L’ouragan Lorenzo, la plus forte tempête de l’histoire de l’Atlantique Nord, frappe les Açores avec des vents de plus de 200 km/h

ouragan lorenzo progression
| adventu39187781/Met Office

Après l’ouragan Dorian, c’est au tour de l’ouragan Lorenzo d’entrer dans l’histoire. Il est devenu étonnamment puissant pour sa localisation et pour cette période, et est situé beaucoup plus à l’est que d’habitude lors de fortes tempêtes. La période la plus intense de la saison des ouragans touche à sa fin, mais elle n’est apparemment pas encore tout à fait terminée…

Selon le rapport du National Hurricane Center (NHC), Lorenzo s’est formé comme une tempête tropicale le 23 septembre, au milieu de l’océan Atlantique, et a atteint sa force de catégorie 5 le 28 septembre, avec des vents approchant les 260 km/h.

Depuis les années 1920, 35 tempêtes de catégorie 5 (dont des ouragans avec des vents de 252 km/h ou plus) se sont formées dans l’Atlantique. Mais Lorenzo est le premier ouragan de cette catégorie de force à apparaître si loin à l’est, soit à environ 1000 kilomètres plus à l’est que l’ouragan Hugo, l’ancien détenteur du record, qui frappa les Caraïbes avec des vents de catégorie 5 en 1989.

Lorenzo, devenue une tempête de catégorie 2 avec des vents maximums soutenus de 165 km/h, frappe maintenant les Açores — un archipel situé à 1564 km de la côte portugaise, selon un autre rapport prévisionnel de la NHC.

Les données d’ouragans de la NHC datant de 1851 montrent à quel point Lorenzo est un cas unique en son genre. En effet, la plupart des tempêtes qui se sont formées dans l’Atlantique ont atteint leur apogée à l’approche de la mer des Caraïbes et du golfe du Mexique. Mais Lorenzo, seul au milieu de l’océan, est dans une « catégorie à part pour cette période de l’année », a déclaré le climatologue et planificateur stratégique de la FEMA, Michael Lowry, dans un tweet.

Traduction : « Avec des vents de 145 km/h, l’ouragan Lorenzo est vraiment unique en son genre pour cette période de l’année ».

[quads id=3]

« Un ouragan de catégorie 5 si extrême à l’Est et si tard dans la saison est presque incroyable. Un simple ‘Wow’ ne rend pas justice à ce cas », a déclaré Lowry dans un autre tweet.

À LIRE AUSSI :
Les sangliers seraient aussi polluants qu’un million de voitures

Alors que Lorenzo se déplace sur une trajectoire nord-est, ses vents violents envoient de fortes houles dans l’Atlantique Nord, créant ainsi des courants de retour et des conditions de mer pouvant mettre la vie en danger. Les vagues en direction des Açores et de l’Europe sont gigantesques, avec des hauteurs proches des 31 mètres, a déclaré le scientifique du NHC Eric Blake dans un tweet.

Sur le même sujet : Que sont les hypercyclones ?

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Traduction : « Lorenzo devrait envoyer d’énormes vagues vers les Açores et l’Europe de l’Ouest. Avec une hauteur de pointe significative d’environ 15 mètres, certaines vagues individuelles seront probablement proches des 30 mètres ! »

Bien que Lorenzo devrait s’affaiblir encore quelque peu au cours des prochaines 24 heures, la portée de ses vents devrait probablement s’étendre. Avec des vents de force de tempête tropicale atteignant des centaines de kilomètres depuis son centre, la tempête reste « un ouragan important » à l’approche des Açores.

Selon le NHC, la saison des ouragans atlantiques s’achève généralement vers fin novembre, bien que les tempêtes les plus puissantes se manifestent entre août et octobre.

Laisser un commentaire