La nouvelle « voiture volante » chinoise XpengX2 survole Dubaï

nouvelle voiture volante chinoise xpengx2 survole dubaï
La nouvelle "voiture volante" d'AeroHT a fait son premier vol public au-dessus de Dubaï. | XPENG AEROHT
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Le 10 octobre dernier, la « voiture volante » XpengX2 développée par la société chinoise Aero HT a effectué son premier vol à Dubaï. Une démonstration a permis à 150 personnes d’assister au décollage, au vol et à l’atterrissage de l’engin.

Les images du vol de XpengX2 ont un petit goût de science-fiction old-school. En effet, l’entreprise AeroHT n’en est pas à son premier modèle, mais c’est la première fois qu’elle conçoit un cockpit fermé et une apparence générale qui ressemble autant à une voiture. Des représentants du consulat chinois à Dubaï, de la Chambre de commerce international de Dubaï, de la DCAA, du Département de l’économie et du tourisme de Dubaï, du Dubai World Trade Center et des médias mondiaux, ont assisté à ce premier vol.

Cet engin, qui est donc surnommé « voiture volante », est plus précisément ce qu’on appelle un eVTOL, pour « electric vertical take off and landing » (décollage et atterrissage verticaux électrique). Ce véhicule peut accueillir jusqu’à deux personnes. Il vole grâce à huit propulseurs, deux dans chaque coin de la voiture. Il peut atteindre, selon l’entreprise qui l’a développé, une vitesse de 130 km/h, et est capable de se maintenir dans les airs pendant 35 minutes. La structure est composée de fibre de carbone. Un matériau qui a pour but de réduire le poids au maximum.

:: LE T-SHIRT QUI SOUTIENT LA SCIENCE ! ::
Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :

XpengX2 a été conçu pour atteindre une altitude de 975 mètres maximum, mais volera sans doute plutôt aux alentours de 90 mètres. Autrement dit, il a plutôt pour but de desservir de courtes distances, en ville. « Il ne produit aucune émission de dioxyde de carbone pendant le vol et constitue un pas en avant dans la poursuite du transport vert urbain. Il conviendra aux futurs vols urbains à basse altitude et est parfait pour les trajets urbains de courte distance tels que les visites touristiques et le transport médical », affirme AeroHT dans un communiqué. Le véhicule propose également un mode manuel et un mode automatique. Le mode automatique propose de décoller et d’atterrir sur une simple pression de bouton.

Un nouveau véhicule capable de rouler et de voler

L’envol de XpengX2 a représenté l’un des moments les plus forts de Gitex Global 2022, l’un des plus grands salons de l’innovation et de la technologie au monde, avec plus de 5000 exposants et 100 000 visiteurs venus de nombreux pays. L’entreprise n’a donc évidemment pas choisi l’événement au hasard : « L’exposition publique de XPeng X2 à Dubaï représente une étape importante pour XPeng AeroHT et la réalisation internationale des voitures volantes. Dubaï est une ‘ville de l’innovation’ de renommée mondiale, raison pour laquelle nous avons décidé d’organiser ici le premier événement de vol public X2. Le vol d’aujourd’hui est une étape majeure dans l’exploration de la mobilité future par XPENG », déclare Brian Gu, vice-président et président de XPENG.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

L’entreprise prévoit pourtant déjà de révéler prochainement les progrès du département recherche et développement concernant son prochain modèle d’eVTOL, la sixième génération, donc. Les détails devraient être dévoilés lors de son événement 1024 XPENG Tech Day, dès cette année. L’entreprise a cependant déjà évoqué des spécificités de taille : sa nouvelle génération de voiture électrique aérienne sera, selon AeroHT, capable de voler et de rouler sur les routes.

Vidéo résumant le vol d’essai proposée directement par XPENG AEROHT :

Laisser un commentaire