355 Partages

Au cours des dernières dizaines de milliers d’années, la planète a connu plusieurs épisodes de glaciation, obligeant nos ancêtres à se déplacer et mettre au point des méthodes leur permettant de survivre dans un climat très inhospitalier. De nombreuses structures construites lors d’ères glaciaires et constituées d’ossements d’animaux, notamment de mammouths, ont été découvertes, et les archéologues ont longtemps pensé qu’elles servaient d’habitation à nos ancêtres. Toutefois, la découverte d’une nouvelle structure de ce type remet en cause cette idée.

De mystérieux cercles d’ossements réalisés à partir des restes de dizaines de mammouths ont révélé des indices sur la façon dont les communautés anciennes ont survécu à la période glaciaire européenne. On sait qu’environ 70 de ces structures existent en Ukraine et dans la plaine de l’ouest de la Russie.

La nouvelle étude, publiée dans la revue Antiquity, décrit une structure d’ossements datant de plus de 20’000 ans, ce qui en fait la plus ancienne structure circulaire construite par des humains découverte dans la région. Les os provenaient probablement de cimetières d’animaux, et le cercle a ensuite été caché par les sédiments et se trouve maintenant 30 cm en dessous du niveau actuel de la surface.

La majorité des ossements trouvés sur le site étudié, dans les plaines russes, proviennent de mammouths. Un total de 51 mâchoires inférieures et 64 crânes de mammouths individuels ont été utilisés pour construire les murs de la structure de 9 m par 9 m et dispersés depuis son intérieur. Quelques os de rennes, de chevaux, d’ours, de loups, de renards roux et de renards arctiques ont également été trouvés.

ossements mammouth

La majorité des os composant la structure nouvellement découverte sont des os de mammouths. Quelques os proviennent également d’autres animaux. Crédits : Alex Pryor

Survivre au froid : l’utilisation de combustibles et de plantes

Les archéologues de l’Université d’Exeter ont également découvert pour la première fois des restes de bois carbonisé et d’autres plantes molles non ligneuses dans la structure circulaire, située juste à l’extérieur du village moderne de Kostenki, à environ 500 km au sud de Moscou. Cela montre que les gens brûlaient du bois ainsi que des os pour le combustible, et les communautés qui y vivaient avaient appris où chercher des plantes comestibles pendant la période glaciaire.

Les plantes auraient également pu être utilisées pour des poisons, des médicaments, de la ficelle ou du tissu. Plus de 50 petites graines carbonisées ont également été trouvées — les restes de plantes poussant localement ou peut-être des restes de nourriture provenant de la cuisine et de l’alimentation.

L’adaptation des chasseurs-cueilleurs au climat glaciaire hostile

Alexander Pryor, qui a dirigé l’étude, explique : « Kostenki 11 représente un rare exemple de chasseurs-cueilleurs paléolithiques vivant dans cet environnement hostile. Qu’est-ce qui aurait pu attirer d’anciens chasseurs-cueilleurs sur ce site ? Une possibilité est que les mammouths et les humains auraient pu venir dans la région en masse, car il y avait une source naturelle qui aurait fourni de l’eau liquide non gelée tout au long de l’hiver — rare en cette période de froid extrême ».

Cliquez ici pour supprimer les publicités.
adaptation froid

La découverte de telles structures d’ossements datant du dernier épisode de glaciation indique que les chasseurs-cueilleurs du paléolithique s’étaient adaptés afin de survivre aux conditions climatiques inhospitalières. Crédits : Alex Pryor

« Ces découvertes jettent un nouvel éclairage sur le but de ces sites mystérieux. L’archéologie nous montre davantage comment nos ancêtres ont survécu dans cet environnement désespérément froid et hostile à l’apogée de la dernière période glaciaire. La plupart des autres endroits à des latitudes similaires en Europe avaient été abandonnés à ce moment-là, mais ces groupes ont réussi à s’adapter pour trouver de la nourriture, un abri et de l’eau ».

Sur le même sujet : Des murs faits d’ossements humains retrouvés sous la Cathédrale Saint-Bavon de Gand, en Belgique

L’exode des communautés en raison de l’intensification du froid

La dernière période glaciaire, qui a balayé le nord de l’Europe entre 75’000 et 18’000 ans, a atteint son stade le plus froid et le plus sévère il y a environ 23’000 à 18’000 ans, au moment de la construction du site de Kostenki 11. Les reconstructions climatiques indiquent que les étés étaient courts et frais et que les hivers étaient longs et froids, avec des températures autour de -20 °C ou plus froides.

La plupart des communautés ont quitté la région, probablement en raison du manque de proies à chasser et des ressources végétales dont elles dépendaient pour leur survie. Finalement, les cercles osseux ont également été abandonnés alors que le climat continuait de devenir plus froid et plus inhospitalier.

Des structures potentiellement utilisées pour le stockage de nourriture ou les cérémonies rituelles

Auparavant, les archéologues ont supposé que les structures osseuses circulaires de mammouth étaient utilisées comme habitations, occupées pendant plusieurs mois à la fois.

La nouvelle étude suggère que ce n’était peut-être pas le cas, car l’intensité de l’activité à Kostenki 11 semble inférieure à celle attendue d’un camp de base à long terme. En outre, un tel espace ouvert aurait été trop compliqué à couvrir avec un toit et à isoler. Les chercheurs suggèrent que ces lieux pouvaient servir de stockage de nourriture ou de site rituel.

D’autres découvertes comprennent plus de 300 minuscules éclats de pierre et de silex de quelques millimètres seulement, des débris laissés par les habitants du site alors qu’ils transformaient les nodules de pierre en outils tranchants aux formes distinctes, utilisés pour des tâches telles que la découpe d’animaux et le raclage des peaux.

structure ossements

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
-30% sur l'abonnement Premium !
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

355 Partages
355 Partages
Partager via
Copier le lien