Soutenez le journalisme scientifique indépendant ! [+ supprimez la pub] [-20% avec le code 0pub20pourcent]
JE M'ABONNE

Un rover lunaire chinois découvre un étrange matériau « semblable à un gel » sur la Lune

cratere lune decouverte substance gelatineuse
Le cratère au sein duquel Yutu-2 a détecté le matériau inattendu. | China National Space Administration

Récemment, le rover lunaire chinois Yutu-2 a découvert une étrange substance « gélatineuse » sur la « face cachée » de la Lune. Depuis janvier 2019, le robot explore la surface lunaire d’un pas prudent, après avoir été déployé sur le sol dans le cadre de la mission Chang’e 4.

Yutu-2 est le tout premier rover à avoir jamais exploré la face cachée de la Lune, et a déjà découvert que la composition de la surface était différente de celle attendue par les scientifiques.

Mais récemment, durant une activité d’exploration, le robot a également permis de découvrir un étrange matériau situé dans un cratère. Yu Tianyi, un membre de l’équipe de contrôle au sol, examinait des images prises par le rover lors de la découverte.

Le 28 juillet, trois jours après le début de la journée lunaire de deux semaines, l’équipe scientifique de Yutu-2 au Centre de contrôle aérospatial de Beijing se préparait à éteindre le rover pour une « sieste de midi », un processus permettant d’empêcher le robot de surchauffer lorsque le Soleil se situe directement au-dessus.

C’est alors que Tianyi a remarqué quelque chose d’inhabituel dans le cratère en regardant un panorama photographié par Yutu-2. Les chercheurs ont donc gardé le rover éveillé un peu plus longtemps, le faisant rouler jusqu’au cratère pour mieux voir « l’anomalie ».

cratere lune decouverte substance gelatineuse
Vue sur le cratère, pendant que le rover Yutu-2 s’en approche. Crédits : China National Space Administration

Le robot a examiné le cratère à l’aide de son spectromètre travaillant dans le visible et le proche infrarouge (Visible and Near-Infrared Spectrometer, VNIS), qui analyse la lumière réfléchie par les surfaces pour déterminer leur composition chimique.

Sur le même sujet : La sonde lunaire Chang’e 4 révèle de nouveaux secrets concernant la face cachée de la Lune

Il n’existe toujours pas de réponse claire à cette analyse, mais la surface de la Lune étant habituellement assez sèche, il est donc possible que la substance découverte soit plus un matériau fondu ayant progressivement durci qu’une substance molle et pâteuse, comme pensent le voir actuellement les chercheurs. Toutefois, ces derniers décrivent la structure et la couleur du matériau comme étant « très différents du sol lunaire environnant ».

À LIRE AUSSI :
Observateurs du ciel d'outre-Atlantique, ne manquez pas l'éclipse lunaire de pénombre ce lundi

La Chine n’a pas encore partagé les images directes du matériau, mais elle le fera probablement prochainement. Selon les premières hypothèses de l’équipe, il pourrait s’agir d’impactite, soit de la roche modifiée par l’impact d’une météorite.

Source : Mission Chang’e 4

Plus d'articles
covid etats-unis enregistrent plus 200000 cas 24 heures
COVID : les États-Unis enregistrent plus de 200’000 nouveaux cas en 24 heures