417 Partages

Durant la Seconde Guerre mondiale, il y a maintenant près de 80 ans, le sous-marin USS Grunion a sombré lors de sa mission inaugurale, emportant 70 marins avec lui, alors qu’il naviguait dans les eaux du Pacifique. Aujourd’hui, après des années d’exploration, une équipe spécialisée dans la recherche de sous-marins disparus durant la Seconde Guerre mondiale a découvert la proue du Grunion, à environ 820 mètres sous la surface de l’eau, au large des côtes des îles Aléoutiennes, en Alaska.

Après avoir retrouvé la proue, depuis longtemps perdue dans les eaux froides d’Alaska, l’équipe a utilisé des véhicules sous-marins autonomes (AUV) et un système d’imagerie par photogrammétrie avancée pour créer des images 3D du navire sous-marin.

« C’est si détaillé et précis que les vidéos et les images fixes réalisées représentent pour moi l’avenir de l’enregistrement des découvertes sous-marines historiques », a expliqué dans un communiqué l’explorateur océanique Tim Taylor, du Lost 52 Project, un groupe à la recherche des 52 sous-marins disparus pendant la Seconde Guerre mondiale.

La prise de ces images 3D détaillées est utile pour les scientifiques étudiant ces événements historiques. En effet, les archéologues et les historiens ont maintenant la possibilité d’étudier aisément en détail le navire.

sous-marin americain guerre mondiale decouvert antarctique

Reconstruction complète en 3D de l’USS Grunion, qui a coulé en 1942. Crédits : Lost 52 Project/ PRNewsfoto

Les États-Unis ont commandé l’USS Grunion le 11 avril 1942, le plaçant sous le commandement du lieutenant-commandant Mannert Abele. Le sous-marin a aidé les forces alliées dès ses débuts : quand le sous-marin se rendait des Caraïbes à son premier poste à Pearl Harbor, il a permis de secourir 16 survivants du navire de transport USAT (United States Army), le Jack, qui avait été torpillé par un sous-marin allemand.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

La première patrouille de guerre de l’USS Grunion fut également la dernière. En juin 1942, le sous-marin a été envoyé aux îles Aléoutiennes. Une fois à Kiska, en Alaska, il a coulé deux bateaux de patrouille japonais. Puis le 30 juillet, l’USS Grunion a été renvoyé à Dutch Harbor, en Alaska, la base d’opérations navales de la région. En cours de route, le sous-marin a connu un désastre, ne donnant plus aucun signe de vie. Il a été déclaré définitivement perdu le 5 octobre 1942.

À lire également : L’héritage d’Hiroshima a finalement été découvert sous forme physique

Mais l’histoire du Grunion ne s’arrête pas là. En 2006, les trois fils d’Abele − Bruce, Brad et John — ont commencé à chercher les restes du sous-marin après avoir reçu un conseil “d’un remarquable gentleman japonais, Yutaka Iwasaki, et l’aide de nombreuses autres sources” peut-on lire sur le site du projet Lost 52.

Les trois frères ont alors fait appel aux services de Williamson & Associates, une entreprise de géophysique marine et d’ingénierie océanique. Ils ont notamment utilisé un sonar à balayage latéral, un système capable de créer des images de vastes zones du fond de l’océan, ce qui les a aidés à localiser le sous-marin disparu.

La proue du sous-marin était cependant toujours manquante. En octobre 2018, les équipes du projet Lost 52 ont fouillé les environs et ont découvert que cette dernière avait glissé sur un talus volcanique escarpé, à environ 0.4 kilomètre de l’épave principale.

Pour donner aux familles, à la marine et aux chercheurs un aperçu du sous-marin, les équipes de Lost 52 viennent de publier une vidéo résumant les images 3D développées :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

417 Partages
417 Partages
Partager via
Copier le lien