L’illustre physicien Stephen Hawking est décédé à l‘âge de 76 ans, mercredi matin. Le 14 mars était également le jour de l’anniversaire d’Albert Einstein, ainsi que la « journée de Pi » aux États-Unis. Hawking laisse derrière lui 3 enfants et le monde entier se souviendra de lui comme l’un des plus brillants physiciens ayant révolutionné notre compréhension du cosmos ainsi que notre place au sein de ce vaste Univers.

Stephen Hawking, le physicien légendaire, est décédé tôt mercredi dernier (hier) dans sa maison à Cambridge, en Angleterre, à l’âge de 76 ans. Par coïncidence, Hawking est mort le jour de l’anniversaire d’Albert Einstein. Il faut savoir que le 14 mars est également le « Pi Day », journée de Pi, aux Etats-Unis, en l’honneur de la constante mathématique, notée « π », dont les premiers chiffres sont 3.14. En effet, dans le système anglo-saxon, le mois précède le jour dans l’écriture de la date ; le mercredi 14 mars se note donc sous la forme « 3/14 ».

Hawking était connu dans le monde entier pour avoir fait des découvertes qui ont transformé la manière dont les scientifiques comprennent les trous noirs ainsi que les systèmes stellaires. Il était également très apprécié pour son esprit et son humour, en exprimant des concepts profonds lorsqu’il s’adressait au public.

À présent, il laisse derrière lui ses trois enfants, Lucy, Robert et Tim. Ces derniers ont publié un communiqué dans lequel ils définissent leur père comme étant « un homme extraordinaire dont le travail et l’héritage continueront à vivre pendant de nombreuses années ». Ils ont ajouté : « Il a dit une fois : « Ce ne serait pas vraiment un univers si ce n’était pas la maison des gens que vous aimez ». Il va nous manquer pour toujours ».

Des physiciens connus comme Neil deGrasse Tyson et Lawrence Krauss ont également fait des déclarations ce mercredi, exprimant leur admiration pour Hawking. « Son décès a laissé un vide intellectuel dans son sillage », a déclaré deGrasse Tyson sur Twitter. « Mais ce n’est pas réellement vide. Pensez-y comme une sorte d’énergie du vide imprégnant l’espace-temps et défiant toute mesure ».

À la mémoire du professeur Stephen Hawking.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
Share