695 Partages

Un nouveau défi viral fait le tour de monde sur les réseaux sociaux, et pour une fois, c’est pour la bonne cause ! En effet, il s’agit d’un projet auquel tout le monde peut participer, et qui est bénéfique pour la planète.

Des personnes sur Twitter, Instagram, Reddit et Facebook se prennent en photo avec des tas de sac à ordures, après avoir nettoyé une zone remplie de déchets. Il s’agit du #Trashtag Challenge. Ce nouveau défi, destiné dans un premier temps aux « adolescents qui s’ennuient », a finalement été repris par des personnes de tous les âges.

Ce challenge incite également les individus à sortir, choisir un endroit sale et jonché de déchets, et à contribuer à nettoyer la planète. À présent, des personnes du monde entier partagent des photos avant et après leurs efforts. Et c’est plutôt réjouissant.

Ce hashtag cependant n’est pas vraiment nouveau : il a commencé à circuler en 2015 et a été lancé par la société UCO Gear, dans le cadre d’une campagne de protection de la nature. Il a littéralement été ressuscité il y a quelques semaines par un utilisateur de Facebook, Byron Roman, qui a publié une photo « avant » de lui-même, assis au milieu d’une épaisse couche de déchets plastiques, suivie d’une photo « après », où l’homme avait nettoyé la zone, donnant lieu à neufs sacs d’ordures. « Voici un nouveau #défi pour tous les adolescents qui s’ennuient », a-t-il écrit. « Prenez une photo d’une zone qui a besoin de nettoyage ou d’entretien, puis prenez une photo après avoir fait quelque chose à ce sujet, et postez-la ».

Et c’est effectivement ce qui s’est passé. Il y a encore donc de l’espoir. Que ce soit des forêts, des champs, ou au bord de la route.

Au Népal, en Russie, aux États-Unis ou encore en Indonésie, les volontaires, qu’ils soient seuls ou en groupe, ont été motivés pour lutter contre les déchets d’une manière absolument inédite.

Voici quelques exemples trouvés sur la toile :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Присоединяемся к челленджу #trashtag , фото с уборки 9.09.18 года. Фоток с конкретного места «до и после» почти нет, но мы это исправим. Перед летом пойдём вешать таблички с призывом «не мусорить», а также убирать то, что люди накидали за зиму. ⠀ Публикование фото-результатов в социальные сети может очень мотивировать многих людей к уборке мусора на природе. Отличный челлендж! ⠀ Join the challenge #trashtag, photo from the cleaning 09/09/18. There are no pictures from one particular place “before and after”, but we will change this, when the snow melts. ⠀ Publishing photos of the results in social networks can motivate many people to scavenge in nature. Great Challenge!

Une publication partagée par Конный Петербург (@horses_spb) le

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#trashtag seems to be going viral. This is one from Nepal. This is the kind of internet craze I can get behind. ✊??

Une publication partagée par Vegan Memes From The Soul (@veganmemedealer) le

Dans ce cas précis, au lieu de nous inquiéter que des gens puissent le faire uniquement « pour des likes », et potentiellement détruire des habitats naturels, nous nous réjouissons de savoir que les médias sociaux peuvent également mener à des choses positives, traduisant réellement une action et un changement concret sur le terrain.

Et heureusement, il ne s’agit pas du premier défi sur les réseaux sociaux à réellement être bénéfique pour l’humanité. En effet, le Ice Bucket Challenge (en 2014) avait également suscité une prise de conscience pour le moins phénoménale quant à la SLA, la sclérose latérale amyotrophique, et avait permis de récolter de nombreux fonds, utilisés directement pour la recherche.

Toutefois, si vous avez déjà été sur le point de vous engager dans un défi viral, celui-ci est un bon point de départ.

Vous aimerez également : Une nouvelle technique innovante permettrait de transformer 25% de nos déchets plastiques en carburant !

Nous sommes conscients que la pollution par les déchets plastiques est omniprésente et que, pour y remédier convenablement, il faut agir à une échelle beaucoup plus grande : il faut que les grandes entreprises deviennent plus respectueuses de l’environnement, que les gouvernements changent de politique et que les pays du monde entier s’unissent dans un objectif commun. Et à l’heure actuelle du numérique… peut-être qu’un bon point de départ passe par les réseaux sociaux ?

Et vous, que faites-vous avec vos déchets ? Est-ce que vous les triez ? Avez-vous déjà participé au nettoyage délibéré et volontaire d’une zone naturelle en extérieur ? Pourquoi ne pas commencer aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

695 Partages
695 Partages
Partager via
Copier le lien