Compte tenu de la dynamique du système solaire et de l’orbite des planètes, ces dernières ne demeurent jamais à distance fixe de la Terre. Ces distances à la Terre varient de manière cyclique, selon des mécanisme d’opposition et de conjonction périodiques. Dans quelques semaines, l’opposition de Mars sera si prononcée que sa distance à la Terre sera la plus courte depuis 2003.

En se rapprochant à tel point de la Terre au cours des mois de juin et juillet, la planète rouge va apparaître plus lumineuse dans le ciel qu’elle ne l’a été depuis les 15 dernières années. Le 31 juillet (à 9h15 heure française), sa distance ne sera que de 57’614’515 km. Pour l’observer au plus proche donc, les meilleurs soirs sont ceux du 30 et 31 juillet. Elle sera donc visible à l’œil nu, éclipsant la lumière des étoiles les plus faiblement lumineuses. La dernière fois que Mars a été aussi proche de notre planète fut en août 2003, avec une distance de 55’351’000 km.

opposition mars

Schéma récapitulant les différentes oppositions de Mars entre 2012 et 2025. Du 27 au 31 juillet 2018, Mars sera en opposition périhélique, à son point le plus proche de la Terre et du Soleil. (cercle rouge). Crédits : SkyMarvels

Cela est dû au phénomène d’opposition. Un objet est à l’opposition lorsque son ascension droite diffère de celle du Soleil de 12 heures. Cela signifie que pour une planète (qui est proche de l’écliptique), le Soleil, la Terre et la planète en question sont alignés dans cet ordre. Cette dernière reste ainsi visible pratiquement toute la nuit, et se trouve au point de son orbite le plus proche de la Terre. Celle-ci apparaît plus grande et lumineuse.

Ce phénomène est nettement visible avec Mars, dont les distances varient significativement entre l’opposition (0.4 à 0.7 ua) et la conjonction (2.4 à 2.7 ua). En raison de sa forte ellipticité, la distance varie également fortement entre deux oppositions.

L’opposition de Mars se déroule tous les deux ans, la dernière ayant eu lieu en mai 2016. Toutefois, cette année, elle est particulière car Mars atteindra le point de son orbite le plus proche du Soleil, appelé « périhélie » (le point le plus distant étant appelé « aphélie »). Cette opposition périhélique de la planète rouge n’apparaît, quant à elle, que tous les 15 ou 17 ans.

tempete soleil opportunity

Une tempête de sable et de poussière fait actuellement rage sur Mars, s’étalant sur 1/4 de la surface de la planète. Elle obscurcit le ciel à tel point qu’elle prive le rover Opportunity d’énergie solaire. Cette série d’images simulées par la NASA montre la perspective depuis Opportunity tandis que la tempête assombrit le ciel. Sur l’image la plus à droite, la tempête est tellement dense que le Soleil disparaît de la vue du rover. Crédits : NASA/JPL Caltech/TAMU

Bien qu’elle nous semblera paisible lorsque nous l’observerons, la situation actuelle sur Mars est pourtant loin d’être calme. Une tempête de sable et de poussière y fait rage depuis plusieurs jours, couvrant une surface de 4 milliards d’hectares. Cela représente 1/4 de la surface totale de la planète, soit la taille de l’Amérique du Nord et de la Russie. Selon la NASA, cette tempête est l’une des plus violentes jamais enregistrées sur Mars.

Afin de préserver le rover à énergie solaire Opportunity se trouvant au milieu de la tempête, la NASA a fait entrer celui-ci en hibernation. Cependant, il n’est pas garanti que le robot soit de nouveau fonctionnel après la fin du cataclysme. Son frère, le rover Curiosity, qui a récemment révélé d’importantes découvertes, utilise l’énergie nucléaire et se trouve actuellement dans une zone bien moins affectée par la tempête.

Cette animation montre la formation et l’évolution de la tempête (la forme orange) ainsi que la localisation du rover Opportunity :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies servent également à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous vous garantissons une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.