2.9K Partages

Fondamentalement, les grues qui jalonnent les horizons urbains aujourd’hui ne sont pas très différentes de celles que les Grecs ont inventées à la fin du sixième siècle avant notre ère. Cependant, de nouvelles recherches affirment que les Grecs ont peut-être déjà utilisé un mécanisme de levage intelligent plus d’un siècle avant même d’avoir inventé les grues.

Il existe un débat sur la manière donc les Grecs ont construit leurs énormes bâtiments en pierre avant l’arrivée de la grue, quand des mécanismes de levage pourraient avoir commencé à dépasser l’utilisation traditionnelle des rampes pour la mise en place de grosses pierres.

L’historien en architecture Alessandro Pierattini, de l’Université de Notre Dame dans l’Indiana (USA), a présenté une nouvelle analyse de la pierre des premiers temples grecs : il affirme que des blocs ont été levés et mis en place environ 150 ans avant que la grue existe.

grece grue mecanisme construction

Certains blocs de pierre qui ont été étudiés. Crédits : Pierattini/Annual of the British School at Athens, 2019

« La première découverte des Grecs en matière de technologie de construction est la grue », a déclaré Pierattini. « Nous ne connaissons aucune civilisation antérieure qui ait concerné de telles grues, et elles sont restées centrales dans la construction de bâtiments, sans changements remarquables, pendant près de 25 siècles… », a-t-il ajouté.

L’étude de Pierattini est centrée sur les rainures de corde trouvées dans les blocs de l’époque, utilisées dans les temples, notamment ceux d’Isthmia et de Corinthe. Des discussions ont eu lieu pour déterminer si des cordes étaient utilisées pour soulever des blocs jusqu’à leur dernier lieu, ou pour les sortir de la carrière. Pierattini suggère qu’il s’agit probablement de la première option.

grece grue mecanisme construction

Voici comment le système aurait pu fonctionner. Crédits : Pierattini/Annual of the British School at Athens, 2019

En analysant les rainures des pierres anciennes et en faisant des expériences sur des cordages tels qu’ils auraient été faits à ce moment de l’histoire, Pierattini a formulé une nouvelle hypothèse sur la logistique de la construction, concluant qu’un système de levage par câble suffirait pour lever ces blocs de 200 à 400 kilogrammes.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Pierattini a également trouvé des preuves de blocs déplacés d’une carrière sans ajout de rainures, confortant l’hypothèse selon laquelle les rainures n’étaient pas nécessaires jusqu’au moment de la mise en place des pierres.
En plus de cela, le chercheur a noté d’autres découpes et rainures dans plusieurs blocs de pierre, suggérant que les blocs étaient ensuite roulés en place après avoir été soulevés, tout cela grâce à l’utilisation d’une combinaison astucieuse de leviers et de rouleaux qui permettait de disposer de techniques plus sophistiquées.

grece grue mecanisme construction

Ici, une disposition typique des rainures situées au bas d’un bloc, continuant sur le côté. Crédits : Pierattini/Annual of the British School at Athens, 2019

« En examinant les blocs, j’ai trouvé la preuve qu’après leur levée, ils avaient été manœuvrés à l’aide d’une méthode anticipant la technique de levier sophistiquée de la période classique », explique Pierattini. « Le placement a impliqué une combinaison de leviers et de cordes qui a permis d’abaisser chaque bloc étroitement contre son bloc voisin, déjà en place sue le mur. Il s’agit de la première utilisation documentée du levier dans la construction grecque aux temps historiques », ajoute-t-il.

Vous aimerez également : L’épave intacte la plus ancienne jamais découverte a été retrouvée au fond de la mer Noire

Cette étude laisse entendre que cela retarderait d’environ un siècle et demi l’utilisation des appareils de levage ! En effet, l’utilisation de grues appropriées (avec des treuils et des appareils de levage) n’est arrivée que plus tard, comme indiqué par des recherches antérieures.

Il s’agit donc là d’une recherche fascinante qui suggère que les méthodes de construction de la Grèce antique étaient encore plus innovantes que nous le pensions auparavant. « L’étude de la profondeur des rainures, du poids maximal du bloc et de la résistance du câble montre que la thèse initiale selon laquelle les rainures étaient utilisées pour le levage est techniquement plausible », conclut Pierattini dans son article.

Source : Annual of the British School at Athens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2.9K Partages
2.9K Partages
Partager via
Copier le lien