Un taxi sans chauffeur semble fuir un contrôle de police à San Francisco

taxi sans chauffeur fuir controle police san francisco autonome
| Mario Herger/YouTube
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Une vidéo devenue virale montre une voiture autonome de l’entreprise Cruise se faire arrêter par la police de San Francisco. Constatant que personne n’était au volant, les policiers s’éloignent, mais la voiture démarre pour s’arrêter quelques mètres plus loin, donnant l’impression d’une tentative de fuite. D’après l’entreprise, il s’agit du fonctionnement prévu du véhicule lors d’un contrôle routier.

L’entreprise Cruise, une société de véhicules autonomes appartenant à General Motors, offre depuis quelques mois la possibilité de transporter des passagers sur des trajets limités dans les rues de San Francisco. Pilotés par intelligence artificielle, les véhicules peuvent se comporter de manière étonnante, comme la police de San Francisco a pu le constater début avril. Alors qu’elle effectuait une patrouille, elle a décidé de contrôler une voiture qui s’est révélée appartenir à la société Cruise.

L’objet du contrôle de nuit aurait été l’absence de phares fonctionnels, selon les témoins sur place. Un officier de la police s’est approché de la Chevy Bolt pour essayer (sans succès) d’en ouvrir la portière, puis est retourné à sa voiture de patrouille. La situation est devenue cocasse quand le véhicule autonome a rapidement redémarré comme pour fuir le contrôle. Mais la voiture a seulement roulé sur quelques mètres avant de se garer à nouveau et d’être rattrapée par la police.

Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :
Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :

Peu de temps après la mise en ligne de la vidéo, la société Cruise a justifié le comportement de sa voiture dans un tweet : « Notre véhicule autonome a cédé le passage au véhicule de police, puis s’est rangé à l’endroit sûr le plus proche pour le contrôle routier, comme prévu. Un officier a contacté le personnel de Cruise et aucune contravention n’a été délivrée ».

Le développement des véhicules sans chauffeur

Depuis octobre 2020, les véhicules de Cruise ont la possibilité de circuler sans chauffeur dans les rues de San Francisco. « Il a fallu plus de cinq ans de tests rigoureux, plus de 3 millions de kilomètres de conduite dans l’un des environnements de conduite les plus fous, ainsi qu’un travail acharné de la part d’une énorme équipe d’ingénieurs dévoués et d’autres personnes de Cruise, ainsi que de General Motors », avait alors déclaré Dan Ammann, PDG de Cruise.

Il s’agissait de la cinquième entreprise à recevoir un permis sans conducteur de l’État, les autres étant Waymo, Nuro, Zoox et AutoX. Au moment des tests, une personne restait côté passager afin d’intervenir en cas d’urgence, mais ce n’est désormais plus le cas. Depuis le début de l’année, Cruise a ouvert son offre au public pour des trajets nocturnes sans chauffeur, bien que les personnes désireuses de tester le service doivent s’inscrire au préalable sur une liste d’attente.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Ce n’est pas la première fois que la police est confrontée à de telles situations, puisqu’elle avait déjà arrêté une voiture autonome de Google sans chauffeur pour « excès de lenteur ». Les forces de l’ordre devront certainement être formées à interagir avec les véhicules autonomes, qui devraient se multiplier dans les prochaines années.

Cette histoire insolite n’est pas sans rappeler les cas mystérieux de voitures autonomes de Google attirées par un cul-de-sac dans la même ville de San Francisco. Les véhicules de Waymo se retrouvaient alors étrangement attirés par une impasse, créant des embouteillages dans un quartier résidentiel proche du parc du Golden Gate.

Laisser un commentaire
Cliquez pour accéder à d'autres articles sur ce sujet.