Se termine dans
00 Days
00 Hrs
00 Mins
00 Secs
Expiré
BLACK WEEK : -50% sur l'abonnement Premium ! [+ supprimez la pub]
OK, JE SUPPRIME LES PUBS !

Le télescope Hubble capture des images détaillées de la comète NEOWISE

neowise hubble
| NASA/ESA/Q. Zhang

Après des décennies de service, le télescope spatial Hubble continue de livrer des clichés d’une extrême précision. Le télescope a capturé les images les plus rapprochées de la comète C/2020 F3 NEOWISE, après son passage par le Soleil. Les nouvelles images de la comète ont été prises le 8 août et présentent la chevelure (ou coma) du visiteur, la fine coquille qui entoure son noyau, constituée de gaz et de poussières.

La comète NEOWISE est la comète la plus brillante visible au niveau de l’hémisphère nord depuis la comète Hale-Bopp de 1997. On estime qu’elle voyage à plus de 60 kilomètres par seconde. Le passage le plus proche du Soleil de la comète a eu lieu le 3 juillet et elle se dirige maintenant vers les confins du système solaire, pour ne plus traverser notre voisinage avant 7000 ans.

L’observation de Hubble de NEOWISE représente la première fois qu’une comète de cette luminosité est photographiée à une résolution aussi élevée après son passage par le Soleil. Les tentatives précédentes pour photographier d’autres comètes brillantes (comme la comète ATLAS) se sont avérées infructueuses car elles se sont désintégrées dans la chaleur brûlante du Soleil.

Des images détaillées pour mieux comprendre la structure et la dynamique des comètes

Les comètes se fragmentent souvent en raison de contraintes thermiques et gravitationnelles lors de rencontres aussi rapprochées, mais les observations de Hubble suggèrent que le noyau solide de NEOWISE est resté intact. Ce cœur de la comète est trop petit pour être vu directement par Hubble.

À LIRE AUSSI :
Signal « Wow ! » : l'hypothèse de la civilisation extraterrestre n'est toujours pas exclue

La boule de glace ne doit pas mesurer plus de 4.8 kilomètres de diamètre. Mais l’image de Hubble capture une partie du vaste nuage de gaz et de poussière enveloppant le noyau, qui mesure environ 18’000 kilomètres de diamètre sur cette image.

comete hubble
Les images prises par le télescope Hubble montrent la chevelure de la comète ainsi que des jets de poussières et de gaz. Crédits : NASA/ESA/Q. Zhang

Sur le même sujet : La comète NEOWISE est encore bien visible, profitez du spectacle

L’observation de Hubble montre également une paire de jets du noyau émis dans des directions opposées. Ils émergent du noyau de la comète sous forme de cônes de poussière et de gaz, puis sont incurvés en structures en éventail plus larges par la rotation du noyau. Les jets sont le résultat de la sublimation de la glace sous la surface, la poussière/le gaz résultants étant expulsés à grande vitesse.

À LIRE AUSSI :
Mars perd de l'eau bien plus rapidement que précédemment estimé

Les photos de Hubble peuvent également aider à révéler la couleur de la poussière de la comète et comment cette dernière change lorsque la comète s’éloigne du Soleil. Ceci, à son tour, peut expliquer comment la chaleur solaire affecte le contenu et la structure de cette poussière et la chevelure de la comète. Le but ultime ici serait de déterminer les propriétés originales de la poussière.

Plus d'articles
symptômes cardiaques covid
COVID-19 : la maladie peut affecter le cœur, même sans aucun symptôme !