1.3K Partages

Située à environ 7780 années-lumière du Système solaire, dans la constellation de la Flèche, V Sagittae est une étoile binaire variable cataclysmique constituée d’une étoile de la séquence variable et d’une naine blanche. À peine visible dans le ciel nocturne aujourd’hui, ce système binaire a pourtant un futur explosif devant lui. D’ici quelques dizaines d’années, les deux étoiles fusionneront, et la nova résultante en fera l’étoile la plus brillante de la Voie lactée.

Les astrophysiciens de la Louisiana State University (LSU) pensent que cette paire céleste est destinée à devenir l’étoile la plus lumineuse de la Voie lactée, plus brillante que Sirius, qui détient actuellement la première place. Au moins pendant un mois environ, dans une soixantaine d’années. Alors que l’étoile et sa compagne deviennent progressivement un, leur fusion est prête à créer un spectacle cosmique explosif.

« Autour de l’année 2083, son taux d’accrétion augmentera de façon catastrophique, répandant une masse à des taux incroyablement élevés sur la naine blanche. Dans les derniers jours de cette spirale de la mort, toute la masse de l’étoile compagnon tombera dans la naine blanche, créant un vent supermassif provenant de l’étoile qui fusionne, apparaissant aussi brillante que Sirius, peut-être même aussi brillante que Vénus (de notre point de vue) » explique l’astrophysicien Bradley Schaefer de la LSU.

Une étoile principale plus massive que la naine blanche compagnon

En fait, les auteurs pensent que cette explosion pourrait devenir la plus brillante nova connue de tous les temps, presque aussi brillante qu’une supernova. Les novas dites naines telles que V Sge sont connues sous le nom de variables cataclysmiques, ou CV, et elles sont causées lorsqu’une étoile ordinaire tombe lentement vers une naine blanche en orbite binaire.

Cliquez ici pour supprimer les publicités.

Dans toute la galaxie, il y a probablement plus d’un million de CV, mais les auteurs précisent que V Sge est la plus extrême que nous ayons vu jusqu’à présent, environ cent fois plus lumineuse que tous les autres exemples connus. Et c’est probablement à cause de la taille de l’étoile compagnon, qui est près de 4 fois plus grande que la naine blanche qui en accrète la matière. Dans toutes les autres CV connues, la naine blanche est plus massive que l’étoile normale en orbite, donc V Sge est tout à fait unique, explique Schaefer.

Sur le même sujet : Bételgeuse serait-elle en fin de vie ? La supernova qui en résulterait serait même visible de jour

Une luminosité croissante pour une fusion imminente

Mesurant la luminosité de V Sge sur des photos du ciel archivées à l’Observatoire du Harvard College, l’équipe a rassemblé une histoire détaillée de l’étoile, remontant aux années 1890. En examinant cette chronologie, il semble que V Sge se rapproche de l’étoile naine beaucoup plus rapidement que nous ne le pensions, se dirigeant toujours plus vers un rapide transfert de matière qui sera probablement très explosif.

Parce que V Sge est si grande, les auteurs calculent que presque tout son gaz devra tomber dans l’étoile naine au cours des dernières semaines et jours de la fusion, entraînant un vent stellaire plus important que toutes les observations faites jusqu’à maintenant. Compte tenu de l’incertitude entourant la date finale de cette nova remarquable, l’équipe pense que les deux étoiles fusionneront entre 2067 et 2099.

Sources : LSU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

annee lumiere distance astronomie L'année-lumière est une unité de longueur utilisée pour exprimer des distances astronomiques. Elle est définie par l'Union Astronomique Internationale (UAI) comme la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année julienne (365.25 jours). Elle vaut environ... [...]

Lire la suite

definition galaxie grande structure Une galaxie est une grande structure cosmique composée d'un assemblage d'étoiles, de gaz et de poussières. Il en existe plusieurs types, classés selon leur masse et leur morphologie, formées à différentes... [...]

Lire la suite

1.3K Partages
1.3K Partages
Partager via
Copier le lien