Le nettoyage au dioxyde de carbone (forme solide), ou nettoyage cryogénique, comprend une série de méthodes de nettoyage et de stérilisation utilisant le dioxyde de carbone au cours de ses différentes phases.

Il est souvent préféré pour une utilisation sur des surfaces délicates. Le nettoyage au CO2 trouve son application dans les industries de l’aérospatiale, de l’automobile, de l’électronique, du médical et autres.

Ce type de nettoyage est notamment utilisé pour éliminer les particules et les résidus organiques des métaux, des polymères, des céramiques, des verres et d’autres matériaux, ainsi que des surfaces, notamment des disques durs et des surfaces optiques.

Fonctionnement

Le nettoyage au dioxyde de carbone fait référence à plusieurs méthodes différentes pour le nettoyage des pièces, utilisant toutes les phases du CO2 : Les méthodes de base comprennent les granulés de glace sèche, le CO2 liquide, le CO2 neige (méthode hybride) et le CO2 supercritique. Les différentes formes de nettoyage au CO2 peuvent permettre de nettoyer de nombreux types d’objets, des grands éléments aux petites pièces délicates, y compris les disques durs et les composants optiques.

Utilisations

Le nettoyage cryogénique est utilisé dans de nombreux types d’industries. Les propriétés uniques de la glace sèche (forme solide du dioxyde de carbone) en font une solution de nettoyage idéale dans de nombreux contextes commerciaux et industriels.

La projection de glace carbonique peut nettoyer de nombreux objets à la fois, avec des géométries complexes et différentes, c’est pourquoi le nettoyage des moules en plastique et en caoutchouc est une application principale de la technologie.

La glace sèche remplace les méthodes de nettoyage traditionnelles qui reposent sur le nettoyage manuel et l’utilisation d’agents de nettoyage chimiques. La projection de glace carbonique nettoie les moules sur place à la température de fonctionnement, ce qui évite de devoir arrêter la production pour le nettoyage.

La projection de glace carbonique peut être utilisée pour nettoyer le matériel de traitement des aliments. La Food Standards Agency avait jugé le processus de décontamination comme étant efficace contre des bactéries telles que Salmonella enteritidis, E. coli et Listeria monocytogenes. Il peut également être utilisé pour nettoyer certains équipements sans démontage ni risque d’incendie ou de danger électrique. L’EPA recommande d’ailleurs l’utilisation du nettoyage cryogénique comme alternative à de nombreux types de nettoyage à base de solvant.

En raison de la nature non abrasive de cette méthode et de l’absence de déchets secondaires du processus de nettoyage, le nettoyage cryogénique est utilisée dans les projets de conservation et de préservation historique. Ce processus de nettoyage a par exemple été utilisé dans l’entretien de l’USS Monitor et du Philadelphia Museum of Art.

En raison de la sublimation des supports de projection sans résidus, la projection de neige carbonique trouve une utilisation dans les industries de la fabrication de semi-conducteurs, de l’aérospatiale et des dispositifs médicaux.

Le processus de nettoyage est également utilisé dans d’autres cas de fabrication, tels que le nettoyage d’équipements de production sur des lignes de soudure automatisées, le nettoyage d’outils composites, de presses d’impression industrielles, de moules et d’équipements utilisés dans les fonderies, ainsi que pour l’équipement et l’outillage de l’industrie pétrolière et gazière.

Pour finir, le nettoyage cryogénique est aussi utilisé pour remédier aux dommages causés par la moisissure, la fumée, le feu et l’eau.

Quels inconvénients ?

Sécurité :

Le nettoyage au CO2 peut présenter certains risques pour la sécurité. Si le processus est utilisé pour éliminer les matières dangereuses, des précautions doivent être prises pour éviter toute exposition à ces matières. Comme le flux de CO2 est cryogénique, il peut provoquer des blessures par contact direct avec la peau. En outre, il faut veiller à ce que la concentration de dioxyde de carbone dans la zone de travail ne dépasse pas les niveaux sans danger.

Contamination :

Certaines qualités commerciales de dioxyde de carbone peuvent contenir des traces d’hydrocarbures lourds, qui peuvent rester sur la surface à nettoyer. La basse température du flux de dioxyde de carbone peut également induire une condensation d’humidité sur la pièce, mais qui peut être atténuée par des plaques chauffantes, des pistolets chauffants, ou autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.