Pourquoi les petits chiens ont-ils tendance à se montrer plus agressifs ?

pourquoi petits chiens tendance agressifs
| Getty

Grands et petits chiens ne diffèrent pas seulement par la taille, mais aussi par le comportement. Les petites races de chiens ont tendance à se montrer plus teigneuses et agressives que leurs homologues de grande taille. Actuellement, les scientifiques proposent plusieurs hypothèses pour expliquer cet état de fait, bien qu’il ne soit encore guère possible de statuer définitivement sur la question.

Tout d’abord, il est important de définir ce qui compte comme petit pour un chien. Les petits chiens pesant moins de 9 kilogrammes ont tendance à être plus réactifs, selon James Serpell, directeur du Center for the Interaction of Animals and Society de l’University of Pennsylvania School of Veterinary Medicine.

Par exemple, les teckels, les chihuahuas et les terriers Jack Russell sont les plus susceptibles de tenter de mordre, selon une étude de 2008 publiée dans la revue Applied Animal Behavior Science qui a interrogé les propriétaires de plus de 30 races de chiens. D’autres comportements agressifs observés chez les petits chiens comprennent les grognements, les grondements et les projections en avant. Il y a quelques théories pour expliquer pourquoi c’est le cas.

La petite taille peut rendre les chiens plus craintifs et ils peuvent agir en état de légitime défense. Les petites races peuvent être plus susceptibles de réagir de manière défensive, car elles ont plus à craindre. Alternativement, la réactivité des petits chiens pourrait être le résultat du comportement de leurs propriétaires.

graphique races chiens agression
Les études comportementales montrent un comportement agressif plus fréquent chez les petites races. Haut : agressivité dirigée vers les étrangers en fonction des races. Bas : agressivité dirigée contre le propriétaire. © Deborah L.Duffy et al. 2008

Les propriétaires ont tendance à infantiliser les petites races de chiens et à les considérer comme des animaux sans défense, indique Serpell. Les propriétaires d’animaux peuvent être trop protecteurs envers les petites races, de sorte qu’ils peuvent ne pas les socialiser ou leur apprendre à réagir correctement aux situations stressantes.

À LIRE AUSSI :
Les chiens seraient génétiquement programmés pour socialiser avec les humains dès leur naissance

Un comportement hérité de l’évolution ?

L’agression pourrait également être intégrée dans l’évolution des petits chiens. Si l’on est attaqué par un Chihuahua, les conséquences sont évidemment beaucoup moins importantes que si l’on attaqué par un Dogue Allemand ou un husky sibérien. En d’autres termes, au cours des millénaires, les humains n’ont peut-être pas pris la peine de tempérer les comportements agressifs chez les petits chiens, car les conséquences n’étaient pas aussi graves que celles d’être attaqués par des chiens de grande taille.

Cette dernière théorie est étayée par des études qui ont trouvé un lien entre le comportement agressif et le gène du facteur de croissance qui rend les chiens petits. L’association pourrait être une coïncidence, mais la recherche a montré que les petits chiens ne sont pas seulement plus extrêmes dans leurs comportements liés à l’agression.

Par rapport aux gros chiens, les petits chiens ont tendance à avoir une anxiété de séparation plus sévère, aboient généralement plus et sont plus susceptibles d’uriner dans la maison. Cela donne du crédit à la théorie selon laquelle la génétique joue un rôle dans le comportement extrême des petits chiens.

Un comportement potentiellement dicté par la génétique

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Les scientifiques ne savent pas exactement laquelle des théories est correcte, car ils n’ont pas encore étudié la racine du comportement agressif des petites races. Toutes les théories pourraient potentiellement jouer un rôle. Certaines petites races font exception à la règle. Un exemple est le Coton de Tuléar, également connu sous le nom de Chien Royal de Madagascar. Ce chien est petit, blanc et pelucheux, semblable à un bichon frisé.

À LIRE AUSSI :
Pourquoi les moustiques viennent-ils bourdonner près de nos oreilles ?

« Pour une raison quelconque, cette race semble avoir un comportement assez modéré dans tous les domaines, mais elle a également toutes sortes de problèmes médicaux. On ne sait pas si c’est parce qu’ils manquent peut-être d’un facteur génétique critique. Ou cela pourrait être lié au fait qu’ils sont simplement plus en mauvaise santé et moins physiquement capables de réagir fortement », explique Serpell.

La taille du corps n’est peut-être pas le seul attribut des petits chiens associé à l’agressivité. Une taille inférieure à elle seule est associée à des traits indésirables dans certaines races, selon une étude de 2013 publiée dans la revue PLOS One. Par exemple, les races de chiens avec des pattes plus courtes sont plus susceptibles d’avoir peur des chiens inconnus et de se montrer agressives envers le propriétaire.

Laisser un commentaire