Observations d’OVNIs : le Pentagone ne confirme ni ne rejette l’hypothèse extraterrestre

observation ovnis pentagone confirme rejette hypothese extraterrestre
| AFP

Au cours des dernières années, plusieurs rapports provenant de personnels militaires ou d’officiels du gouvernement concernant l’observation d’objets volants non identifiés ont été révélés au public. Bien que nombre d’entre eux puissent s’expliquer naturellement, certains continuent de susciter des interrogations chez le grand public. Au cours du mois, le Congrès américain rendra public un rapport déclassifié sur l’observation de tels objets. Et, selon une investigation du New York Times, même si le rapport reste très peu concluant, les autorités elles-mêmes concluent qu’elles ne peuvent exclure une origine extraterrestre.

Ce mois-ci, le Congrès devrait publier la version déclassifiée d’un rapport attendu sur les observations de « phénomènes aériens non identifiés » (PAN), le point culminant de divers rapports par le personnel militaire de mystérieux ovnis qui ont parfois semblé défier les lois de la physique. Avant la publication, les journalistes du New York Times ont reçu un briefing avancé sur ce que nous pouvons nous attendre à trouver dans le rapport.

Un rapport peu concluant

En bref, le rapport restera, sans surprise, vague et flou — en d’autres termes, les meilleurs esprits du gouvernement semblent rester perplexes. Selon les sources du journal parmi les responsables américains, la seule certitude qui sortira du rapport est le fait que la plupart des plus de 120 événements enregistrés ne proviennent d’aucun projet secret de l’armée américaine.

Vidéos déclassifiées par le Pentagone montrant des observations d’objets non identifiés capturées par des pilotes de chasse de la Navy :

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

À LIRE AUSSI :
Des chercheurs développent un nouveau tissu pour nous protéger de la chaleur

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Au-delà de cela, ils affirment que le rapport n’apporte que très peu de conclusions concrètes, suggérant que malgré tous leurs efforts, l’armée a fait très peu de progrès pour comprendre ce qui se passe avec les objets non identifiés. Au regard l’ambiguïté du rapport, en réalité, l’armée n’est pas en mesure « d’exclure définitivement les théories selon lesquelles les phénomènes observés par les pilotes militaires pourraient être des engins spatiaux extraterrestres », selon le rapport du NYT.

Le risque de renforcer les doutes du public

Une annexe classifiée « ne contiendra aucune preuve concluant que les phénomènes sont des engins spatiaux extraterrestres », selon le NYT. Mais cette annexe restera interdite au public et pourrait « continuer à alimenter les spéculations selon lesquelles le gouvernement aurait des données secrètes sur les visites d’extraterrestres sur Terre », écrivent les journalistes. En d’autres termes, le rapport pourrait finalement avoir peu de conséquences — mais en même temps, il est peu probable qu’il dissuade les vrais croyants de continuer à spéculer sur les rencontres extraterrestres.

La nouvelle survient après que plusieurs interviews de haut niveau ont relancé la discussion autour des ovnis. Même l’ancien président américain Barack Obama a développé son opinion dans une récente interview sur l’émission The Late Late Show with James Corden de CBS. « Ce qui est vrai, et je suis vraiment sérieux ici, c’est qu’il y a des images et des enregistrements d’objets dans le ciel dont nous ne savons pas exactement ce qu’ils sont. En ce qui concerne les extraterrestres, il y a des choses que je ne peux tout simplement pas vous dire à l’antenne », affirmait alors Obama.

Laisser un commentaire