait des années que la NASA souhaite envoyer des êtres humains sur Mars, et continue de mettre sur pied des missions afin d’y parvenir un jour.

Cependant, la NASA a annoncé qu’elle ne pouvait pas atteindre cet objectif avec son budget actuel. « Je ne peux pas fixer de date à laquelle des humains pourront embarquer pour Mars, pour la raison qu’avec le budget actuel, bien qu’il ait augmenté d’environ 2 %, nous ne disposons pas des systèmes nécessaires », a annoncé William H. Gerstenmaier, le responsable des vols spatiaux habités de la NASA, lors du meeting de l’American Institute for Aeronautics and Astronautics, le mercredi 12 juillet dernier.

Le budget actuel de la NASA s’élève à 18 milliards de dollars par an et couvre non seulement les vols habités vers l’ISS, mais également diverses missions scientifiques, satellites d’observation de la Terre, du cosmos, ainsi que les nombreuses missions d’exploration du Système solaire. Mais il y a également le fait que la fusée SLS et le vaisseau Orion, représentent des projets qui restent très onéreux pour l’agence (et chaque départ prévoit des coûts de plus d’un milliard de dollars supplémentaires).

En conséquence, la NASA ne peut pas encore commencer à concevoir les différents dispositifs qui permettraient d’atteindre et d’atterrir sur la planète Mars. De ce fait, les prochaines missions de la NASA dépendront uniquement de son financement. Donc, à défaut de pouvoir se rendre sur Mars avec l’état actuel des budgets, Gerstenmaier a également annoncé que l’agence pourrait être intéressée par une mission d’exploration de la Lune.

En effet, l’idée de la NASA serait d’utiliser le système SLS et Orion. « Si nous découvrons qu’il y a de l’eau sur la Lune, que nous voulons mener de plus grandes opérations pour l’explorer, nous avons la possibilité de le faire grâce au système Deep Space Gateway », explique Gerstenmaier.

À LIRE AUSSI :
La recherche d'exoplanètes habitables pourrait s'accélérer grâce à une nouvelle méthode

Heureusement, pouvoir un jour se rendre sur Mars ne dépend pas uniquement de la NASA. Il s’agit d’un effort combiné : en effet, les agences comme la NASA dépendent de la politique ainsi que de diverses contraintes budgétaires, donc elles ne peuvent qu’utiliser les ressources qui leur sont offertes. Mais la meilleure manière de maximiser leur impact, est de s’associer à des entreprises privées.

Au niveau des agences privées, ce mois-ci Elon Musk a annoncé que nous pourrions obtenir de nouvelles informations quant à la mission Mars de SpaceX en septembre prochain, lors du Congrès International d’Astronautique (IAC), qui aura lieu en Australie. Pour l’instant, la mission de SpaceX est fixée à 2018 pour une mission vers Mars (non habitée), puis à 2025 pour une mission habitée. Les entreprises Boeing et Blue Origin ont également l’intention d’envoyer des êtres humains sur Mars.

Source : American Institute for Aeronautics and Astronautics

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.