692 Partages

La sonde InSight de la NASA a réalisé son premier selfie sur Mars. La photo, sortie mardi dernier et présentée ci-dessus est en réalité composée de 11 images assemblées.

La photo montre les panneaux solaires déployés d’InSight, les instruments scientifiques situés sur le dessus de la sonde, ainsi que le capteur météorologique de l’atterrisseur. Les onze images assemblées ont été prises le 6 décembre dernier par la caméra IDC (Instrument Deployment Camera) de la sonde, fixée au niveau du coude de son bras robotique.

sonde nasa insight mars

Le premier selfie d’InSight, pris le 6 décembre 2018, à Sol 10 (soit son dixième jour sur Mars). Crédits : NASA/JPL-Caltech

InSight a atterri sur Mars le 26 novembre 2018, après un voyage de près de sept mois. Depuis lors, les scientifiques ont découvert le « lieu de travail » d’InSight : une zone de 4.3 x 2.1 mètres située devant l’atterrisseur. L’image que les scientifiques ont de cet espace de travail est également une mosaïque, créée à partir de 52 clichés distincts.

La mission InSight de la NASA, d’une valeur de 830 millions de dollars américains, est la première mission de ce type, depuis que le robot à propulsion nucléaire Curiosity a atteint la planète rouge, il y a plus de six ans.

Vous aimerez également : InSight enregistre le son du vent martien

Les scientifiques de la NASA espèrent utiliser les outils de l’atterrisseur InSight dans le but d’étudier la structure interne de Mars et l’histoire de la formation de la planète. En effet, le robot est équipé d’un sismomètre qui écoutera les mouvements sismiques sur la planète rouge, surnommés “tremblements de Mars”. De plus, une sonde thermique creusera à 4.8 mètres de profondeur pour mesurer la température de la planète et aider les scientifiques à mieux comprendre sa géologie.

sonde nasa insight mars zone travail panneaux solaire energie vent

La mosaïque de 52 images montrant l’espace de travail à portée d’InSight. Les bandes mauves sur l’image indiquent les endroits où InSight pourrait éventuellement poser son sismomètre SEIS et son capteur de flux de chaleur HP3. Crédits : NASA/JPL-Caltech

Au cours des prochaines semaines, des scientifiques et des ingénieurs de la NASA détermineront où ces instruments devraient être placés avec précision, dans l’espace de travail de l’atterrisseur. Ensuite, le bras robotique de ce dernier saisira la sonde thermique et le sismomètre et les placera soigneusement sur la surface martienne.

InSight a été lancé sur Mars avec deux nano-satellites expérimentaux, appelés Mars Cube One, qui ont aidé à enregistrer et à relayer des données d’atterrissage cruciales au contrôle de mission de la NASA.

sonde nasa insight mars zone travail panneaux solaire energie vent

Crédits : NASA/JPL-Caltech

La NASA a choisi de faire atterrir InSight dans une région de Mars appelée Elysium Planitia, car cette zone est relativement dépourvue de rochers et de cratères : « La quasi-absence de rochers, de collines et de trous, signifie que nos instruments seront en sécurité dans cette zone », a déclaré Bruce Banerdt, le principal enquêteur d’InSight.

À savoir qu’Elysium Planitia se trouve juste au nord de l’équateur martien, là où les rayons du soleil restent puissants toute l’année. Cette énergie solaire devrait donc permettre à InSight d’opérer sur Mars pendant deux années terrestres, grâce à l’aide de ses panneaux solaires.

Source : NASA/JPL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

692 Partages
692 Partages
Partager via