Le géant américain Walmart a déposé un brevet pour des abeilles robotisées autonomes, techniquement appelées drones de pollinisation, qui pourraient potentiellement polliniser les cultures, comme de vraies abeilles.

Les drones transporteraient le pollen d’une plante à l’autre, en utilisant des capteurs ainsi que des caméras pour détecter les emplacements des cultures. Le brevet d’abeilles robotisées apparaît aux côtés de cinq autres brevets concernant des drones d’agriculture, notamment un qui identifierait des parasites et un autre qui surveillerait l’état de santé de la récolte.

Suite à la découverte de ces brevets, dans un premier temps par CB Insights, Walmart a reçu de nombreuses demandes de commentaires à ce sujet, auxquelles l’entreprise n’a pas immédiatement répondu. Bien que l’objectif exact de Walmart concernant ces brevets ne soit pas totalement clair, cela pourrait indiquer que l’entreprise souhaite s’aventurer dans le domaine de l’agriculture et acquérir plus de contrôle quant à sa chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Cela serait logique, étant donné que l’entreprise Walmart s’est récemment concentrée sur l’amélioration de ses activités concernant les services de livraison de produits alimentaires. Mercredi dernier, Walmart a annoncé que son service de livraison sera disponible dans plus de 800 magasins à travers les États-Unis, ce qui permettrait à 40% des ménages américains de profiter de ce service. Dans certaines régions, le service offrira également une livraison le jour même de la commande (soit en environ 3 heures). En janvier dernier, le géant alimentaire a également déposé un brevet pour un service d’achat de courses en ligne, qui permettrait aux consommateurs d’accepter ou de rejeter les produits sélectionnés par les employés de Walmart.

Il faut savoir que l’entreprise mondialement connue n’est pas la première à créer des abeilles robotisées. En effet, ces dernières années, des scientifiques du monde entier ont cherché des solutions quant au déclin des abeilles, qui pollinisent près d’un tiers de la nourriture que nous mangeons et meurent à des taux sans précédent, en grande partie en raison d’un phénomène appelé syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles (CCD, Colony Collapse Disorder).

Ce sont des chercheurs de l’Université de Harvard qui ont présenté les premières « RoboBees », en 2013. À l’époque, ces robots apicoles ne pouvaient voler et planer qu’en étant reliés à une source d’énergie, mais cette technologie a bien évolué depuis. À présent, les RoboBees peuvent également adhérer à des surfaces, nager sous l’eau et plonger dans et hors de l’eau. Les scientifiques pensent que ces RoboBees pourraient bientôt polliniser artificiellement les champs de cultures : un développement qui pourrait aider à compenser les pertes annuelles d’abeilles depuis ces deux dernières décennies.

Malheureusement, bien que les abeilles robotisées de Harvard aient plusieurs tours dans leurs sacs, elles ne peuvent toujours pas être contrôlées à distance. Cependant, les abeilles robotisées décrites dans le brevet de Walmart, auraient bel et bien cette capacité, ainsi que celle de détecter automatiquement le pollen. Cela signifie donc que ces insectes artificiels pourraient théoriquement travailler dans une ruche un jour, au lieu de rester éternellement dans un laboratoire.

Sources : US Patent Application Publication, USDA, Harvard, CB Insights

22 Réponses

  1. Aliénor

    Plutôt que de fabriquer des robots pollinisateurs pour remplacer les abeilles, je pense qu’il vaudrait mieux arrêter de fabriquer des produits toxiques pour les abeilles….. Si tous les agriculteurs du monde faisaient du bio, les abeilles seraient en bonne santé…. Mais, voilà, tout est une question de fric !

    Répondre
    • lourié michael

      Il faudra un jour ou l’autre trouver un moyen réaliste de protection contre ces fléaux robotisés  » mécaniques « 

      Répondre
      • GLIFO Jacques

        Il y a un inventeur qui s’est fait connaître avec grand succès. C’est monsieur Mikhaïl Kalachnikov.

    • Bfree

      +1 mais la logique capitalistique fait que face à un problème la réponse sera toujours génératrice d’un business qui laisse au mieux le reste en l’état. La création d’abeilles artificielles répond mieux à cette loi que le changement de pratiques agricoles et le bouleversement des entreprises d’engrais. Cette solution sera donc poursuivies avec d’autant plus d’agressivité alors qu’elle est hypothétique face à un changement de pratiques agricoles accessibles et validées dès aujourd’hui.

      Répondre
    • AGRI66

      Ayant fait de agriculture Bio, je tiens a signaler que malheureusement le bio ne veut pas dire sans insecticides ou autres. Les insecticides autorisés en bio sont certes très limités mais quand on regarde d’un peu plus près l’étiquette, c’est clairement indiqué que sa tue aussi les abeilles. C’est la façon de l’épandre qui fera la différence, genre de nuit et non pas en plein jour sur des bandes fleuries par exemple ^^

      Répondre
  2. Franck Duconno

    Ils ne risquent pas de créer des mouches à merde robotisées de peur qu’elles se posent directos sur leurs créateurs…

    Répondre
  3. wpjo

    D’abord ils détruisent, ensuite il faut les payer pour qu’ils réparent (un peu) les dégâts ? C’est le monde à l’envers /à l’enfer ? Une chose est pourtant sûre: ces robobées ne seront jamais utilisées pour sauver la nature « sauvage » et seront donc un vecteur actif pour EXTERMINER les dernières espèces qui nous restent.

    Répondre
  4. dommage

    Etes-vous prêts à diviser votre train de vie par 6 pour changer les choses ?

    Beaucoup de gens sont scandalisés par la disparition des abeilles mais personne ne change ses habitudes pour autant, il y a toujours autant de monde sur les routes, les voitures sont de plus en plus grosses et consommatrices de carburant et les hypermarchés sont blindés, on vend des smartphone par palette et la bouffe industrielle se porte bien.

    Rien ne changera tant que l’argent dominera le monde, les humains sont cupides, narcissiques et avides de pouvoirs, on a beau me dire que je suis pessimiste mais notre civilisation touche à sa fin, tout ce gâchis et cette consommation frénétique nous mènent droit dans le mur.

    Répondre
  5. MILLET

    Et les RoboBees font du miel aussi ? Ils auraient pas idée d’inventer des robots pour dépolluer, pour décontaminer ? Non ?
    Faut pas rêver !!
    Parce que quitte à se faire du blé, autant aller à fond. Mieux que le brevet sur le vivant, le brevet pour remplacer les espèces vivantes.

    Répondre
  6. Julien Bremand

    Merci d’expliquer la cause du syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles (CCD, Colony Collapse Disorder), c’est un minimum pour être objectif sur cette nouvelle qui promet un monde d’horreur. Le CCD est dû à la pollution ! Rejets toxiques dans l’air et pesticides. Alors…limitons les rejets dans l’air et arrêtons les pesticides. On a déjà toutes les preuves que notre mode de vie ultra-consommateur est en train de détruire la planète et on prévoit encore de fabriquer des millions voire milliards d’abeilles pollinisatrices ? Ça n’a pas de sens, c’est fou.

    Répondre
  7. laurent

    Comment distingueront elles les fleurs malades des fleurs saines… du coup ces robots bee ne deviendraient-elles pas un vecteur de maladie pour la flore ?

    Répondre
  8. jean-marc

    Bonjour , je partage totalement le post de Dommage ; c’est aux seuls êtres humains de faire en sorte de vivre en harmonie avec ce qui nous est offert et de ne plus détruire le peu de naturel qu’il nous reste …

    Répondre
  9. lelio

    vivement qu’ils remplacent aussi les humains par de robots, qu’on en finisse

    Répondre
  10. giorgi

    Abeilles-robot, arbres en plastique, pollen synthétique, nectar reconstitué… Bien venu à toi ma petite fille! Et bon courage!

    Répondre
  11. Agobian

    Poser vous Des question

    A part pour l espionnage ou le coter militaire je ne voit pas l intérêt de wallmart à dépenser des somme collosale dans ce type de projets
    Pourquoi ?????quel intérêt pour eux ??? Quel but ou debouchee ????

    Et que l on me dise pas qu une chaîne de grand magasin veut trouver pour le bien de tous une solution à la disparition Des abeilles lol soyez pas en mode bisounours . Quand on voit que l armée a créé des drone miniature ( muni d une faible charge explosive qui explose a l impact )pour attaquer des cible précise dans une foule . C est la possibilité d un espionnage massif mondial quasi indétectable si on regarde bien ……

    Moi je ne donne que Des supposition et Des fait , à vous de réfléchir sur le sujet et de trouver vos supposition .

    Si quelqu un à Des info sur le sujet …. les com sont la ????Ici ou sur mon profil fb oliveago

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share
Share

Ce site utilise des cookies

La publicité étant notre principale source de revenu (sans elle, nous n'existerions pas), nous utilisons des cookies afin de l'adapter. Ces derniers nous permettent également de faire des analyses statistiques (données anonymes) dans le but d'améliorer notre site. Les cookies sont également utiles à conserver vos préférences si vous êtes logués. Ainsi, nous pouvons vous garantir une meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez nos modalités relatives aux cookies.