Programme Artemis : la NASA choisit SpaceX pour ramener des astronautes sur la Lune

spacex starship atterrissage lune 2022
| SpaceX

La course à l’espace menée par Elon Musk au travers de sa société SpaceX a franchi une nouvelle étape hier, lorsque la NASA a annoncé qu’elle avait définitivement sélectionné l’entreprise privée pour le développement du futur vaisseau qui ramènerait des astronautes sur la Lune dans le cadre du programme Artemis. Une victoire sur la société concurrente de Jeff Bezos, Blue Origin, qui vient assurer un peu plus la suprématie de SpaceX dans le domaine aérospatial.

Vendredi, la NASA a choisi la société SpaceX d’Elon Musk pour construire un vaisseau spatial qui emmènerait des astronautes sur la Lune pour la première fois depuis la dernière mission Apollo. Le prix décerné à SpaceX pour son « système d’atterrissage humain » a été une annonce étonnante qui a marqué une autre victoire majeure pour l’entreprise, qui occupe la place au plus haut niveau des entreprises aérospatiales du pays, et la solidifie en tant que l’un des partenaires les plus fiables de l’agence spatiale.

En remportant le contrat de 2.9 milliards de dollars, SpaceX a battu la société Blue Origin de Jeff Bezos, qui avait formé ce qu’il appelait une « équipe nationale » en s’associant aux géants de l’aérospatiale Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper. SpaceX a également battu Dynetics, un entrepreneur de la défense basé à Huntsville, en Alabama.

La NASA avait initialement choisi les trois sociétés pour la phase initiale du contrat et devait en choisir deux pour construire l’alunisseur. Dans d’autres grands programmes, la NASA a choisi plusieurs fournisseurs pour favoriser la concurrence et assurer une redondance au cas où l’un d’entre eux ne serait pas en mesure de livrer.

À LIRE AUSSI :
La NASA publie une vidéo haute définition du vol d’Ingenuity

NASA et SpaceX : un partenariat de confiance

Dans un document expliquant les raisons pour lesquelles la NASA a choisi SpaceX, obtenu par le Washington Post, la NASA a déclaré qu’elle souhaitait « préserver un environnement concurrentiel à ce stade du programme HLS ». Mais elle a ajouté que le budget de l’exercice actuel de la NASA ne soutenait même pas une seule attribution de contrat. En conséquence, SpaceX a mis à jour son calendrier de paiement afin qu’il s’intègre désormais « dans le budget actuel de la NASA ».

En allant de l’avant avec SpaceX seule, l’agence spatiale a envoyé un message selon lequel elle fait entièrement confiance à l’entreprise en pleine croissance pour faire voyager ses astronautes dans le cadre de son programme d’exploration humaine emblématique — Artemis, une campagne visant à ramener les astronautes sur la Lune pour la première fois depuis 1972.

« Le programme Apollo de la NASA a attiré l’attention du monde entier, a démontré la puissance de la vision et de la technologie américaines, ainsi que de l’esprit d’action. Et nous nous attendons à ce qu’Artemis inspirera de la même manière de grandes réalisations, des innovations et des découvertes scientifiques. Nous sommes confiants dans le partenariat de la NASA avec SpaceX pour nous aider à réaliser la mission Artemis », déclare Lisa Watson-Morgan, responsable du programme des atterrisseurs lunaires de la NASA.

Les capacités du vaisseau Starship

SpaceX était l’un des deux fournisseurs embauchés par la NASA pour transporter ses astronautes vers la Station spatiale internationale. La société a effectué deux missions avec des astronautes l’année dernière, et sa prochaine mission devrait être lancée jeudi. Boeing, l’autre société embauchée pour transporter les équipages jusqu’à la station et en revenir, a subi d’importants échecs lors des tests et n’a pas encore effectué de mission d’essai avec des astronautes.

À LIRE AUSSI :
Amerrissage réussi pour l’équipage du Crew-1 : une première depuis plus de 50 ans !

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Vidéo montrant l’atterrissage réussi du Starship SN10, malgré l’explosion finale du prototype :

Selon le document expliquant la décision, l’offre de SpaceX « était de loin la plus basse parmi les offrants ». La NASA a également apprécié la capacité de Starship à transporter beaucoup de marchandises vers et depuis la surface de la Lune, ce qui, selon elle, « a le potentiel d’améliorer considérablement les opérations scientifiques ».

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.