Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
-50% sur l'abonnement Premium !
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

Une version à grande échelle de Starship, le lanceur orbital super-lourd et entièrement réutilisable de SpaceX (anciennement connu sous le nom de Big Falcon Rocket, ou BFR) a enfin quitté le sol. En effet, SpaceX a effectué un test de vol (qui vise à tester le décollage et l’atterrissage contrôlé d’un véhicule), et ce fut une réussite !

Deux jours seulement après le retour historique de ses premiers astronautes sur Terre, SpaceX a réalisé avec succès un test de vol de son prototype de fusée spatiale de nouvelle génération, dans le sud du Texas, envoyant le véhicule à environ 150 mètres de haut, puis le faisant atterrir sur Terre. À l’heure actuelle, il s’agit de la plus grande version de test du vaisseau spatial massif.

prototype-lanceur-orbital-super-lourd-starship-spacex

Le prototype de Starship de SpaceX, durant son test de vol. Crédits : LabPadre

Starship est le prototype du vaisseau spatial de SpaceX que l’entreprise souhaite construire pour transporter des personnes vers des mondes lointains, dans l’espace (comme la Lune et Mars, par exemple). Pour l’heure, SpaceX estime que la version finale du vaisseau spatial aurait une hauteur de près de 120 mètres, une largeur de 9 mètres, et serait capable d’envoyer plus de 100 tonnes de cargaison en orbite terrestre basse.

Ce vaisseau spatial est conçu pour voyager dans l’espace et est monté sur un propulseur de fusée géant, connu sous le nom de Super Heavy. Ces deux véhicules seront propulsés par le nouveau moteur de fusée puissant de SpaceX, appelé Raptor.

 

Le prototype qui a volé est bien entendu encore loin de sa forme finale. Un seul moteur Raptor, monté sur la base du véhicule, l’a transporté dans les airs, tandis que la version finale de Starship est conçue pour accueillir six moteurs Raptor principaux. Par ailleurs, Starship arborera également un nez conique à son sommet, tandis que ce prototype avait un bloc lesté sur le sommet, pour simuler la masse.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Cependant, ce nouveau succès de SpaceX marque un grand tournant pour l’entreprise, qui n’avait pas eu de chance avec ses tests de Starship au cours de l’année dernière. En effet, avant ce test, quatre des précédents prototypes de vaisseaux spatiaux de SpaceX ont explosé, éclaté ou implosé avant de pouvoir voler. Il s’agit donc là du tout premier prototype à plus grande échelle non seulement à prendre son envol, mais à survivre aux premiers tests !

Vous aimerez également : les astronautes de la NASA ont fait des canulars téléphoniques depuis Crew Dragon de SpaceX

Ce premier test de vol, souvent appelé « hop » (« saut », en anglais), vise à tester le décollage et l’atterrissage contrôlés du véhicule. Starship est conçu pour effectuer des atterrissages propulsifs sur d’autres mondes, en utilisant ses moteurs embarqués pour s’abaisser doucement jusqu’à la surface de la Lune, voire de Mars, un jour. Il s’agit d’une technique similaire à la manière dont SpaceX fait atterrir ses fusées Falcon 9 après un lancement. À présent, ce nouveau test de saut court a pu démontrer que même un véhicule massif de forme similaire à Starship, pouvait être lancé puis atterrir à nouveau de la sorte. Du moins, à basse altitude pour le moment.

Un succès qui marque un grand tournant pour SpaceX

SpaceX a déjà piloté un prototype de Starship lors d’un test de vol similaire, bien qu’il soit très différent de celui qui a été effectué dernièrement. En effet, il y a un peu moins d’un an, la société a envoyé une version beaucoup plus petite de Starhip, surnommée Starhopper, jusqu’à 150 mètres, avant de la faire atterrir. Mais ce véhicule avait une forme très différente : le directeur de SpaceX, Elon Musk, le comparait à un « château d’eau », tandis que le prototype actuel de Starship ressemble plus à un « silo à grains ».

prototype-lanceur-orbital-super-lourd-starship-spacex

En 2019, SpaceX avait fabriqué une version très basique du vaisseau Starship. Crédits : SpaceX

Par ailleurs, il est fort probable que ce nouveau prototype vole à nouveau, lors de futurs tests. Cependant, SpaceX a déjà créé un sixième prototype, et la société développe rapidement de nouveaux véhicules à tester tous les quelques mois. Finalement, elle tentera d’effectuer des vols bien plus hauts que 150 mètres, et la société ajoutera également de plus en plus de matériel à ses prototypes, y compris davantage de moteurs Raptor pour augmenter la puissance.

Source : SpaceX

prototype-lanceur-orbital-super-lourd-starship-spacex

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager via
Copier le lien