La valeur des actions cryptographiques chute de façon drastique

chute action cryptographique
| Pixabay
⇧ [VIDÉO]   Vous pourriez aussi aimer ce contenu partenaire (après la pub)

Le marché des cryptoactifs, connu pour ses fluctuations imprévisibles, a vu ses actions cryptographiques cotées en bourse en chute libre depuis le début de cette semaine. D’après le dernier rapport du Wall Street Journal, la valeur des actions des sociétés œuvrant autour des cryptomonnaies a dégringolé jusqu’à 60%, et ce au cours de cette année seulement. Paradoxalement, malgré leurs variations habituelles, les cryptomonnaies se portent bien mieux. Cette différence s’expliquerait par la baisse de l’intérêt des consommateurs pour les actions cryptographiques cotées en bourse ; désintérêt probablement dû aux tentatives de règlementation institutionnelle du marché.

Coinbase, la plus grande société cryptographique aux États-Unis, a connu une baisse de 40% de la valeur de ses actions, au cours de cette année. Depuis ses débuts en 2021, le cours des actions de l’entreprise n’a jamais été aussi bas que ce lundi, avec 145,16 dollars. Tera wulf et Marathon digital, spécialisés dans le minage de bitcoin, ont également enregistré des baisses drastiques, de 61% et de 35% respectivement.

Au total, l’ensemble des capitalisations boursières (la valeur totale des actions cotées en bourse) de ces sociétés cryptographiques est tombé à environ 60 milliards de dollars — contre 100 milliards de dollars en novembre de l’année dernière (lorsque la valeur du bitcoin a atteint un record). D’un autre côté, les cours des cryptomonnaies connaissent aussi des baisses, mais toutefois moins drastiques que celles des cours des actions cryptographiques. Cette année, la valeur du bitcoin a notamment diminué de 11%, et celle de l’ethereum de 16%.

Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :
Soutenez-nous en achetant un poster qui en jette :

Une différence de fonctionnement capitale

Ce qu’il faut savoir, c’est que les entreprises cryptographiques telles que Coinbase et TeraWulf tirent la majorité de leurs bénéfices des frais de transaction. Les entreprises cryptographiques tirent ainsi profit de la façon dont elles vendent leurs produits. Il s’agit de la différence fondamentale entre la valeur d’un actif et la valeur des entreprises travaillant autour de cet actif.

Pour en avoir une idée plus précise, l’on pourrait comparer cette différence de fonctionnement à une entreprise vendant des fèves de cacao par exemple et une autre qui crée de la valeur ou des actifs autour de ces fèves de cacao en les transformant. Cette dynamique s’applique aussi à beaucoup d’autres matières premières telles que l’or.

Vous voulez éliminer toutes les pubs du site tout en continuant de nous soutenir ?

C'est simple, il suffit de s'abonner !


J'EN PROFITE

20% de rabais pour les 1000 premiers !
Code : 0pub20

Pour les entreprises cryptographiques, le cours des actions a alors fortement chuté quand le volume des transactions a baissé. Pour les 10 principales sociétés du secteur, ce volume a notamment chuté de 40% entre le quatrième trimestre 2021 et le premier trimestre 2022. Pour le cas de Coinbase par exemple, le volume de transactions est passé de 4 milliards de dollars par jour en janvier à seulement 2,6 milliards de dollars pour ce mois-ci. De plus, l’entreprise compte apparemment investir massivement cette année, ce qui risque de générer des pertes conséquentes si les transactions continuent à diminuer.

Un marché de moins en moins attractif ?

La baisse de l’intérêt des consommateurs pour les actions cryptographiques serait peut-être liée aux tentatives de réglementation des différentes institutions. Influencés par le succès des cryptomonnaies comme le bitcoin, de plus en plus de gouvernements et de banques désirent créer leurs propres monnaies digitales. Par ailleurs, des réglementations jugées trop strictes et incohérentes, commencent également à germer, notamment en Europe. Ces tentatives d’encadrement semblent résulter d’un effort de transparence, mais ces institutions pourraient aussi avoir mainmise sur les transactions.

De plus, le cours des actions des entreprises qui se consacrent au minage de cryptomonnaies aurait tendance à être aléatoire, car leurs actionnaires sont pour la plupart des privés et non des entreprises. Les acheteurs d’actions n’investissent souvent pas sur le long terme. De plus, le matériel de minage (de puissants ordinateurs) ainsi que les ressources énergétiques nécessaires ne sont pas bon marché, ce qui rend les investissements encore moins attractifs.

Laisser un commentaire
cryptomonnaies Cliquez pour comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies en 10 minutes.