48 Partages

Un robot qui cartographie les mauvaises herbes avec une précision presque absolue, est à l’essai dans une ferme du National Trust. Wimpole Estate (Cambridgeshire, Royaume-Uni) utilisera le prototype alimenté par batterie, appelé Tom, quatre fois au total pendant la saison de croissance.

Le robot est équipé de caméras orientées vers le sol, qui surveillent le champ et cartographient chaque centimètre carré. Le directeur de la ferme, Callum Weir, a déclaré que Tom a contribué à économiser du carburant et de l’engrais, tout en protégeant l’environnement.

Wimpole Estate est une ferme biologique de 1500 acres (600 hectares) qui cultive du blé, du seigle, de l’avoine et de l’orge. Tom est l’un des trois robots développés par Small Robot Company, basée au Hampshire (Royaume-Uni).

Le robot recueille des données qu’il télécharge pour les analyser, et les champs sont ensuite labourés à la main pour retirer les mauvaises herbes.

Dick, que le National Trust prévoit de tester l’année prochaine, détruit les mauvaises herbes à l’aide d’une décharge électrique, tandis que Harry est utilisé pour la plantation de précision.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

« La beauté du robot, c’est qu’il possède une précision absolue » déclare Weir. « Ce robot peut cartographier chaque centimètre du champ et fournir des recommandations pour différentes parties du champ ».

Sur le même sujet : L’agriculture industrielle est majoritairement responsable de la disparition alarmante des forêts

Il peut cartographier 50 acres (20 hectares) par jour et possède une autonomie de quatre heures. Le National Trust l’a démontré à certains de ses 1700 métayers. La Small Robot Company espère commercialiser Tom et Dick dès 2021, a déclaré Rob Macklin, responsable de l’agriculture et des sols de la fiducie.

Espérons que ces robots puissent être disponibles sur le marché le plus rapidement possible, comme il est prévu. Certains revendeurs de matériel agricole, dont ceux spécialisés dans l’occasion tel qu’Agriaffaires, où il est possible de voir les annonces sur le site, s’enthousiasment déjà à l’idée de rendre plus accessibles ces innovations, qui changeront l’agriculture à jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

48 Partages
48 Partages
Partager via
Copier le lien