Le 16 décembre dernier, la sonde spatiale Juno de la NASA achevait son dixième voyage autour de Jupiter et envoyait à la Terre de nouveaux clichés spectaculaires de la planète gazeuse.

La sonde se rapproche de la planète gazeuse et prend de nouvelles photos avec son instrument JunoCam tous les 53 jours environ, tout en voyageant à des vitesses allant jusqu’à 130’000 km/h. Parfois, cela peut prendre des jours voire des semaines pour recevoir les images en provenance de la sonde. Le dernier lot de photos comporte d’innombrables tourbillons, des nuages et des tempêtes visibles à la surface de la planète gazeuse.

Les chercheurs de la NASA et du Southwest Research Institute ont téléchargé les données brutes de la sonde sur leurs sites internet à la fin du mois de décembre 2017. Depuis, des dizaines de personnes ont transformé les fichiers (en noir et blanc) afin de les coloriser. « Aussi jolie que Jupiter puisse être, approchez-vous un peu trop et elle aura raison de vous », a déclaré Sean Doran, un graphiste basé au Royaume-Uni, qui traite régulièrement les images de la NASA.

Voici quelques-unes des meilleures nouvelles photos et animations réalisées avec les données de JunoCam. À savoir que la NASA a lancé la sonde Juno en 2011 et qu’il aura fallu près de cinq ans au vaisseau pour atteindre Jupiter.

C’es au cours de chaque orbite de 53,5 jours, appelée périjove, que JunoCam enregistre un nouveau lot de photos. Il faut savoir que l’orbite de Juno est très elliptique, ce qui fait passer la sonde à très basse altitude au-dessus de la planète de pôle en pôle, en évitant en grande partie la ceinture de radiations très intense qui pourrait l’endommager.

Le vaisseau spatial Juno est le seul à voler au-dessus et au-dessous des pôles de Jupiter. Actuellement, les chercheurs essaient de comprendre le désordre tourbillonnant des nuages gazeux de la planète, comme ceux capturés lors du dixième périjove de Juno.

Les nombreuses bandes de nuages de la planète sont également un véritable casse-tête scientifique. Certaines tempêtes aperçues sur Jupiter sont plus larges que le diamètre de la Terre.

Voici ce à quoi ressemble un ensemble complet d’images en provenance de JunoCam :

 

Crédits : NASA/JPL-Caltech/SWRI/MSSS/SPICE/Gerald Eichstädt

La NASA estime que Juno orbitera autour de Jupiter pendant au moins quelques années encore, lui permettant de capturer et d’envoyer encore de nombreuses nouvelles images.

juno jupiter sonde nasa

Crédits : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Gerald Eichstädt

Cependant, l’agence spatiale finira par détruire la sonde. Cela permettra d’éviter qu’elle ne finisse par s’écraser sur la lune glacée Europe et qu’elle ne compromette une potentielle vie océanique étrangère.

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.