779 Partages

Une technique permettant d’éliminer le métal d’une canette pour ne conserver que le plastique caché à l’intérieur a été diffusée sur Internet.

Vendues à plus de 180 milliards d’unités par année, les canettes de boissons gazeuses permettent de conserver efficacement la saveur de leur contenu. De nombreux consommateurs pensent qu’elles sont composées uniquement d’aluminium alors qu’en réalité, l’intérieur est recouvert de plastique, et ceci pour deux raisons : d’une part, pour éviter que l’acidité de la boisson ainsi que les autres additifs aient un effet corrosif sur l’aluminium, et d’une autre part pour qu’il n’y ait aucune altération du goût de la boisson (qui pourrait être causée par son contact avec l’aluminium).

Différents types de polymères sont ajoutés par les fabricants comme plastique de revêtement. Une technique pouvant être facilement réalisée chez soi permet de l’apercevoir par dissolution de l’aluminium.

C’est ce qu’une vidéo publiée cette semaine sur YouTube par MEL Science, une chaîne spécialisée dans les petites démonstrations de chimie intéressantes et réalisables par tout le monde, nous montre en effectuant une essai sur une canette.

Peu de choses sont nécessaires pour pouvoir réaliser cette expérience : une canette d’aluminium, du papier de verre, un bécher suffisamment large pour contenir la canette, un produit déboucheur de canalisation (le soude caustique par exemple), une tige en bois, un large conteneur en verre ainsi que les équipements de sécurité typiques de laboratoire, tels que des gants, des lunettes, et également un masque de protection.

La première étape consiste à poncer la surface externe de la canette avec le papier de verre jusqu’à la disparition complète des couleurs ajoutées, pour qu’il ne reste que l’aluminium gris. Ensuite, il faut ouvrir la canette depuis l’anneau d’ouverture et y faire passer la tige en bois afin de suspendre la canette à l’intérieur du bécher, dans lequel le produit déboucheur sera versé.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Après avoir laissé la canette baigner dans ce liquide corrosif pendant au moins 2 heures, il ne devrait rester aucune trace de l’aluminium dissous, ainsi que de la consistance de la canette. En effet, la perte du métal ne laisse que le plastique transparent à l’apparence d’un film de conservation.

Vous allez aussi aimer : Un programme norvégien incroyablement efficace permet de recycler 97% de toutes les bouteilles en plastique utilisées dans le pays

Bien que le matériel nécessaire pour l’expérience soit accessible à tous, il est vivement déconseillé de la réaliser sans aucune connaissance des consignes de sécurité en chimie. Le contact de la canette avec le produit génère une fumée toxique, d’où l’obligation de porter un masque et d’effectuer l’expérience dans une salle très aérée, ou sous une hotte.

Néanmoins, cette démonstration, qui avait déjà été réalisé par de nombreux curieux par le passé, a le mérite de dévoiler la présence de matières insoupçonnées dans les canettes.

De plus, certains de ces plastiques contiennent des molécules réputées comme nocives pour la santé, comme le fameux bisphénol A. En raison des nombreux scandales que ce composé a causé ces dernières années, des fabricants ont décidé de l’éliminer de la conception des canettes, mais certains continuent de l’employer.

La vidéo de l’expérience :

Source : MEL Science

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

779 Partages
779 Partages
Partager via
Copier le lien