Le rover chinois découvre un « cube » étrange sur la face cachée de la Lune

rover chinois decouvre cube etrange face cachee lune
Le cube repéré par Yutu 2 sur la face cachée de la Lune. | CNSA
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Le rover chinois Yutu 2 étudie la face cachée de la Lune depuis début 2019. Ce n’est pas la première fois que l’agence spatiale chinoise communique sur des découvertes à l’aspect étrange. Elle vient de publier une mystérieuse photo d’une forme nouvelle : un « cube », repéré sur notre satellite naturel par l’astromobile de la mission Chang’e 4.

Afin de l’examiner de plus près, le rover chinois roule dès maintenant vers cette structure qui pourrait être un bloc rocheux sculpté par l’impact d’un astéroïde, d’après le journaliste spatial Andrew Jones.

Le « cube » en question se situe sur la face cachée de la Lune — celle qui ne fait jamais face à notre planète — dans le cratère lunaire baptisé Von Kármán, où s’est posé le robot il y a presque trois ans. Durant son 36e jour lunaire de la mission (presque 37e), l’engin automatisé a repéré la mystérieuse forme à environ 80 mètres vers le nord.

Maison mystère

Force est de constater que l’objet, déjà baptisé « Maison mystère » par l’agence spatiale chinoise, ne représente que quelques pixels sur la photo… Ce qui signifie que la véritable nature de l’objet devrait apparaître au fur et à mesure que le rover s’en rapprochera, au risque de décevoir.

cube repéré yutu 2 lune
Le cube repéré par Yutu 2 sur la face cachée de la Lune. © CNSA

Yutu 2 consacrera ainsi les 2 à 3 prochains jours lunaires à s’approcher de la forme mystérieuse pour l’étudier. Pour rappel, chaque jour lunaire dure environ 29 jours terrestres, donc les résultats seraient publiés d’ici 2 à 3 mois. Sur le papier, cela semble bien long pour parcourir si peu de distance.

En réalité, le rover — qui fonctionne grâce à l’énergie solaire — doit « hiberner » pendant le froid intense de la nuit lunaire (qui dure à peu près l’équivalent de 15 jours terrestres), où il se trouve sans énergie. Il doit également s’arrêter lorsque le Soleil est directement au-dessus de lui car il y a un risque de surchauffe. Par ailleurs, Yutu 2 doit avancer lentement pour éviter de glisser dans un cratère ou de percuter des roches, constituants du terrain lunaire.

À LIRE AUSSI :
Perséides : la nuit du 12 au 13 août sera le point culminant de la pluie de météores

Une roche sculptée par un impact d’astéroïde ?

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Par le passé, le rover chinois a déjà découvert d’étranges substances. En 2019, les scientifiques chinois ont repéré un matériau de type « gel » dans un cratère situé sur la face cachée de la Lune. Il s’agissait en fait d’une roche, sûrement formée lors d’un impact de météorite. Une autre roche de forme inhabituelle a été observée sur notre satellite naturel en février 2021, mais l’agence spatiale chinoise n’a rien communiqué de plus à ce sujet.

D’après la culture populaire, il pourrait exister une vie extraterrestre primitive sur la Lune. Bien entendu, aucun artéfact de ce type n’a encore été trouvé et cette nouvelle découverte n’y fait pas exception d’après Andrew Jones. L’hypothèse qu’il envisage pour expliquer cette forme est plutôt celle d’une excavation de gros rochers, provoquée par un impact — probablement d’astéroïde —, comme cela a déjà été observé par la mission Chang’e 3.

Initialement prévu pour une mission de 3 mois, Yutu 2 a parcouru environ 900 mètres depuis son arrivée sur la face cachée de la Lune en janvier 2019.

Laisser un commentaire