Programme Manta Ray : des véhicules sous-marins sans pilote inspirés de la raie manta

manta ray programme
Deux maîtres d'oeuvre viennent d'être choisis par la DARPA pour la phase 2 du programme Manta Ray. | DARPA
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

La DARPA a annoncé avoir choisi deux maîtres d’œuvre pour développer la phase 2 du programme Manta Ray, un projet qui vise à développer des véhicules sous-marins sans pilote dotés d’une grande autonomie et inspirés d’animaux marins (notamment des raies mantas).

Ils ont la forme de raies mantas et semblent se déplacer de la même façon. Ils glissent sur l’eau, près du sable. Et pourtant, ces véhicules ne sont pas les gracieux animaux que l’on admire, sillonnant les fonds marins.

En réalité, ils sont un projet de la DARPA, l’agence américaine en charge des projets de recherche avancés de défense. La phase 2 du programme Manta Ray vient d’être lancée et deux maîtres d’œuvre, Northrop Grumann Systems Corporation et Martin Defence Group, doivent désormais développer ces véhicules autonomes sans pilote (UUV).

Un fonctionnement indépendant, sans logistique ni maintenance

Avec ces recherches, la DARPA espère montrer que ces UUV à charge utile peuvent effectuer des missions de longue portée et de longue durée, sans assistance humaine (logistique ou maintenance) dans un milieu océanique.

« Le programme Manta Ray de la DARPA a fait des percées significatives pour permettre aux véhicules sous-marins autonomes capables de charge utile de fonctionner indépendamment des navires avec équipage ou de l’infrastructure de soutien », a déclaré le commandant Kyle Woerner, responsable du programme Manta Ray dans un communiqué.

Manta Ray programme
Des tests préliminaires ont été réalisés lors de la phase 1 (fiabilité, navigation, corrosion…). © DARPA

« En investissant dans diverses solutions, la DARPA renforce notre capacité à transférer des technologies sous-marines innovantes à nos partenaires de sécurité nationale. Manta Ray se positionne de manière unique pour introduire simultanément une nouvelle classe de véhicules sous-marins tout en apportant des technologies de composants clés à d’autres programmes sous-marins vitaux ».

Un programme lancé en 2020

Le programme Manta Ray a été lancé en 2020. Lors de la phase 1, des tests préliminaires de conception et de réalisation ont été menés, avec des approches en matière de gestion d’énergie, de fiabilité, de corrosion, de navigation, de capacité à éviter les obstacles sous-marins… Désormais, les maîtres d’œuvre travailleront sur la fabrication et des démonstrations dans l’eau de véhicules à grande échelle.

À LIRE AUSSI :
Des investisseurs en cryptomonnaies partagent leurs cris de désespoir dans un groupe Telegram

Dans une vidéo publiée le 21 décembre, la DARPA illustre la façon dont ces véhicules autonomes pourraient fonctionner, glissant à quelques mètres du sol. On voit dans cette vidéo que l’UUV déploie une charge utile ressemblant à un capteur. Elle quitte le véhicule quelques instants, émet un signal et revient à sa base. « Le programme Manta Ray a conclu la phase 1 avec des revues de conception critique qui ont démontré la maturité de la conception et l’état de préparation pour passer à la phase 2 », précise la DARPA.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Ce nouveau programme de véhicule autonome sans pilote fait partie des nombreuses recherches passant entre les mains de l’agence du Pentagone. Ces UUV finiront probablement par rejoindre la flotte de la Marine. D’ailleurs, ce corps de l’armée américaine a annoncé le 14 décembre avoir entamé la construction d’une base dans son centre de guerre de Port Hueneme (Californie). Cette infrastructure servira de socle pour développer et tester un grand nombre de véhicules autonomes sans pilote et autres drones, sous-marins ou non.

« Ces installations seront le point central de l’apprentissage et de l’expérimentation de la Marine sur les capacités, les opérations et le maintien en puissance des prototypes de véhicules maritimes sans pilote pour éclairer les futurs programmes », déclarait le capitaine Pete Small, officier de la Marine, à la tête du bureau du programme pour les UUV.

Laisser un commentaire