633 Partages

L’Homme de Néandertal a disparu il y a environ 40’000 ans. Malgré une culture riche, une anatomie robuste ainsi que de nombreuses similitudes partagées avec nous aujourd’hui, les Néandertaliens ont disparu de la surface de la Terre. Mais alors, pourquoi ?

Les raisons de cette disparition ont longtemps été débattues et de nombreuses hypothèses ont suggéré que ce qui aurait entraîné le déclin des Néandertaliens, est la concurrence avec des humains dit anatomiquement modernes et potentiellement supérieurs, soit Homo sapiens.

Cependant, à présent, de nouvelles recherches indiquent que cela n’est peut-être pas le cas et qu’il ne s’agirait pas de la raison de leur disparition. « Les Néandertaliens ont-ils disparu à cause de nous ? », se sont demandés des chercheurs, dirigés par Krist Vaesen, ingénieur en biosciences et philosophe, de l’Université de technologie d’Eindhoven aux Pays-Bas. « Cette étude suggère que non. La disparition de l’espèce pourrait être simplement due à un manque de chance démographique », a ajouté Vaesen.

Lors de l’étude, Vaesen et son équipe ont effectué des simulations de population pour des sociétés néandertaliennes de tailles différentes (de 50, 100, 500, 1000 ou 5000 individus), ignorant le facteur hypothétique des interactions compétitives avec les ancêtres directs de l’Homme moderne.

Tandis que l’impact historique de ce conflit de longue date a été négligé durant cette expérience, les chercheurs ont inclus dans leur simulation trois éléments connus pour avoir eu un impact important sur de petites populations.

Soit notamment les effets de la consanguinité, les effets Allee (un phénomène biologique dans lequel une petite population réduit l’aptitude moyenne des individus du groupe), et la stochasticité : soit les fluctuations démographiques aléatoires des naissances, des décès et du ratio du genre (homme-femme), qui finissent par placer les groupes plus petits en difficulté en matière de survie globale.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Selon les chercheurs, ces facteurs à eux seuls, en dehors de tout conflit hypothétique avec d’autres êtres humains antiques en matière de ressources, auraient largement suffi à provoquer l’extinction des Hommes de Néandertal au cours de la période de simulation allant jusqu’à 10’000 ans.

« Nos résultats corroborent l’hypothèse selon laquelle la disparition des Néandertaliens aurait pu résulter uniquement de facteurs démographiques, c’est-à-dire simplement de la dynamique interne qui opère dans de petites populations », expliquent les chercheurs. « Nos résultats sont compatibles avec un scénario dans lequel une petite population de Néandertaliens persiste pendant plusieurs milliers d’années, puis, en raison d’un coup de malchance, disparaît », ajoutent-ils.

Et ces résultats sont tout à fait sensés : en effet, compte tenu des anciennes populations humaines, nous pensons que les groupes de Néandertaliens ne comptaient que quelques milliers d’individus, dans des fourchettes allant de 5000 à éventuellement 70’000 individus au maximum.

Vous aimerez également : Découverte de la première preuve tibétaine des Dénisoviens, les cousins des Hommes de Néandertal 

De plus, l’équipe spécule que des humains anatomiquement modernes pourraient avoir contribué à ce déclin naturel et aléatoire des Néandertaliens, mais non pas en se disputant des ressources. Mais plutôt en agissant comme une distraction sexuelle.

En d’autres termes, en raison de la reproduction croisée entre humains anciens et Néandertaliens, les Néandertaliens auraient peut-être eu moins de possibilités de maintenir leurs populations déjà maigres, affaiblies et génétiquement plus vulnérables. « En tant que tel, la présence d’humains modernes en Eurasie aurait accéléré un processus qui, à un moment donné, aurait probablement eu lieu de toute façon », ont ajouté les chercheurs.

Source : PLOS One

homme neandertal neandertalien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

633 Partages
633 Partages
Partager via
Copier le lien