C’est en juillet 2015 que la mission de la NASA New Horizons a marqué l’histoire en devenant le tout premier vaisseau spatial à effectuer un survol de Pluton. Depuis, la mission a été prolongée afin de pouvoir aller encore plus loin dans le système solaire extérieur, et devenir ainsi le tout premier vaisseau spatial à explorer certains objets de la ceinture de Kuiper.

Son premier objectif sera l’objet 2014 MU69, qui s’est récemment vu attribué le surnom de Ultima Thule. Il y a deux semaines (plus précisément le 16 août), le vaisseau spatial New Horizons a effectivement réussi à capturer une image d’Ultima Thule pour la toute première fois, grâce à son imageur à reconnaissance longue portée (LORRI – Long Range Reconnaissance Imager).

Cela a fortement surpris les membres de l’équipe de la mission, étant donné que l’objet se trouve toujours à 172 millions de kilomètres du vaisseau. À sa vitesse actuelle, il est prévu que New Horizons rencontre l’objet en question, le jour de l’an 2019.

Ultima thule new horizons nasa systeme solaire exploration spatiale

Premières images d’Ultima Thule. L’image était composée de 48 clichés pris par l’équipe lors de leur première tentative pour trouver Ultima Thule (à gauche). À droite, une vue agrandie de la région, prise par LORRI. Ces images ont ensuite été retransmises sur Terre en utilisant le Deep Space Network de la NASA. Crédits : NASA/JHUAPL/SwRI

Après avoir soustrait la lumière des étoiles (dans le fond), les chercheurs ont pu voir la lumière réfléchie par Ultima Thule : un objet de la ceinture de Kuiper qui tourne autour du Soleil à une distance d’environ 6.5 milliards de kilomètres.

Dans un récent communiqué de presse de la NASA, Hal Weaver, participant au projet New Horizons et chercheur principal du Laboratoire de physique appliquée de Johns Hopkins (JHUAPL), explique : « Le champ d’image est extrêmement riche en étoiles de fond, ce qui rend difficile la détection d’objets ayant une luminosité plus faible. C’est vraiment chercher une aiguille dans une botte de foin. Dans ces premières images, Ultima apparaît uniquement comme une bosse sur le côté d’une étoile de fond qui est environ 17 fois plus brillante, mais la lumière d’Ultima deviendra plus brillante – et plus facile à observer – lorsque le vaisseau spatial se rapprochera de l’objet ».

Sur le même sujet : 

Une sonde de la NASA vient de se réveiller dans le système solaire périphérique, et est prête pour une mission historique

Cette première détection est importante car les observations effectuées par New Horizons au cours des quatre prochains mois aideront l’équipe de la mission à affiner le parcours de l’engin spatial vers Ultima.

De plus, ces nouvelles images ont également prouvé que l’équipe avait déjà une excellente connaissance de l’orbite d’Ultima, puisque l’objet se trouvait précisément là où les scientifiques l’avaient prédit (en utilisant les données recueillies par le télescope spatial Hubble).

Lorsque la mission New Horizons atteindra Ultima, ce sera la toute première fois qu’un vaisseau spatial explorera un petit objet dans la ceinture de Kuiper et il s’agira également de l’exploration la plus éloignée de tout corps du système solaire de l’histoire !

New Horizons a déjà battu ce record en juillet 2015 lorsqu’il a effectué son survol de Pluton, dépassant le précédent record d’environ 1.6 milliard de kilomètres.

En parlant de records, ces images ont également battu les deux records précédents quant à l’image la plus éloignée jamais prise : en décembre 2017, New Horizons avait déjà battu ce record en prenant des photos du groupe d’étoiles Wishing Well situé à 6.12 milliards de kilomètres. Cela a dépassé l’image record du point bleu pâle (notre planète) prise par la sonde Voyager 1 en 1990, à une distance de 6.06 milliards de kilomètres.

Alan Stern, le chercheur principal de New Horizons, a déclaré : « Notre équipe a travaillé dur pour déterminer si l’objet Ultima avait vraiment été détecté par LORRI à une si grande distance, et le résultat montre clairement que oui. Nous voyons à présent Ultima de bien plus loin qu’on ne le pensait possible. Nous sommes aux portes d’Ultima, et une exploration incroyable nous attend ! ».

Il est prévu que le vaisseau New Horizons effectue sa rencontre historique avec Ultima à 4h33 (UTC), le 1er janvier 2019. Toutes les données qu’il collectera concernant cet objet de la ceinture de Kuiper pourront aider les scientifiques et les chercheurs à travers le monde à mieux comprendre l’histoire et la formation du Système solaire.

À présent, il ne nous reste plus qu’à attendre quelques mois avant de vivre ce moment historique !

Source : NASA

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.