Le rôle des compléments alimentaires dans le renforcement du système immunitaire

role complements alimentaires renforcement systeme immunitaire
| Getty

Le système immunitaire du corps humain est la première ligne de défense contre les agents pathogènes et les agressions du monde extérieur. Il nous permet de combattre les bactéries, les virus et les parasites, et de résister aux infections. Mais pour bien fonctionner, le système immunitaire doit avoir accès à différents micronutriments qui nous font parfois défaut en raison de notre régime ou de certains troubles. Pour remédier à ces carences, les supplémentations en vitamines/minéraux et la prise de compléments alimentaires peuvent s’avérer nécessaires.

Pendant la saison grippale ou les périodes de maladie, l’on recherche souvent des supplémentations vitaminiques et minérales pour renforcer notre système immunitaire. La dynamique de notre système immunitaire est complexe et influencée par un équilibre idéal de nombreux facteurs, et par l’action conjointe de plusieurs micronutriments.

Une alimentation équilibrée composée d’une gamme de vitamines et de minéraux, combinée à des facteurs de mode de vie sains comme un sommeil et de l’exercice adéquats et un faible stress, prépare le corps le plus efficacement à lutter contre les infections et les maladies. Au quotidien, nous sommes constamment exposés à des microbes potentiellement nocifs de toutes sortes. Notre système immunitaire, un réseau de voies organiques complexes, nous protège contre ces pathogènes ainsi que contre certaines maladies.

Vitamines et minéraux : ils soutiennent notre système immunitaire

Il reconnaît les envahisseurs étrangers comme les bactéries, les virus et les parasites et prend des mesures immédiates. La malnutrition ou la carence en micronutriments est l’un des principaux contributeurs à un système immunitaire affaibli. Dans une étude de 2007 publiée par le British Journal of Nutrition, les chercheurs montrent que les micronutriments soutiennent le système immunitaire du corps à trois niveaux distincts : les barrières physiques (par exemple la peau et les muqueuses), l’immunité cellulaire et la production d’anticorps.

À LIRE AUSSI :
Comment renforcer naturellement son système immunitaire à l’approche de l’hiver ?

Les vitamines C, E et le zinc renforcent les barrières physiques. Les vitamines B6, B12, C, D, E, l’acide folique, le zinc et le sélénium soutiennent tous l’immunité au niveau cellulaire. Enfin, tous ces micronutriments, à l’exception de la vitamine C et du fer, sont essentiels à la production d’anticorps. Il peut également être intéressant d’avoir recours aux compléments alimentaires naturels pour booster son système immunitaire. De nombreux guides sont mis à disposition pour explique comment choisir un complément alimentaire.

Vitamine C : un élément d’importance pour le système immunitaire

Par exemple, l’acérola est un excellent élément. Dans une étude sur divers fruits contenant de la vitamine C et leurs quantités relatives, l’acérola a surpassé tous les autres, en particulier lorsqu’elle est cultivée de manière biologique. Le fruit aurait des quantités plus élevées de vitamine C que les oranges et les fraises. L’acérola s’est également révélé être une source très importante de vitamine A.

La vitamine C est un nutriment nécessaire et une vitamine hydrosoluble et n’est pas stockée dans le corps, vous devez donc prendre une source de vitamines hydrosolubles quotidiennement. Avec la vitamine A, la vitamine C est un antioxydant connu, aidant à prévenir les dommages des radicaux libres et certaines maladies. Des études récentes affirment que l’acérola est riche en antioxydants.

fonctions vitamine c organisme
De la fabrication du collagène à la protection contre les radicaux libres en passant par la stimulation des cellules immunitaires, la vitamine C joue un rôle essentiel dans les défenses de notre organisme. © EFIC

La vitamine C construit également le collagène, protège les muqueuses et prévient le scorbut. La vitamine C est importante pour maintenir le fonctionnement du système immunitaire et aider le corps à combattre les infections, les virus et même le cancer. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, une étude a démontré qu’en laboratoire, les baies riches en antioxydants et en vitamine C avaient la capacité d’aider le corps à arrêter la croissance du cancer du côlon.

À LIRE AUSSI :
Pourquoi certaines personnes souffrent-elles de bruxisme ? (grincement incontrôlé des dents)

L’acérola, lorsqu’elle est consommée comme aliment, contient également de bonnes quantités des nutriments suivants : calcium, fer, vitamine B3, phosphore riboflavine (vitamine B2) et thiamine (vitamine B1).

L’action conjointe de la spiruline et de la vitamine D

Parmi les autres compléments alimentaires d’intérêt, l’on retrouve aussi la spiruline. La spiruline est un organisme retrouvé à la fois dans l’eau douce et salée. C’est un type de cyanobactéries, qui est une famille de microbes unicellulaires souvent appelés algues bleu-vert. La spiruline regorge de phytonutriments spéciaux, qui fonctionnent comme les éléments nutritionnels de base des plantes. La spiruline contient également de nombreux minéraux et vitamines nécessaires, comme les vitamines A, B et K ainsi que le fer, le cuivre, le potassium et le magnésium.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Les dommages oxydatifs peuvent endommager votre ADN et vos cellules. Ces dommages peuvent entraîner une inflammation chronique, qui contribue au cancer et à d’autres maladies. La spiruline est une fantastique source d’antioxydants, qui peut protéger contre les dommages oxydatifs. La phycocyanine peut combattre les radicaux libres et inhiber la production de molécules de signalisation inflammatoires, fournissant un effet antioxydant et anti-inflammatoire impressionnant.

fonctions vitamine d organisme
La vitamine D joue un rôle primordial dans de nombreux mécanismes physiologiques. Elle participe notamment à la réduction de l’inflammation, à la stimulation cellulaire et au renforcement de la réponse immunitaire. © G. Deridet

Cette action de support du système immunitaire vient appuyer le rôle de la vitamine D. La vitamine D est nécessaire au bon fonctionnement de votre système immunitaire. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la promotion de la réponse immunitaire. Elle possède à la fois des propriétés anti-inflammatoires et immunorégulatrices et est cruciale pour l’activation des défenses du système immunitaire.

À LIRE AUSSI :
Compléments alimentaires : quand sont-ils vraiment nécessaires ?

La vitamine D est connue pour améliorer la fonction des cellules immunitaires, y compris les cellules T et les macrophages, qui protègent votre corps contre les agents pathogènes. En fait, la vitamine est si importante pour la fonction immunitaire que de faibles niveaux de vitamine D ont été associés à une susceptibilité accrue aux infections, aux maladies et aux troubles immunitaires.

Laisser un commentaire