Traitement orthodontique : un procédé qui séduit de plus en plus d’adultes

traitement orthodontie
Flickr/Caledonia Crosstown Dental Centre
Sponsorisé

Contrairement aux idées reçues, les traitements orthodontiques ne sont pas exclusivement réservés aux enfants. Même à l’âge adulte, il est possible de bénéficier d’un dispositif de correction permettant de réaligner les dents ou de remédier à d’éventuelles déformations maxillaires. En effet, en dehors de considérations esthétiques, les malpositions dentaires peuvent provoquer des tensions musculaires, pouvant elles-mêmes entraîner des douleurs et des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire. D’où l’importance de corriger rapidement toute anomalie détectée par un spécialiste dentaire.

Les traitements orthodontiques permettent non seulement de retrouver un sourire harmonieux, mais améliorent par la même occasion toutes les fonctions impliquant la cavité buccale, telles que la mastication, la déglutition, la phonation et même la respiration ! Le principe d’un dispositif d’orthodontie est d’exercer une force continue, sur une période relativement longue, afin de déplacer progressivement les dents jusqu’à la position optimale ; l’os alvéolaire qui maintient leurs racines peut en effet être remodelé (il évolue d’ailleurs de lui-même tout au long de la vie).

Pour corriger la position des dents, la plupart des adolescents sont généralement équipés d’appareils dentaires fixes, constitués de plusieurs attaches collées sur les dents et reliées entre elles par un arc métallique. Mais il existe aujourd’hui des traitements plus discrets et tout aussi efficaces : des gouttières transparentes, dites invisibles. Bloomsquare Studio est par exemple l’un des centres dentaires proposant la technique Invisalign à Paris : cette méthode, inventée en 1997 par la société californienne Align-Technology, est disponible en France depuis l’an 2000.

:: LE T-SHIRT QUI SOUTIENT LA SCIENCE ! ::
Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :

L’apparence dentaire, un critère social important

Des dents bien alignées confèrent un sourire bien plus esthétique. Elles sont en outre plus faciles à nettoyer, c’est pourquoi un alignement adéquat est généralement associé à une longévité accrue des dents. En revanche, un mauvais positionnement des dents peut provoquer des douleurs lors de la mastication, mais aussi des maux de tête, ou encore des douleurs dans la nuque et le dos. Il implique également une usure prématurée de la dentition.

La malocclusion dentaire peut prendre différentes formes : il arrive que les dents supérieures recouvrent trop celles de la mâchoire inférieure (on parle alors de recouvrement vertical), que les dents inférieures soient en avant des dents supérieures (prognathisme), que les dents latérales de la mâchoire supérieure soient trop orientées vers le palais, ou que celles de la mâchoire inférieure soient trop orientées vers la joue (occlusion croisée), ou encore que les dents se chevauchent par manque de place (encombrement).

Toutes ces anomalies, dont la liste n’est pas exhaustive, peuvent être corrigées à l’aide de dispositifs d’orthodontie. Il est bien entendu préférable d’entamer le traitement dès le plus jeune âge — d’autant plus que l’assurance maladie ne prend en charge que les traitements des enfants de moins de 16 ans (hors cas exceptionnels). À l’âge adulte, il n’est en outre plus possible d’intervenir sur la taille et le positionnement des mâchoires. Mais un traitement de réalignement peut en revanche être mis en œuvre à tout âge.

De plus en plus de personnes se tournent vers l’orthodontie. Et pour cause : nous vivons dans une société où l’apparence physique est (malheureusement) souvent déterminante. Une étude publiée en 2014 s’est intéressée à l’influence de l’esthétique dentaire dans la recherche d’emploi : les résultats de cette recherche ont suggéré que les personnes avec un sourire idéal sont considérées comme plus intelligentes et ont plus de chances de trouver un emploi. Une autre étude, datée de 2003, a par ailleurs révélé qu’en l’absence d’autres informations, les jugements qu’un individu porte sur les caractéristiques personnelles des autres sont influencés par l’apparence dentaire. D’autres recherches ont confirmé cette tendance, ajoutant que la nature de l’appareil orthodontique jouait également un rôle dans cette perception sociale.

Corriger la dentition en toute discrétion

Pour pallier le manque d’esthétisme, les enfants et adolescents peuvent aujourd’hui profiter de « bagues » de toutes les couleurs, qui apportent une touche d’originalité, ou bien en céramique (moins visible que la version métallique). Bien souvent, ils doivent également porter des élastiques, qui se fixent directement sur l’appareil et qui relient les deux mâchoires. À cela s’ajoutent parfois, pour les plus jeunes, des « mainteneurs d’espace » qui interviennent lorsqu’une dent de lait perdue n’a pas encore été remplacée par la dent définitive.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Une expansion palatine est dans certains cas réalisée comme traitement préliminaire : elle a pour but d’élargir l’arcade dentaire supérieure et le palais de l’enfant. Le dispositif prend la forme d’une petite plaque en plastique, moulée selon la morphologie de l’enfant, qui se porte directement sur la voûte du palais ; un système de vis permet d’exercer une pression vers l’extérieur et ainsi d’élargir le palais. La procédure assure une meilleure coordination des deux mâchoires et permet d’améliorer la condition respiratoire.

La plupart des gens sont naturellement peu enclins à porter un appareil dentaire bien visible et disgracieux. Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions bien plus discrètes, des appareillages invisibles accessibles à tout âge, mais qui séduisent surtout les adultes. Fabriquées sur mesure à l’aide d’un scanner 3D de haute précision, ces gouttières transparentes, telles que les gouttières Invisalign, sont non seulement plus esthétiques, mais s’avèrent également plus confortables. En outre, elles sont complètement amovibles (elles doivent être retirées pendant les repas et le brossage des dents) — elles doivent néanmoins être portées au moins 20 à 22 heures par jour pour garantir l’efficacité du traitement.

Régulièrement, l’orthodontiste ajuste les gouttières en augmentant progressivement la force exercée sur les dents ; toutes les deux semaines environ, le patient doit passer à l’aligneur suivant, jusqu’au terme du traitement. Celui-ci dure généralement 6 à 12 mois. À l’issue de cette période, un système de contention (lui aussi invisible, car il est disposé à l’arrière des dents) est posé pour maintenir la bonne position des dents.

Laisser un commentaire