La NASA présente les 18 astronautes sélectionnés pour les futures missions lunaires Artemis

sélection astronautes Artemis NASA
Les 18 membres de l’équipe Artemis. | NASA

Alors qu’elle vient de publier un rapport complet des objectifs scientifiques prioritaires des prochaines missions lunaires, l’Agence spatiale américaine enchaîne avec une annonce tout aussi attendue : la liste des astronautes qui constitueront les équipages des missions Artemis à venir. Parmi eux se trouvent les deux chanceux, un homme et une femme, qui auront l’honneur de marquer le retour de l’Homme sur la Lune, prévu dans le cadre de la mission Artemis III, en octobre 2024.

L’annonce a été faite lors de la réunion du National Space Council, qui s’est tenue le 9 décembre au Centre spatial Kennedy et qui était présidée par le vice-président américain Mike Pence. Dix-huit astronautes au total ont été désignés. « C’est vraiment incroyable de penser que la première femme et le prochain homme sur la Lune font partie des noms que nous venons de lire, et qu’ils sont peut-être dans la pièce en ce moment même », a déclaré ce dernier.

Il s’agit d’une première sélection. Le vice-président a en effet précisé que d’autres astronautes seront sélectionnés au fur et à mesure de l’avancement des missions. Cette première équipe, « les héros qui nous porteront sur la Lune et au-delà » selon les termes de Mike Pence, aura le privilège d’ouvrir la voie aux futures missions sur et autour de la Lune.

Artemis « première génération »

« L’avenir de l’exploration spatiale américaine », dixit le vice-président, sera donc représenté par : Joe Acaba, Kayla Barron, Raja Chari, Matthew Dominick, Victor Glover, Warren Hoburg, Jonny Kim, Christina Koch, Kjell Lindgren, Nicole Mann, Anne McClain, Jessica Meir, Jasmin Moghbelim, Kate Rubins, Frank Rubio, Scott Tingle, Jessica Watkins et Stephanie Wilson. Tous font partie de ce que la NASA appelle la « première génération » du programme Artemis.

À LIRE AUSSI :
Des vestiges de Théia se trouveraient au plus profond de la Terre

Ces astronautes viennent de tous horizons, et affichent des domaines d’expertise et d’expérience variés. Bien que près de la moitié des membres de l’équipe n’ont pas encore voyagé dans l’espace, quelques-uns ont déjà passé du temps à bord de la Station spatiale internationale. En fait, Victor Glover — un commandant de la marine américaine, sélectionné comme astronaute de la NASA en 2013 — y est actuellement stationné. Il a également fait partie de la première mission opérationnelle réussie de l’équipage du vaisseau Crew Dragon de SpaceX plus tôt cette année.

Joseph Acaba, Kjell Lindgren et Scott Tingle sont les trois autres à avoir déjà effectué un vol spatial. Acaba est astronaute de la NASA depuis 2004 ; cet ancien enseignant en sciences a passé 306 jours dans l’espace et effectué trois sorties extravéhiculaires. Avant de devenir astronaute en 2009, Lindgren était chirurgien aéronautique chargé de missions de navette spatiale et de station spatiale ; il a passé 141 jours dans l’espace et effectué deux sorties. Recruté en 2009 également, Tingle a passé 168 jours dans l’espace et effectué une sortie ; il est capitaine de l’US Navy.

Les affectations de vol pour chacun d’entre eux seront annoncées plus tard. La NASA a par ailleurs précisé que des membres supplémentaires, y compris des astronautes d’autres pays, pourraient s’ajouter à cette sélection si besoin. En attendant, la « team Artemis » commencera à travailler dès l’année prochaine avec les partenaires commerciaux de l’agence, notamment pour aider à développer le programme de formation, définir les exigences matérielles et contribuer à la conception des systèmes d’alunissage. D’ici 2024, un travail colossal les attend : « Il y a tellement de travail passionnant devant nous alors que nous retournons sur la Lune, il faudra tout le corps d’astronautes pour y arriver », confirme l’astronaute en chef Pat Forrester.

La première femme sur la Lune

L’année 2024 verra ainsi le retour de l’homme sur la Lune… mais aussi l’arrivée de la toute première femme ! Et depuis l’annonce de cette sélection officielle, tous les regards sont tournés vers les membres féminins de l’équipe, au nombre de neuf. L’une d’entre elles deviendra la première femme de l’Histoire à poser son pied sur la Lune. Toutes affichent des parcours prestigieux, mais seules cinq d’entre elles ont une expérience de vol spatial et ont effectué plusieurs sorties dans l’espace ; il est donc probable que la première femme à se rendre sur la Lune se trouve parmi celles-ci.

À LIRE AUSSI :
Des astrophysiciens simulent des amas microscopiques issus du Big Bang

Christina Hammock Koch, qui a été sélectionnée comme astronaute en 2013, détient le record féminin du plus long vol spatial unique, avec 328 jours dans l’espace et six sorties. Également sélectionnées en 2013, Anne McClain et Jessica Meir la suivent de près, avec respectivement 204 et 205 jours passés dans l’espace, puis respectivement deux et trois sorties extravéhiculaires.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Kate Rubins a été choisie comme astronaute en 2009 et se trouve actuellement en orbite autour de la Terre, à bord de la Station spatiale internationale ; elle a déjà effectué elle aussi deux sorties dans l’espace. Titulaire d’un doctorat en biologie du cancer, elle est la première personne à avoir séquencé de l’ADN dans l’espace. Stephanie Wilson est astronaute de la NASA depuis 1996, c’est la plus ancienne de toute l’équipe ; elle a participé à trois vols de navette spatiale, et a passé 42 jours dans l’espace.

Kayla Barron, Jasmin Moghbeli et Jessica Watkins ont rejoint le corps des astronautes de la NASA en 2017. Barron est lieutenant-commandant de l’US Navy — elle a fait partie de la première classe de femmes commissionnées dans la communauté sous-marine. Une carrière militaire pour Moghbeli également, Major dans le Corps des Marines. Titulaire d’un doctorat en géologie, Watkins a été membre de l’équipe scientifique du rover Curiosity du Mars Science Laboratory. Enfin, Nicole A. Mann, recrutée en 2013, est lieutenant-colonel dans le Corps des Marines ; diplômée de la US Naval Test Pilot School, elle était pilote de chasse F/A-18.

À LIRE AUSSI :
Les États-Unis prévoient de mettre en orbite une fusée à propulsion nucléaire d'ici 2025

À présent, le monde entier attend avec impatience l’ultime sélection de la NASA, à savoir les deux personnes qui poseront bientôt le pied sur la Lune. La première mission, Artemis 1, prévue pour l’année prochaine, sera l’occasion de faire voler le vaisseau Orion — sans équipage — en orbite autour de la Lune. La première mission avec équipage, Artemis 2, est prévue pour 2023 et verra les premiers astronautes effectuer un survol lunaire, puis revenir sur Terre. Enfin, le premier alunissage, Artemis 3, est pour le moment prévu pour octobre 2024. La NASA précise cependant que toutes ces dates sont encore susceptibles d’être modifiées.

Source : NASA

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.