Synthétisé facilement par les industriels, le nitrate d’ammonium peut être très dangereux, comme l’a montré le tragique événement de mardi dernier. Mais à quoi sert-il et pourquoi une telle explosion ?

Beyrouth, la capitale libanaise qui abrite plus de deux millions d’habitants a connu il y a trois jours un drame ayant fait officiellement à l’heure où est rédigé l’article plus de 137 morts et 5000 blessés. L’enquête sur l’origine de ce désastre étant toujours en cours, de nombreux indices incriminent la présence de 2700 tonnes de nitrate d’ammonium stockées dans un hangar du port de la ville, où un incendie avait débuté.

Ce corps chimique de formule NH4NO3 est produit sous forme de prills (des sortes de petites billes blanches), et est un des fertilisants les plus employés au monde, car il est très efficace pour un faible coût. Il est également l’un des composants des explosifs miniers (après avoir été mélangé avec du diesel), que l’on fait détoner à l’aide d’une charge explosive. Malgré ses propriétés, de nombreux facteurs doivent être réunis pour qu’une catastrophe telle que celle de Beyrouth se produise, ce qui semble avoir été malheureusement le cas.

Les causes de l’explosion

Si dans les exploitations minières le nitrate d’ammonium doit être combiné avec d’autres éléments pour obtenir une déflagration, c’est parce qu’il est juste une excellente source d’oxygène. Ce dernier est un puissant comburant qui accélère la combustion d’autres matériaux, et le nitrate d’ammonium en est encore plus concentré que l’air autour de nous.

Cependant, une température d’au moins 300 degrés Celsius cause un changement d’état brutal des prills, libérant par la suite un gaz d’oxyde d’azote de couleur rouge, ainsi que de la vapeur d’eau. Cette transition soudaine de l’état solide à l’état gazeux a provoqué l’explosion.

Les explications des circonstances ayant provoqué l’incident à Beyrouth ne sont pas encore officielles, mais des vidéos circulant sur le net montrent qu’un important incendie s’était formé dans la zone du port bien avant la tragédie.

La décomposition du nitrate d’ammonium peut être également déclenchée lors d’une explosion proche de son lieu de dépôt, comme ce fut le cas il y a cinq ans à Tianjin en Chine, où il était stocké au même endroit que des produits chimiques inflammables, causant la mort de 173 individus. Tout porte à croire que les flammes de l’incendie à Beyrouth avaient aussi atteint le stock de nitrate d’ammonium dans le port, et qu’il devait y avoir la présence d’un combustible pour enclencher la réaction.

Mais quelle est la raison de la formation d’un nuage en champignon ? Andrea Sella, professeur de chimie de l’University College de Londres, explique que cela est dû à la compression de l’air : « Vous avez une onde de choc supersonique qui voyage dans les airs, et vous pouvez le voir dans le nuage sphérique blanc qui part du centre, se dilatant vers le haut. L’air se dilate rapidement et se refroidit soudainement et l’eau se condense, ce qui provoque le nuage ».

Vous allez aussi aimer : les différents types de réactions chimiques (+exemples)

La « fumée rouge », un danger pour la population

Les 2700 tonnes de nitrate d’ammonium avaient été placées depuis six ans dans un hangar sans les mesures de sécurité nécessaires, et l’explosion a libéré une importante fumée rouge et nauséabonde de dioxyde d’azote. Ce dernier, déjà présent dans l’atmosphère en grande partie à cause de la pollution, est un irritant des voies respiratoires et des yeux, et sa concentration élevée dans l’atmosphère peut être dramatique pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires. La dissipation des particules de poussière de nitrates d’ammonium prendra plusieurs jours selon la météo, et si le vent vient à manquer, leur présence sera prolongée. Pour limiter les inhalations, le gouvernement a conseillé aux habitants de rester le plus possible chez eux, et de porter un masque.

Source : BBC News

beyrouth nitrate ammonium fumee rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
-30% sur l'abonnement Premium !
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

Partager via
Copier le lien