Les nombreux avantages thérapeutiques du CBD

nombreux avantages therapeutiques cbd
| iStock

Le cannabidiol, ou CBD, est un cannabinoïde non psychotrope issu du cannabis. Depuis ces dernières années, il constitue un domaine de recherche actif dans le milieu clinique et connaît un succès notable auprès de la population concernant ses effets bénéfiques sur la santé, notamment sous forme d’huile de CBD. En effet, de nombreuses études ont mis en lumière plus d’une dizaine d’effets positifs du CBD sur l’organisme, y compris des effets analgésiques, anxiolytiques et neuroleptiques.

Bien que le CBD soit un composant du chanvre, il n’est pas psychotrope. Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé, « chez l’Homme, le CBD ne présente aucun effet indiquant un potentiel d’abus ou de dépendance… À ce jour, il n’y a aucune preuve de problèmes de santé publique associés à l’utilisation du CBD pur ».

Le CBD est présenté comme soulageant l’anxiété, la dépression et le trouble de stress post-traumatique. Il est également commercialisé pour favoriser le sommeil. Une partie de la popularité du CBD réside dans le fait qu’il est « non psychoactif » et que les consommateurs peuvent profiter des bienfaits pour la santé de la plante sans l’effet provoqué par le THC. Il est le plus souvent utilisé sous forme d’huile de CBD, et est aujourd’hui disponible sur de nombreux sites de vente, comme la marque française NŌTO CBD.

L’efficacité du CBD dans le traitement des troubles épileptiques

Le CBD est conseillé pour une grande variété de problèmes médicaux, mais la preuve scientifique la plus solide concerne son efficacité dans le traitement de certains des syndromes d’épilepsie infantile les plus sévères, tels que le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS), qui ne répondent généralement pas aux anticonvulsivants. Dans de nombreuses études, le CBD a pu réduire le nombre de crises et, dans certains cas, les arrêter complètement.

À LIRE AUSSI :
Adultes surdoués : et si vous l’étiez aussi ? Comment éviter d’en souffrir ?

Des vidéos des effets du CBD sur ces enfants et leurs crises sont facilement disponibles sur Internet pour être visionnées, et elles sont assez frappantes. L’année dernière, la FDA a approuvé l’Epidiolex, un extrait de CBD purifié, pour traiter les troubles épileptiques rares chez les patients de 2 ans ou plus après trois essais cliniques randomisés, en double aveugle et contrôlés par placebo avec 516 patients qui ont montré que le médicament, pris avec d’autres composés, a contribué à réduire les crises .

Bien qu’il y ait un espoir de traiter d’autres pathologies avec cet extrait de plante, l’Epidiolex reste le seul médicament dérivé de CBD approuvé par les autorités sanitaires actuellement. Le CBD est couramment utilisé pour traiter l’anxiété, et pour les patients qui souffrent d’insomnie, des études suggèrent que le CBD peut aider à la fois à s’endormir et maintenir son sommeil.

Des avantages cliniques multiples

Le CBD peut offrir une option pour traiter différents types de douleur chronique. Une étude de l’European Journal of Pain a montré sur un modèle animal que le CBD appliqué sur la peau pouvait aider à réduire la douleur et l’inflammation dues à l’arthrite. Une autre étude a démontré le mécanisme par lequel le CBD inhibe la douleur inflammatoire et neuropathique, deux des types de douleur chronique les plus difficiles à traiter.

effets cbd
Le cannabidiol est reconnu pour ses effets thérapeutiques dans le cadre de plusieurs pathologies ou troubles physiologiques. Crédits : WHS

Le cannabidiol peut aider à gérer l’anxiété. Les chercheurs pensent que cela fonctionne en changeant la façon dont les récepteurs du cerveau réagissent à la sérotonine, un neurotransmetteur impliqué dans de nombreux processus mentaux. Une étude a révélé qu’une dose de 600 mg de CBD aidait les personnes souffrant d’anxiété sociale à s’exprimer en public. D’autres études préliminaires réalisées sur des animaux ont montré que le CBD peut aider à soulager l’anxiété en ; réduisant le stress, diminuant les effets physiologiques de l’anxiété (comme l’augmentation du rythme cardiaque) et en réduisant les symptômes du trouble de stress post-traumatique (PTSD).

Laisser un commentaire