Les archéologues égyptiens ont ouvert jeudi un mystérieux sarcophage noir de 30 tonnes. À l’intérieur : trois squelettes, dont un qui avait apparemment subi un coup sur le crâne.

Des ouvriers de la construction ont trouvé plus tôt ce mois-ci un sarcophage noir géant à plus de 5 mètres sous terre, dans une zone résidentielle d’Alexandrie, en Égypte. Les légendes locales ont abondé autour de cette découverte.

Certains observateurs pensaient qu’il pourrait contenir le cadavre d’Alexandre le Grand, car le sarcophage remonte à la première période ptolémaïque, soit environ à l’an 323 av. J.-C.

Malgré les avertissements relatifs à une ancienne légende, une malédiction s’abattant sur ceux qui ouvriraient le sarcophage vieux de 2000 ans, les archéologues ont continué leur travail jeudi, avec l’aide d’ingénieurs militaires égyptiens. Il était important d’ouvrir le sarcophage sans l’endommager, ou le moins possible.


Le premier article sur le sujet :

Égypte : découverte d’un imposant et mystérieux sarcophage noir


« Le sarcophage a été ouvert, mais nous n’avons pas été frappés par une malédiction », a déclaré Mostafa Waziri, secrétaire général du ministère égyptien des antiquités, à Egypt Today.

sarcophage géant egypte noir

Des travailleurs déterrent et ouvrent le sarcophage géant. À l’intérieur, trois momies dans de l’eau usée ainsi que des os éparpillés. Lieu : Alexandrie, Égypte. Crédits : REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Ce que les archéologues trouvèrent à l’intérieur du sarcophage était plutôt macabre. Mais ce n’était pas la découverte bouleversante que certains espéraient. Waziri a cependant ajouté que le sarcophage était tout de même inhabituel pour sa taille. Il s’agit du plus grand jamais découvert à Alexandrie.

Au-delà des squelettes, le sarcophage était inondé d’eaux usées, ce qui accélérait leur décomposition. Les crânes seront analysés ultérieurement afin de déterminer leur âge, la cause du décès et leur provenance.

cranes momies sarcophage geant noir

Trois momies décomposées ont été trouvées dans le sarcophage. Ici, les trois crânes extraits. Crédits : Egypt Today/Asmaa Ali Badr

Selon le ministère égyptien des antiquités, les trois squelettes trouvés dans le sarcophage étaient probablement des soldats. Un des crânes des momies montre des signes de fractures, causées probablement par un instrument tranchant.

Alexandrie était la capitale de l’Égypte ptolémaïque après que l’armée d’Alexandre le Grand ait conquis la région. La fameuse dynastie ptolémaïque s’est terminée après le suicide de Cléopâtre, lors de la conquête romaine de la Grèce et de l’Égypte en l’an 30 av. J.-C.

Source : Egypt Today

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.