Quels sont les objectifs de la sophrologie ?

quels sont objectifs sophrologie
| Shutterstock

La sophrologie, qui signifie « l’étude de l’harmonie consciente », est un système holistique comprenant des exercices physiques et mentaux qui favorisent la santé, le bien-être, la relaxation et la vigilance. Fondée dans les années 1960 par Alfonso Caycedo, professeur de psychiatrie et de neurologie à Madrid, la sophrologie a d’abord été créée pour traiter les anciens combattants souffrant du SSPT et de la dépression. Si aujourd’hui la sophrologie est largement répandue et que ses pratiquants rapportent de réels bénéfices sur la santé, il n’existe toujours pas suffisamment de preuves scientifiques pour valider ou invalider rigoureusement son efficacité.

Caycedo a combiné des techniques du zen, du yoga et de la méditation bouddhiste. Caycedo a également inclus l’hypnose et la relaxation pour créer un système permettant aux participants de libérer et de rediriger des émotions difficiles. Un sophrologue anime chaque séance. Il y a 12 niveaux de pratique qui commencent très basiques et s’approfondissent progressivement à mesure que le pratiquant avance. Les séances peuvent inclure une mise au point guidée sur le corps, des visualisations, des exercices appelés relaxation dynamique, et plus encore selon les besoins de l’individu.

La sophrologie : une pratique basée sur les besoins des individus

Lors d’un exercice classique, vous vous asseyez ou vous gardez les yeux doucement fermés pendant que le sophrologue vous explique une série d’exercices de base, en commençant par se concentrer sur chaque partie du corps. Après cela, le sophrologue vous guidera pour vous concentrer sur un sujet particulier. Par exemple, lors d’une consultation de sophrologie, vous pouvez être invité à remarquer comment le corps ressent le calme, afin de pouvoir reproduire plus souvent les sensations physiques de ce calme dans votre vie quotidienne.

À LIRE AUSSI :
Les bienfaits du sport sur la santé physique et mentale

Avec un entraînement régulier, ces états d’être désirés s’intègrent progressivement dans votre quotidien. Les exercices de sophrologie peuvent être décrits comme un « programme d’entraînement virtuel ». Au cours de l’exercice de sophrologie, vous pouvez être guidé pour travailler sur des thèmes spécifiques, tels que l’amélioration des performances à la prise de parole en public, aux examens, aux compétitions sportives ainsi que dans les relations avec les partenaires, les enfants, les collègues et plus encore. Les exercices de sophrologie visent à renforcer et à améliorer toutes les capacités.

effets sante sophrologie
Schéma indiquant les différents effets recherchés avec la sophrologie. © Sophro-EC

Les pratiquants rapportent se sentir généralement plus paisibles, confiants et heureux. La sophrologie est également utilisée pour :

  • gérer la douleur
  • lutter contre la réflexion excessive, en particulier les pensées réceptives inquiétantes ou troublantes
  • ressentir moins de stress et d’anxiété
  • une meilleure concentration
  • dormir plus profondément

Les effets bénéfiques de la sophrologie sur la santé

Les techniques de sophrologie peuvent être utiles lors de procédures médicales qui provoquent du stress et de l’inconfort. Dans une petite étude de 2018  avec 60 participants, des personnes atteintes de cancer ont utilisé des techniques de sophrologie et d’hypnose lors de procédures de radiologie interventionnelle.

Le groupe qui s’est engagé dans des thérapies relaxantes a montré une réduction significative des niveaux d’anxiété et de douleur, par rapport à leurs niveaux avant la procédure et au groupe témoin qui n’avait reçu aucun traitement. Les participants ont été guidés pour se concentrer sur leur respiration et leurs souvenirs positifs pour générer un état mental détendu d’hypnose.

Les pratiques de sophrologie peuvent bénéficier aux femmes enceintes et à leurs nouveau-nés. Une étude de 2019 a conclu qu’un type d’entraînement à l’accouchement en sophrologie comprenant des techniques respiratoires, de Kegel et de Lamaze avait un effet positif sur : la santé de la mère, la fonction du plancher pelvien et le bien-être général. Les femmes montraient un meilleur taux d’accouchement vaginal et des niveaux inférieurs d’incontinence urinaire et d’hémorragies post-partum. Les nouveau-nés des mères qui ont suivi la sophrologie avaient des scores d’Apgar et des poids corporels plus élevés que le groupe témoin.

À LIRE AUSSI :
Le glutathion, un puissant antioxydant parfois méconnu

L’absence de preuves scientifiques démontrant l’efficacité de la sophrologie

Bien que ces résultats soient prometteurs, des recherches supplémentaires sur les véritables impacts de la sophrologie sont nécessaires. En effet, si des études marginales semblent indiquer de réels bénéfices, les preuves scientifiques concrètes validant la méthode dans son ensemble manquent encore.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Cependant, la littérature scientifique dédiée à la sophrologie ne manque pas. Sur la base de données médicale publiées sur PubMed, plus de 200 références ont pour sujet principal la sophrologie. Cependant, la méta-analyse de ces publications montre que, dans une très grande majorité de cas, la méthodologie adoptée est insuffisante et manque de rigueur.

L’absence de groupes contrôles est prédominante, et représente un biais méthodologique important. Le groupe contrôle est essentiel lorsqu’il s’agit d’évaluer l’efficacité spécifique d’une pratique ou méthode thérapeutique. L’absence d’un tel élément interdit, à lui seul, de statuer sur les éventuels bénéfices réels de la sophrologie. En outre, l’absence d’une procédure d’aveuglement est également généralement constatée dans les protocoles expérimentaux.

En l’état actuel des éléments dont dispose la science, aucune étude n’a démontré avec rigueur l’efficacité ou l’absence d’efficacité de la sophrologie. Les futurs cadres expérimentaux espérant démontrer la validité de cette discipline devront intégrer la méthodologie nécessaire à l’analyse de toute procédure thérapeutique.

Laisser un commentaire