Sécuriser sa maison : les systèmes de sécurité à domicile

systemes surveillance domicile couv
| iStock

L’objectif principal d’un système de sécurité domestique est de protéger une propriété et les personnes qui s’y trouvent. Les dommages peuvent prendre la forme d’un cambriolage, d’une invasion de domicile, d’un incendie, d’une inondation ou d’une autre catastrophe environnementale, et la plupart des systèmes de sécurité à domicile peuvent surveiller tous ces phénomènes.

Ils utilisent une combinaison de capteurs qui communiquent par radiofréquences ou par fils à un hub central, qui communique ensuite avec le monde extérieur à l’aide d’une connexion cellulaire ou occasionnellement d’une ligne fixe.

Le hub est généralement un écran tactile fixé au mur ou un petit boîtier placé sur un comptoir ou dans un placard. Les capteurs sont installés stratégiquement autour de la maison aux points d’entrée tels que les portes et les fenêtres du premier étage, ainsi que dans les couloirs et les zones à fort passage. Ils détectent quand une porte ou une fenêtre est ouverte ou fermée, quand quelqu’un se déplace dans la maison, ou les deux. Lorsque le système est armé, il envoie une alerte au hub après le déclenchement d’un capteur.

infographie systeme surveillance
Infographie détaillant la coordination et l’organisation des systèmes de surveillance à domicile. © HSS

Le hub déclenche alors un voire plusieurs systèmes d’alarme sonores, envoie une notification (un appel téléphonique, un SMS ou une notification sur une application mobile) et peut alerter un centre de surveillance si vous disposez d’une surveillance professionnelle. Grâce à une surveillance professionnelle, les employés formés de l’entreprise de sécurité suivent les signaux du système et tentent de vous contacter, ainsi que les autorités compétentes, si une menace est détectée. Tous les systèmes de sécurité installés par des professionnels nécessitent des contrats de surveillance professionnelle pouvant aller jusqu’à trois ans.

À LIRE AUSSI :
Comment les Français perçoivent-ils les nouvelles technologies ?

Alarme et caméras : le cœur des systèmes de surveillance

Alors que les technologies sans fil d’aujourd’hui offrent de nombreux moyens sophistiqués pour effrayer les cambrioleurs, il n’y a rien de mieux qu’une alarme pour vous alerter, vous et vos voisins, du danger potentiel. Tous les systèmes de sécurité à domicile offrent une sirène intérieure. La plupart sont intégrés au hub, et beaucoup ont la possibilité d’ajouter une sirène externe. Généralement, celles-ci émettent un bruit compris entre 80 et 115 décibels.

Les caméras de surveillance ne sont pas un équipement standard, mais elles sont le complément le plus populaire. Les types les plus courants incluent les sonnettes vidéo qui se connectent à l’aide du câblage d’une sonnette existant et envoient une alerte lorsqu’il y a du mouvement à la porte d’entrée ou lorsque quelqu’un appuie sur la sonnette.

Les caméras extérieures résistantes aux intempéries sont également populaires. Elles sont soit branchées sur une prise extérieure, soit acheminées vers une prise intérieure (généralement en perçant un trou dans le mur). Certaines entreprises proposent des caméras alimentées par batterie si vous souhaitez éviter complètement le câblage, mais il faut les recharger périodiquement. Les caméras d’intérieur sont également courantes et peuvent être branchées sur une prise intérieure.

Les systèmes de sécurité à domicile sont-ils efficaces ?

Il a été prouvé que l’installation d’un système de sécurité domestique réduit le risque de cambriolage d’une propriété. Une étude de la Rutgers University School of Criminal Justice, qui a analysé les données criminelles du département de police de Newark sur une période de quatre ans, a montré que les cambriolages à Newark diminuaient à mesure que de plus en plus de systèmes de sécurité étaient installés.

À LIRE AUSSI :
Comment les Français perçoivent-ils les nouvelles technologies ?

L’étude a conclu que 60 % des cambrioleurs étaient dissuadés par la présence d’une alarme, et que la plupart des cambrioleurs surveillaient et vérifiaient si une alarme était présente avant d’essayer d’entrer par effraction. De plus, la moitié d’entre eux abandonnaient s’ils trouvaient une alarme pendant leur tentative d’effraction.

Laisser un commentaire