1.1K Partages

Un tremblement de terre majeur, de magnitude 6,4 selon l’US Geological Survey, a frappé la Californie du Sud tard jeudi matin, suivi par des groupes de répliques qui ont secoué toute la région. Selon le Kern County Fire Department, lors du séisme, les sauveteurs ont du réagir à au moins deux douzaines d’incidents médicaux et d’incendies. À l’heure actuelle, l’étendue des blessures et des dégâts causés par le tremblement de terre n’est pas encore connu de manière précise.

Un séisme d’une magnitude initiale de 6,4 a secoué le sud de la Californie jeudi et a provoqué une série de répliques qui se sont étendues dans la région. Selon l’US Geological Survey, le séisme en question s’est produit près de la ville californienne de Ridgecrest, à environ 150 km au nord-est de Los Angeles. À savoir que la ville de Ridgecrest possède une population d’environ 29’000 personnes.

Le département des incendies du comté de Kern (Kern County Fire Department) a déclaré que les premiers intervenants avaient travaillé sur près de deux douzaines d’incidents, rien qu’à Ridgecrest, allant d’appels d’assistance médicale à des incendies de structures diverses. Le chef des pompiers du comté de Kern, David Witt, a déclaré qu’il y avait eu plusieurs blessés et deux incendies de maisons dans la ville, ainsi que de petits incendies de végétation, des routes fissurées et des fuites de gaz.

Le service des incendies a également annoncé que l’hôpital régional de Ridgecrest avait été évacué.

californie seisme

L’épicentre du séisme a été localisé à Ridgecrest, à environ 240 km au nord de Los Angeles. Crédits : USGS.gov

Lors d’une conférence de presse, des experts ont averti que les répliques se poursuivraient après le séisme. La sismologue Lucy Jones a également déclaré aux journalistes qu’il y a plus de 50% de chances d’avoir des répliques de magnitude 5 et qu’il était même possible (voire probable) que le plus grand séisme n’ait pas encore eu lieu : « Il y a environ une chance sur 20 que cet endroit connaisse un séisme encore plus important dans les prochains jours, et que nous n’ayons pas encore vu le plus grand séisme de la séquence », a-t-elle déclaré.

seisme

Un véhicule circule sur l’autoroute 178, fissurée par le séisme du 4 juillet 2019, en Californie (USA). Crédits : Frederic J. Brown/AFP

Il est également important de noter qu’il s’agit du plus puissant séisme ayant frappé le sud de la Californie depuis 1999. Et, bien que la région de Ridgecrest soit relativement peu habitée, comparée aux grandes villes se trouvant a proximité, il existait tout de même de nombreux risques. « Ce tremblement de terre était suffisamment important pour que les secousses aient pu causer des dégâts », a déclaré le sismologue Rob Graves.

Sur le même thème : Le tremblement de terre en Nouvelle-Zélande était si puissant qu’il a soulevé le fond marin de 2 mètres au-dessus du sol

Le président Donald Trump a déclaré dans un tweet jeudi après-midi qu’il était « pleinement informé » du séisme. « Tout semble être sous contrôle ! », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1.1K Partages
1.1K Partages
Partager via