1.4K Partages

Bien que cette idée puisse fortement vous faire penser à un scénario de film de science-fiction, il s’agit d’une possibilité qui est actuellement étudiée par des scientifiques. Ces derniers souhaiteraient déterminer comment nous pourrions insérer une station spatiale à l’intérieur d’un astéroïde.

Peut-être vous demandez-vous « mais… pourquoi faire ça ? ». Et c’est une question tout à fait pertinente ! En fait, pour commencer, la rotation d’un astéroïde géant idéal créerait suffisamment de gravité (artificielle) pour qu’un équipement minier soit utilisé de manière efficace, nous permettant de puiser dans les minéraux et les gisements riches situés à l’intérieur de ces roches célestes. En outre, les chercheurs ont suggéré que la coque rocheuse de l’astéroïde pourrait également contribuer à protéger la station minière des dangers liés à sa présence dans l’espace (notamment le rayonnement cosmique, etc.).

Selon une nouvelle étude réalisée par des astrophysiciens de l’Université de Vienne en Autriche, cette idée un peu folle serait peut-être réalisable. En effet, l’équipe de recherche a appliqué des modèles gravimétriques avancés à un hypothétique astéroïde de 500 mètres sur 390 mètres : « Les charges résultant des forces centrifuges rendent possible une station spatiale dans la caverne d’un astéroïde miné », expliquent les chercheurs.

Ces derniers notent tout de même qu’il y a encore de nombreuses inconnues dans ce scénario. En effet, les matériaux adéquats devront être choisis, et de plus, l’astéroïde doit être assez robuste pour supporter une telle station.

« Les applications pratiques dépendront de manière cruciale de la connaissance non seulement de la composition, mais également de la structure interne des organismes candidats. Les missions sur ces astéroïdes semblant inévitables pour de telles études, les décisions concernant leur peuplement ne seront peut-être possibles qu’après le début des opérations minières », a ajouté l’équipe de recherche.

Bien que les dimensions de l’astéroïde utilisé dans les modèles des scientifiques correspondent approximativement à certains astéroïdes que nous avons déjà observés (dont 3757 Anagolay, 99942 Apophis et 3361 Orpheus), la composition de ces astéroïdes n’est pas connue pour le moment. De ce fait, il est encore beaucoup trop tôt pour commencer à travailler sur de quelconques concepts de stations d’extraction minière sur astéroïdes.

Vous aimerez également : Un métal se trouvant principalement dans les astéroïdes pourrait servir de remède contre le cancer

Néanmoins, l’étude (qui n’a pas encore été examinée par des pairs), conclut que cette solution pourrait être envisageable en utilisant éventuellement un cylindre en métal pour abriter un habitat et du matériel : « Si nous trouvons un astéroïde suffisamment stable, nous n’aurons peut-être pas besoin de ces murs en aluminium, nous pourrions peut-être simplement utiliser l’astéroïde en tant que station spatiale », a expliqué l’astrophysicien Thomas Maindl.

Selon les modèles de Maindl et ses collègues, l’astéroïde devrait être en pierre solide et avoir une gravité correspondant au moins au 38% de celle de la Terre, pour permettre de maintenir une station spatiale viable et empêcher le matériel minier de flotter dans l’espace. Selon les chercheurs, afin que des humains, et potentiellement des robots, puissent rester de la sorte sur l’astéroïde, ce dernier devrait tourner sur lui-même entre une à trois fois par minute afin de produire suffisamment de force centrifuge.

Bien entendu, il existe de nombreux autres éléments de préparation que nous devrions prendre en compte et connaître à la perfection, avant qu’un tel scénario ne puisse être envisagé. Par exemple, nous devrions être absolument certains que l’astéroïde en question est bel et bien stable (et qu’il ne risque pas de s’effondrer). Mais, si ce dernier est réellement stable, alors nous pourrions, hypothétiquement, y créer un avant-poste d’une station spatiale plus vaste, par exemple.

L’exploitation des astéroïdes est un sujet que de nombreux scientifiques (et autres) souhaitent aborder : en effet, il est très probable que ces roches interstellaires et autres objets proches de la Terre puissent nous fournir des ressources dont nous avons besoin pour pouvoir potentiellement voyager plus loin dans l’espace, sans devoir compter uniquement sur la Terre pour s’approvisionner en carburant et autre ravitaillement.

Selon les scientifiques, si un jour nous venions à installer des maisons permanentes en dehors de la planète Terre, alors il serait tout à fait logique de vouloir utiliser ce qui se trouve à proximité des nouvelles habitations spatiales. C’est là qu’entre en jeu l’exploitation des astéroïdes. Bien entendu, l’astéroïde choisi devrait faire l’objet d’une surveillance accrue et attentive au moment de son extraction, au cas où sa rotation risquerait de ralentir ou si la roche elle-même risquait de s’effondrer.

Cette nouvelle étude met en lumière certaines possibilités quant à l’exploitation minière de certains astéroïdes. Les chercheurs notent tout de même que cela ne risque pas de se produire dans un futur proche. « La frontière entre la science et la science-fiction est floue. Mon sentiment instinctif est qu’il faudra au moins 20 ans avant que toute exploitation d’astéroïde ne se produise », a déclaré Maindl.

Source : arXiv.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.4K Partages
1.4K Partages
Partager via