Un robot fluide capable de se diviser pour délivrer des médicaments dans le corps

robot fluide capable diviser delivrer medicaments corps humain
Le robot fluide est capable de prendre différentes formes pour s'adapter aux configurations du corps humain. | © Xinjian Fan et al.
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Une petite goutte à l’aspect visqueux, contrôlable de l’extérieur, capable de se déplacer dans notre corps et de s’introduire dans ses recoins les plus étroits et tortueux… L’idée peut sembler un peu dérangeante : pourtant, cette innovation bien réelle pourrait constituer un atout dans le domaine de la médecine.

Le scientifique Xinjian Fan et son équipe sont à l’origine du développement de cet étrange robot. Leurs recherches ont été publiées dans le journal Science Advances. Leur objectif : mettre au point un robot fluide fonctionnel, contrôlable à distance, capable de se glisser à l’intérieur du corps humain pour y intervenir d’une façon très peu invasive. L’idée serait, par exemple, qu’il puisse y délivrer des médicaments de façon extrêmement ciblée, ou encore désagréger des caillots sanguins.

Le dispositif mesure environ un centimètre. Il est fluide, puisqu’il se compose de nanoparticules magnétiques d’oxyde de fer en suspension dans une huile. Tout l’intérêt est que ce fluide magnétique réagit donc très bien aux aimants utilisés pour le contrôler à distance. En fait, il peut même, affirment les scientifiques, changer de forme et d’échelle à volonté.

Dans une vidéo de démonstration, on peut ainsi voir le robot évoluer à travers un labyrinthe, qui le confronte à diverses difficultés. Il se révèle ainsi capable de s’étirer lorsqu’il doit s’introduire dans des passages étroits, de se rétracter pour se compacter, mais aussi de se séparer en plusieurs gouttelettes pour réduire sa taille, ainsi que de se rassembler par la suite. Pour les scientifiques, ces capacités diverses le rendent à même de naviguer dans le corps humain de façon optimale.

À LIRE AUSSI :
Des chercheurs affirment que le développement de l'intelligence artificielle mène à une « catastrophe probable » pour l'humanité
schéma étirement robot magnétique
(A) Schémas bidimensionnels (2D) du mécanisme d’étirement du SMFR sous l’action d’un champ magnétique externe. © Xinjian Fan et al.

En effet, l’intérieur de notre anatomie est semé d’embûches et de passages difficiles à franchir pour des dispositifs rigides. La possibilité de se déformer et de se scinder à volonté rend donc ce robot très apte à se déplacer en nous de façon fluide. Il pourrait donc atteindre des zones délicates de manière non invasive. L’intérêt serait aussi de délivrer des médicaments de façon ciblée, et ce même à plusieurs endroits à la fois.

Un robot pour s’adapter à la complexité du corps humain

Comme le soulignent les scientifiques, ce robot fluide n’est pas le premier de son espèce. De nombreux travaux de recherches portent sur ces dispositifs qui suscitent l’intérêt, notamment pour leurs possibles applications dans le domaine médical : « Les robots miniatures magnétiques non attachés peuvent naviguer dans la lumière et les tissus tubulaires, permettant de nouvelles thérapies et procédures médicales de diagnostic peu invasives en raccourcissant les temps de récupération », soulignent-ils dans leur publication. Ils ont toutefois fait un travail tout particulier sur la possibilité de changement d’échelle, affirment-ils. « Par rapport aux barrières biologiques, les robots à l’échelle millimétrique sont trop gros, ce qui limite leur capacité à pénétrer les tumeurs et d’autres tissus et diminue leur applicabilité et leur caractère pratique dans l’administration ciblée de médicaments ».

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Ce nouveau type de robot, notamment grâce à sa capacité de division, peut s’adapter à différentes échelles et réduire sa taille jusqu’à l’échelle du micromètre. Même si l’on ne le verra peut-être pas dans l’immédiat sur des tables d’opération, le petit robot pourrait s’avérer très utile à l’avenir.

À LIRE AUSSI :
Des voitures autonomes équipées d’yeux géants réduiraient les risques d’accident avec les piétons

Vidéo de démonstration du robot :

Source : ScienceAdvances

Laisser un commentaire