2.9K Partages

Pour la toute première fois, une femme a reçu le prestigieux prix Abel de mathématiques. Il s’agit de Karen Keskulla Uhlenbeck, de l’Université du Texas, à Austin (USA), qui va se voir remettre le prix annuel pour ses contributions exceptionnelles dans ce domaine.

Agée de 76 ans, Karen Uhlenbeck est responsable de recherches universitaires invitée à l’Université de Princeton (New Jersey, USA), professeure associée à l’Institute for Advanced Study (IAS) de Princeton, et professeure émérite à l’Université d’Austin, au Texas (USA). « La reconnaissance du travail d’Uhlenbeck devrait être bien plus grande, car certains de ses travaux ont conduit à des très importantes avancées dans le domaine des mathématiques, au cours de ces quarante dernières années », a déclaré Jim Al-Khalili, membre de la Royal Society.

Le prix, décerné par l’Académie norvégienne des sciences et des lettres, est destiné à combler une lacune du prix Nobel, qui n’a aucune catégorie pour les mathématiques. « Karen Uhlenbeck reçoit le prix Abel 2019 pour ses travaux fondamentaux sur l’analyse géométrique et la théorie de jauge, qui ont radicalement transformé le paysage mathématique », a déclaré Hans Munthe-Kaas, président du comité Abel. « Ses théories ont révolutionné notre compréhension des surfaces minimales, telles que celles formées par des bulles de savon, et des problèmes plus généraux de minimisation dans les dimensions supérieures », a-t-il ajouté.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

La théorie de jauge est le langage de la physique théorique, et les travaux d’Uhlenbeck ont fourni une base essentielle à la physique des particules, à la théorie des cordes et à la relativité générale. Cette nouvelle est absolument remarquable, car historiquement, la plupart des prix en mathématiques et en sciences ont été attribués principalement à des hommes.

Sur les 904 lauréats du prix Nobel, seuls 51 étaient des femmes. Par exemple, ce n’est qu’en 2014 que Maryam Mirzakhani a reçu la médaille The Fields for Mathematics, parmi les 52 gagnants à cette date.

Vous aimerez également : Ce nouveau dispositif fournira de l’énergie propre et abordable, selon le prix Nobel de physique Arthur Ashkin

De plus, il faut savoir qu’Uhlenbeck a été la première mathématicienne élue à l’Académie nationale des sciences et a fondé, en 1994, un « programme pour les femmes et les mathématiques » à Princeton. « Je suis consciente d’être un modèle pour les jeunes mathématiciennes. Mais c’est difficile d’être un exemple, car ce qu’il faut vraiment faire, c’est montrer aux étudiants combien les gens peuvent être imparfaits et réussir malgré tout… », a-t-elle expliqué.

À savoir que le prix Abel existe depuis 2002 et est accompagné d’une récompense de 6 millions de couronnes norvégiennes (environ 620’000 euros). Uhlenbeck recevra son prix lors d’une cérémonie formelle spéciale le 21 mai 2019, qui sera présentée par Sa Majesté, le Roi Harald V.

Source : Abel Prize

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2.9K Partages
2.9K Partages
Partager via
Copier le lien