Malgré les efforts déployés par les gouvernements et différentes organisations pour lutter contre la déforestation, celle-ci gagne du terrain chaque année à un rythme effréné. Les forêts sont non seulement importantes pour leur rôle de « poumons planétaires », mais également car elles abritent de très nombreux écosystèmes uniques et fragiles. Selon une nouvelle étude de grande envergure, la première de son genre, l’agriculture industrielle est la responsable majeure de cette alarmante déforestation.

Cette analyse de la déforestation — la première à étudier non seulement les zones où les forêts disparaissent mais également les raisons de cette disparition — révèle l’envergure de la contribution de l’agriculture industrielle au phénomène.

Les résultats, publiés dans la revue Science, montrent qu’environ 5 millions d’hectares — la surface du Costa Rica — disparaissent chaque année. Et malgré les engagements des entreprises visant à réduire cette déforestation, le nombre de forêts défrichées pour récolter l’huile de palme (et d’autres éléments d’intérêt industriel) est resté constant entre 2001 et 2015.

Cette découverte « est un vrai problème » selon l’écologiste tropical Daniel Nepstad, directeur de l’Earth Innovation Institute, une ONG environnementale basée à San Francisco. En effet, ces données montrent clairement que les engagements des entreprises à eux seuls ne permettent pas de protéger efficacement les forêts contre l’expansion de l’agriculture.

Vous allez aussi aimer :

Le changement climatique rend les arbres plus grands mais plus faibles

Les scientifiques avaient déjà cartographié de manière globale les disparitions de forêts et les reprises de croissance forestière. En 2013, une équipe dirigée par Matthew Hansen, expert en télédétection à l’université du Maryland (‎États-Unis), a publié des cartes haute résolution des changements forestiers entre 2000 et 2012 grâce à l’imagerie satellite. Mais ces cartes ne révélaient pas les zones de déforestation (la disparition permanente des forêts).

google earth causes deforestation

Quelques exemples d’images Google Earth utilisées par Philip Curtis pour entraîner son algorithme. Plusieurs causes de déforestation sont illustrées : agriculture industrielle, agriculture de subsistance, sylviculture, incendies et urbanisation. Crédits : Philip G. Curtis & al.

Pour cette nouvelle étude, Philip Curtis, analyste géospatial travaillant avec The Sustainability Consortium, une ONG basée en Arkansas (États-Unis), a entraîné un algorithme informatique à reconnaître cinq causes de déforestation à partir d’images satellites : incendies, exploitations forestières, agriculture à grande échelle, agriculture à petite échelle et l’urbanisation.

Afin que l’algorithme apprenne, Curtis a passé plusieurs semaines à observer des images de Google Earth montrant des déforestations de causes connues. « C’était l’une des parties les plus pénibles de mon travail » confit-il. Particulièrement concernant l’Asie du Sud-Est. « L’amplitude de la disparition était bouleversante ».

Les décisions du logiciel étaient basées sur les propriétés mathématiques des images, permettant, par exemple, de distinguer les formes plus imposantes de l’agriculture industrielle par rapport aux champs plus petits et irréguliers de l’agriculture de subsistance.

Les données ont montré que 27% de la déforestation totale entre 2001 et 2015 étaient dus à l’agriculture industrielle et à l’élevage de masse. Incluant principalement des plantations de palmiers à huile de palme. Les forêts défrichées pour ces plantations disparaissent à jamais, tandis que, dans l’agriculture de subsistance, les forêts défrichées repoussent.

carte zones causes deforestations

Carte des zones et des causes des déforestations pour la période 2001-2015. Les zones en couleurs plus foncées indiquent des disparitions forestières plus importantes. Crédits : Philip G. Curtis & al.

La déforestation due à l’agriculture de masse est restée stable entre 2001 et 2015, variant toutefois selon les régions étudiées. Au Brésil, de grandes étendues de forêt amazonienne ont été défrichées pour des fermes d’élevage ou des fermes de soja. Le point positif est que, dans cette zone, le taux de déforestation a été diminué de moitié entre 2004 et 2009 grâce aux lois de protection environnementale et à la pression des consommateurs de soja.

Mais en Malaisie et ailleurs en Asie du Sud-Est, les lois contre la déforestation font souvent défaut ou sont mal appliquées, et de plus en plus de forêts ont disparu au profit des plantations d’huile de palme. « Nous savions qu’un tel phénomène se produisait, mais nous ne disposions pas encore des chiffres pour le montrer clairement à travers le monde » explique Curtis.

graphique evolution taux deforestation

Graphique montrant l’évolution du taux de déforestation entre 2001 et 2015 pour différentes zones du monde. Crédits : Philip G. Curtis & al.

Selon Nepstad, malgré le succès des engagements des entreprises pour ralentir la déforestation en Amazonie, le constat est décourageant. Plusieurs entreprises se sont engagées dans une politique de « déforestation zéro » en cessant d’acheter de l’huile de palme. Mais sur ces quelques 473 engagements, seulement 155 ont véritablement intégré cette politique à leurs objectifs d’approvisionnement de 2020. Et  seulement 49 entreprises ont fait part de réels progrès en ce sens.

« Ces engagements ont été difficiles à obtenir, et certaines entreprises ne veulent tout simplement pas en faire plus » déplore Nepstad. Pour Lisa Rauch, géographe à l’université du Wisconsin (États-Unis), il peut être compliqué pour les entreprises de trouver des fournisseurs avec des sources d’approvisionnement vérifiables respectant la politique « déforestation zéro ».

Source : Science

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies servent également à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous vous garantissons une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.