La plupart des utilisateurs du « métavers » de Meta abandonnent la plateforme en moins d’un mois

utilisateurs metavers abandonnent plateforme un mois
Un univers proposé dans Horizon Worlds. | Meta Horizon
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Le fameux « métavers » créé par Meta n’a de cesse de faire beaucoup parler de lui. C’est bien simple : le géant Facebook s’est même renommé « Meta » pour affirmer sa volonté de faire du métavers une priorité. Pourtant, selon des documents récemment obtenus par le Wall Street Journal, la plateforme rencontre de sérieuses difficultés quand il s’agit de garder ses utilisateurs.

Les documents en question portaient sur Horizon Worlds, une plateforme fortement mise en avant par Meta. « Un univers social en constante expansion où vous pouvez passer du temps avec des amis, rencontrer de nouvelles personnes, jouer à des jeux, assister à des événements sympas et il y a plus de 10 000 mondes et expériences à explorer. Il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir lorsque vous êtes dans Meta Horizon Worlds », peut-on lire sur le site d’Horizon Worlds en guise de présentation. Il semble pourtant que ces multiples expériences n’aient pas suffi à convaincre. En effet, selon les données récupérées par le Wall Street Journal, également relayées par Futurism dans un article, la plupart des utilisateurs de l’univers virtuel désertent la plateforme après seulement un mois d’utilisation.

Toujours selon ces documents, Meta avait pour objectif d’obtenir 500 000 utilisateurs actifs à la fin de cette année 2022. Un objectif qui a visiblement dû être revu à la baisse, souligne Futurism, puisque ce chiffre a récemment été réévalué à 280 000. Pourtant, le nombre d’utilisateurs actifs n’a à ce jour, selon le Wall Street Journal, pas dépassé le cap des 200 000, à presque deux mois de la fin de l’année. « Un monde vide est un monde triste », commente même sans fard le document au fil de ses pages.

:: LE T-SHIRT QUI SOUTIENT LA SCIENCE ! ::
Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :

Or, le fonctionnement même d’Horizon Worlds est supposé reposer sur une communauté créative et active. En effet, la plateforme est supposée faire vivre des expériences, mais aussi permettre d’en créer. « Ce sont les utilisateurs qui construisent ces mondes incroyables et impressionnants pour que vous puissiez les découvrir », rappelle le site internet. Pourtant, les documents obtenus par le Wall Street Journal soulignent le fait que seulement 9% de ces mondes virtuels créés par les utilisateurs ont déjà dépassé une fréquentation de 50 utilisateurs.

Des bugs récurrents

L’une des raisons qui font que l’univers de Meta ne convainc pas est certainement liée aux bugs qui parcourent Horizon Worlds. Ces documents font d’ailleurs suite à une autre « fuite » d’informations assez révélatrice en la matière. En septembre dernier, le magazine The Verge avait eu accès à une note à destination des employés, qui mettait ce fait en avant : le vice-président du métavers de Meta, Vishal Shah, avait alors déclaré que l’équipe effectuerait un « verrouillage de qualité » pour le reste de l’année, afin de « s’assurer que nous corrigeons nos écarts de qualité et nos problèmes de performance avant d’ouvrir Horizon à plus d’utilisateurs ».

Le vice-président soulignait d’ailleurs à cette occasion que les employés eux-mêmes utilisaient peu le service qu’ils contribuaient à créer, et s’interrogeait à ce sujet : « Pour beaucoup d’entre nous, nous ne passons pas beaucoup de temps dans Horizon et nos tableaux de bord le montrent assez clairement ».

Laisser un commentaire
definition metavers univers virtuel internet futur Le terme « métavers » (contraction de méta-univers) a été évoqué pour la première fois par Neal Stephenson, un auteur de science-fiction américain. Dans un roman, il y décrit un univers futuriste apocalyptique auquel les personnages peuvent momentanément échapper en plongeant dans un univers de réalité virtuelle. Ce métavers, c’est [...]

Lire la suite