Quel est le rôle de l’adresse IP ?

quel role adresse ip
| Shutterstock

Le Protocole Internet (Internet Protocol, ou IP) est le principal protocole de communication utilisé sur les réseaux de machines connectées. Introduit pour la première fois en 1974 par l’Institute of Electrical and Electronics Engineers, l’IP et ses outils ont été déclinés en différentes versions jusqu’à l’IPv6 (version 6) implantée en 2017. Le Protocole Internet contient différents mécanismes pour communiquer sur les réseaux, et notamment l’un de ses éléments clés : l’adresse IP. Sans adresse IP, l’ensemble des machines constituant le réseau Internet mondial serait incapables de communiquer entre elles. Mais qu’est-ce qu’une adresse IP et quelles sont ses spécificités ? 

Une adresse IP est un numéro utilisé pour identifier tout appareil connecté à un réseau sur lequel le protocole Internet est utilisé comme moyen de communication. Le protocole Internet est la source de l’adresse IP ; il a été développé dans les années 1970 et est la pierre angulaire de la suite de protocoles Internet, qui définit tous les mécanismes utilisés par les appareils sur Internet pour échanger des informations.

Qu’est-ce qu’une adresse IP et comment les réseaux l’utilisent-elle ?

L’adresse IP est, à son tour, l’une des pierres angulaires du protocole Internet. Les informations sont transmises sur le réseau en blocs discrets appelés paquets ; chaque paquet est principalement composé de toutes les données que l’expéditeur essaie de communiquer, mais comprend également un en-tête, constitué de métadonnées sur ce paquet.

Parmi les autres éléments de données stockés dans l’en-tête de paquet, il y a l’adresse IP du périphérique qui a envoyé le paquet et l’adresse IP du périphérique vers lequel le paquet se dirige. Les routeurs et autres infrastructures réseau utilisent ces informations pour s’assurer que les paquets arrivent là où ils sont censés aller.

À LIRE AUSSI :
La 5G ne présenterait pas de risques pour la santé selon l’Anses
structure paquet IP
Structure d’un paquet IP. Les adresses IP de l’émetteur et du destinataire sont des composantes obligatoires pour le transit correct du paquet. © Université Nantes

De nombreux ordinateurs et serveurs connectés à Internet ont également des adresses lisibles par l’Homme qui peuvent inclure des mots et sont connues sous le nom de noms de domaine (google.com, yahoo.fr, etc), par exemple. Le système de noms de domaine, ou DNS, est une autre partie de la suite de protocoles Internet et garantit que les demandes effectuées à l’aide de noms de domaine atteignent la bonne adresse IP. Cependant, l’adresse IP reste le moyen fondamental de trouver les appareils connectés à Internet et, dans certaines circonstances, un nom de domaine peut correspondre à plusieurs serveurs avec des adresses IP différentes.

Dans certains cas, il peut vous être demandé de communiquer votre adresse IP pour établir des connexions spécifiques (connexion à un serveur de jeu, prise en main à distance, etc). Ou alors, par simple curiosité, vous pourriez aussi vouloir connaître votre IP (ainsi que ses deux versions IPv4 et IPv6), ou obtenir des informations sur l’IP d’un tiers. Ainsi, dans le cas où vous voudriez connaître votre IP ou identifier une IP inconnue, plusieurs plateformes proposent différents services de visualisation de l’adresse IP, localisation et recherche d’informations (whois).

Les différences entre l’IPv4 et l’IPv6

Il existe deux versions de l’adresses IP : IPv4 et IPv6, et elles ont des formats différents, la principale différence entre elles étant qu’il est possible de créer beaucoup plus d’adresses IPv6 uniques (2128, soit 340 sextillions) que d’adresses IPv4 (232, soit 4.3 milliards). C’est grâce au format qu’ils utilisent. Les adresses IPv4 sont écrites en quatre parties séparées par des points, comme ceci : 13.23.43.53. Chaque partie écrite en chiffres classiques de base 10 représente un nombre de huit bits de 0 à 255.

Chacun de ces quatre nombres séparés par des points est écrit en notation décimale standard. Mais les ordinateurs traitent fondamentalement les nombres en binaire (en utilisant juste des zéros et des uns, et chacun des nombres d’une adresse IPv4 représente donc un nombre binaire de 8 bits, ce qui signifie qu’aucun d’entre eux ne peut être supérieur à 255 (111111 en binaire). Il est fort probable que vous ayez déjà vu des adresses IP comme celle-ci, car elles existent depuis 1983.

À LIRE AUSSI :
La 5G ne présenterait pas de risques pour la santé selon l’Anses

La nouvelle version du protocole, IPv6, remplace lentement IPv4, et son adressage ressemble à ceci : 2001:0db8:3c4d:0015:0000:d234::3eee:0000. Notez qu’au lieu de quatre nombres, il y en a huit et ils sont séparés par deux points plutôt que par des points uniques. Et oui, ce sont tous des chiffres. Il y a des lettres parce que les adresses IPv6 sont écrites en notation hexadécimale (Base 16), ce qui signifie que 16 symboles différents sont nécessaires pour représenter de manière unique les nombres de Base 10 1-16. Ceux utilisés sont les chiffres 0-9 ainsi que les lettres A-F.

Masquer sa véritable adresse IP grâce aux VPN

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Votre adresse IP peut en révéler beaucoup sur vous et votre matériel. Elle indiquera à n’importe qui votre emplacement géographique approximatif, par exemple, et il y a de nombreuses raisons pour lesquelles on souhaiterait masquer ces informations. Une façon de le faire consiste à utiliser un réseau privé virtuel ou un VPN. Un service VPN peut établir un tunnel chiffré sur l’Internet public depuis votre appareil vers un réseau privé hébergé par le fournisseur VPN.

C’est un peu comme se connecter à votre réseau domestique, sauf que le routeur du réseau peut être à l’autre bout du monde. Pour les sites externes, votre adresse IP sera celle attribuée à votre hôte VPN. Aujourd’hui, la majorité des VPN sont très efficaces et ne brident pas les vitesses de connexion. Pour ceux qui souhaiteraient vérifier si une connexion par VPN est suffisamment rapide ou non, un test débit est toujours possible, afin de paramétrer au mieux le VPN et la bande passante associée.

À LIRE AUSSI :
La 5G ne présenterait pas de risques pour la santé selon l’Anses
schema fonctionnement vpn
Schéma expliquant simplement le fonctionnant d’un VPN. © EmiSoft

Les tunnels VPN peuvent également être créés à partir du périphérique d’origine et se terminer sur le périphérique de destination, si chacun est équipé d’un logiciel VPN compatible. De nombreuses entreprises prennent en charge les passerelles VPN, qui créent des tunnels entre elles et les appareils distants dotés d’un logiciel VPN compatible.

Laisser un commentaire